Se connecter

Belgique

Sujet : Seul un exclu du chômage sur quatre trouve du travail après deux ans
1
kali_yuga_redux
12 février 2019 à 10:12:58

(...)
Depuis le 1er janvier 2015, le droit aux allocations d’insertion est limité, sauf exception, à un maximum de 36 mois. Ces allocations sont versées aux chômeurs qui n’ont pas encore suffisamment travaillé pour bénéficier d’allocations de chômage.
(...)
Sur les 19.000 personnes exclues en 2015, 26,3 % avaient trouvé du travail deux ans plus tard. C’est 5 % de moins qu’un « groupe de référence » de demandeurs d’emploi tirés au sort et présentant les mêmes caractéristiques en termes d’âge, de sexe et d’expérience professionnelle.
(...)
Plus de la moitié (53 %) n’était ni à l’emploi, ni en formation, ni inscrits au Forem. L’exclusion semble donc avoir pour effet d’éloigner les personnes concernées de l’emploi, de la formation et de l’organisme censé les aider, écrit La Libre.

Article complet:
https://www.lesoir.be/206193/article/2019-02-12/seul-un-exclu-du-chomage-sur-quatre-trouve-du-travail-apres-deux-ans

WackenOpenAir09
12 février 2019 à 10:19:35

Et ils vivent de quoi ces 53% qui sont inscrits nulle part?

Jacko1997
12 février 2019 à 10:39:50

Je pensais que le taux de chômage avait diminuer.
Belle gestion de la Wallonie.
vraiment c'est un stetck ce pays quand tu vois ça, à croire que c'est le chômage qui te donne ton salaire et non le patron.

Maximuuus
12 février 2019 à 12:22:10

Travail au black + chômage + 400€ supplémentaire grâce a Laurette = devenir plus riche qu'un salarié :ok:

-_alucard_-
12 février 2019 à 12:51:35

Le 12 février 2019 à 10:19:35 WackenOpenAir09 a écrit :
Et ils vivent de quoi ces 53% qui sont inscrits nulle part?

ça parle d'étudiants dans l'article,nope? bah ils vivent toujours chez papa maman pour la plupart (je suppose).

Si c'est des filles, elles ont trouvé des pigeons qui bossent & se sont mis en ménage avec (+ gosse(s) dans le sillage, histoire de piégé les gars) : je caricature hein, mais par chez moi (province de Liège), j'en ai vu beaucoup faire ça...

MrGrosDesire
12 février 2019 à 15:28:41

C'est moi :hap:

Jeune diplômé en janvier 2018, je n'ai chopper un contrat intérimaire de 6 mois (août à janvier 2019).

Du coup, pas de chômage car pas assez de jours cumulés et pas de d'allocation d'insertion car jai plus de 25 ans (26 ans ce février).

Du coup je vus sur mes réserves en suivant une formation forem :hap:

poupstm2
12 février 2019 à 18:02:22

Le 12 février 2019 à 12:51:35 -_alucard_- a écrit :

Le 12 février 2019 à 10:19:35 WackenOpenAir09 a écrit :
Et ils vivent de quoi ces 53% qui sont inscrits nulle part?

ça parle d'étudiants dans l'article,nope? bah ils vivent toujours chez papa maman pour la plupart (je suppose).

Si c'est des filles, elles ont trouvé des pigeons qui bossent & se sont mis en ménage avec (+ gosse(s) dans le sillage, histoire de piégé les gars) : je caricature hein, mais par chez moi (province de Liège), j'en ai vu beaucoup faire ça...

je crois surtout qu'ils ont virés sur le CPAS pour une grosse partie, sinon ouais, étudiants et autres qui retournent vivre chez les parents.

Maximuuus
12 février 2019 à 18:59:29

Ouais fin après, si tu te sors un peu les doigts du cul tu peux t'en sortir sans compter systématiquement sur le Forem hein. C'est facile de dire "c'est de leur faute, quand on les entends ça donne pas envie de bosser"...

T'as vraiment besoin qu'on explique les multiples raisons pour lesquelles travailler c'est bien ?
(Ok, glander c'est bien aussi mais pas pendant des années quoi)

Asusquality6
12 février 2019 à 19:42:37

Le 12 février 2019 à 18:59:29 Maximuuus a écrit :
Ouais fin après, si tu te sors un peu les doigts du cul tu peux t'en sortir sans compter systématiquement sur le Forem hein. C'est facile de dire "c'est de leur faute, quand on les entends ça donne pas envie de bosser"...

T'as vraiment besoin qu'on explique les multiples raisons pour lesquelles travailler c'est bien ?
(Ok, glander c'est bien aussi mais pas pendant des années quoi)

Y’a pas de travail pour les non diplômés sans expérience c’est mort tout les étrangers prennent ses jobs sous payé et surtaxé et ne me dites pas que je suis raciste c’est une réalité que j’ai vu de mes propres yeux que j’ai raconté sur les autres sujets sur ce forum ... :)

Je devrais me bouger le cul mais si c’est pour encore subir la propagande socialo communiste pendant une formation sa me pousse a rester a rien foutre à déprimer a la maison ... :(

]Lotto[
12 février 2019 à 22:12:06

Le 12 février 2019 à 19:42:37 Asusquality6 a écrit :

Le 12 février 2019 à 18:59:29 Maximuuus a écrit :
Ouais fin après, si tu te sors un peu les doigts du cul tu peux t'en sortir sans compter systématiquement sur le Forem hein. C'est facile de dire "c'est de leur faute, quand on les entends ça donne pas envie de bosser"...

T'as vraiment besoin qu'on explique les multiples raisons pour lesquelles travailler c'est bien ?
(Ok, glander c'est bien aussi mais pas pendant des années quoi)

Y’a pas de travail pour les non diplômés sans expérience c’est mort tout les étrangers prennent ses jobs sous payé et surtaxé et ne me dites pas que je suis raciste c’est une réalité que j’ai vu de mes propres yeux que j’ai raconté sur les autres sujets sur ce forum ... :)

Je devrais me bouger le cul mais si c’est pour encore subir la propagande socialo communiste pendant une formation sa me pousse a rester a rien foutre à déprimer a la maison ... :(

Ouais donc en fait tu préfères attribuer aux étrangers ton incapacité à trouver du boulot parce que tu n'as rien branlé à l'école et qu'ainsi tu n'as aucun diplôme à faire valoir.

On peut accuser autant qu'on veut ces personnes pour leur refus de s'intégrer mais au moins, ceux qui bossent, le font réellement.

Maximuuus
12 février 2019 à 22:51:44

+ ya moyen d'obtenir des diplômes quand on est adulte et qu'on en a pas parce qu'on a rien foutu a l'école en étant jeune.

Te cherche pas d'excuse, c'est pas la faute du système :hap:

Hostile1488b
13 février 2019 à 02:20:25

Le 12 février 2019 à 22:12:06 ]Lotto[ a écrit :

Le 12 février 2019 à 19:42:37 Asusquality6 a écrit :

Le 12 février 2019 à 18:59:29 Maximuuus a écrit :
Ouais fin après, si tu te sors un peu les doigts du cul tu peux t'en sortir sans compter systématiquement sur le Forem hein. C'est facile de dire "c'est de leur faute, quand on les entends ça donne pas envie de bosser"...

T'as vraiment besoin qu'on explique les multiples raisons pour lesquelles travailler c'est bien ?
(Ok, glander c'est bien aussi mais pas pendant des années quoi)

Y’a pas de travail pour les non diplômés sans expérience c’est mort tout les étrangers prennent ses jobs sous payé et surtaxé et ne me dites pas que je suis raciste c’est une réalité que j’ai vu de mes propres yeux que j’ai raconté sur les autres sujets sur ce forum ... :)

Je devrais me bouger le cul mais si c’est pour encore subir la propagande socialo communiste pendant une formation sa me pousse a rester a rien foutre à déprimer a la maison ... :(

Ouais donc en fait tu préfères attribuer aux étrangers ton incapacité à trouver du boulot parce que tu n'as rien branlé à l'école et qu'ainsi tu n'as aucun diplôme à faire valoir.

On peut accuser autant qu'on veut ces personnes pour leur refus de s'intégrer mais au moins, ceux qui bossent, le font réellement.

Remarque stupide ... Des jobs non qualifiés il en faut aussi, tu ferais quoi si tout le monde avait un master 2 ? Ah ouais je connais déjà la réponse, tu ferais venir des tonnes de migrants pour s'occuper des jobs non qualifiés et tu dirais "ah mais il fallait faire une filière non bouchée :) " sauf que c'est totalement stupide puisqu'à un moment où un autre les gens vont toujours se retrouver dans les mêmes filières (et je te parle même pas de la perspective de faire 5 ans d'études dans un domaine dont tu n'en as rien à foutre :) )

Le problème c'est qu'ici on te fait faire des formations pour être caissier, et il faut 2 ans d'expérience pour faire cuire des frites (parce que ouais former un type pendant 2 jours quel problème ...), et évidemment tu ne toucheras rien comme aides si tu galères à trouver un taff :)

Bon par contre si t'es migrant t'aura un appart, des allocs et on te filera un taff sans te demander ce que tu sais faire ni si tu sais parler français :)

WackenOpenAir09
13 février 2019 à 08:03:59

Le 13 février 2019 à 02:20:25 Hostile1488b a écrit :
contre si t'es migrant t'aura un appart, des allocs et on te filera un taff sans te demander ce que tu sais faire ni si tu sais parler français :)

:d) Appart : Uniquement pour ceux qui ont un statut de résidence (Statut de réfugié ou de protection subsidiaire donc)
:d) Allocs : Idem qu'au-dessus
:d) Taf: Ca non, ils doivent se démerder. Ils ont bien des aides dans les démarches mais c'est tout.

-_alucard_-
13 février 2019 à 08:23:25

Le système est mal foutu, mais la vie est chère pour l'employeur aussi : forcément, tu sais jamais sur qui tu vas tomber... Les interimaires coutent cher en + (donc pour les petits jobs, ça va gratter à mort des étudiants)

Tu souleves un point intéressant avec les formations osef comme caissier/friturier etc. : c'est des trucs où on apprend sur le tas, faut juste laisser une chance aux gens.

Si tu tombes sur une entreprise correct / familiale : le gars peut te laisser une chance tout de même (si ta personne lui convient).

Je connais une fille qui a commencé dans une friterie sans aucune xp : la personnalité a joué pour son recrutement.

Le problème, c'est qu'ils veulent toujours le beurre et l'argent du beurre :

ils vont prendre une nana 20h/s et lui faire faire 10h en + en heures sup (À recup un jour, voir jamais : en alimentation trad, j'ai déjà vu des gens montés à 50h d'heures sup non payés... "pour l'entreprise" qu'ils disaient : esclave va).

Le problème, c'est qu'ils engagent des gens dans la précarité juste pour ça, ils savent bien qu'ils vont s'ecraser et sont malléables. (Et dans la vie : l'homme choisit, l'esclave obéit. Faut faire attention de pas se faire marcher dessus).

Il faut aussi souligner les aides à l'emploi qui favorisent le fait de jeter le bénéficiaire une fois celles ci expirées.

Il y a toujours moyen de trouver... par piston! (Véridique, tu peux être plus qualifié qu'un tel, le mec piston a chier aura ta place.)

WackenOpenAir09
13 février 2019 à 08:54:02

Le piston, c'est beau, mais faut encore avoir les relations :hap:

4tube
13 février 2019 à 09:14:54

"Et dans la vie : l'homme choisit, l'esclave obéit."

Sacré Andrew Ryan :hap:

Sadinio
13 février 2019 à 10:44:11

Rien glander. rester chez sois. Et insulter la gauche...
Mec tu rends compte que sans la gauche que tu critiques tant tu n'aurais rien.
Et si un étranger qui arrive dans ton pays sans parler ta langue te prends ton boulot poses toi les bonnes questions.

Brice0247
13 février 2019 à 11:01:58

Le 13 février 2019 à 02:20:25 Hostile1488b a écrit :

Le 12 février 2019 à 22:12:06 ]Lotto[ a écrit :

Le 12 février 2019 à 19:42:37 Asusquality6 a écrit :

Le 12 février 2019 à 18:59:29 Maximuuus a écrit :
Ouais fin après, si tu te sors un peu les doigts du cul tu peux t'en sortir sans compter systématiquement sur le Forem hein. C'est facile de dire "c'est de leur faute, quand on les entends ça donne pas envie de bosser"...

T'as vraiment besoin qu'on explique les multiples raisons pour lesquelles travailler c'est bien ?
(Ok, glander c'est bien aussi mais pas pendant des années quoi)

Y’a pas de travail pour les non diplômés sans expérience c’est mort tout les étrangers prennent ses jobs sous payé et surtaxé et ne me dites pas que je suis raciste c’est une réalité que j’ai vu de mes propres yeux que j’ai raconté sur les autres sujets sur ce forum ... :)

Je devrais me bouger le cul mais si c’est pour encore subir la propagande socialo communiste pendant une formation sa me pousse a rester a rien foutre à déprimer a la maison ... :(

Ouais donc en fait tu préfères attribuer aux étrangers ton incapacité à trouver du boulot parce que tu n'as rien branlé à l'école et qu'ainsi tu n'as aucun diplôme à faire valoir.

On peut accuser autant qu'on veut ces personnes pour leur refus de s'intégrer mais au moins, ceux qui bossent, le font réellement.

Remarque stupide ... Des jobs non qualifiés il en faut aussi, tu ferais quoi si tout le monde avait un master 2 ? Ah ouais je connais déjà la réponse, tu ferais venir des tonnes de migrants pour s'occuper des jobs non qualifiés et tu dirais "ah mais il fallait faire une filière non bouchée :) " sauf que c'est totalement stupide puisqu'à un moment où un autre les gens vont toujours se retrouver dans les mêmes filières (et je te parle même pas de la perspective de faire 5 ans d'études dans un domaine dont tu n'en as rien à foutre :) )

Le problème c'est qu'ici on te fait faire des formations pour être caissier, et il faut 2 ans d'expérience pour faire cuire des frites (parce que ouais former un type pendant 2 jours quel problème ...), et évidemment tu ne toucheras rien comme aides si tu galères à trouver un taff :)

Bon par contre si t'es migrant t'aura un appart, des allocs et on te filera un taff sans te demander ce que tu sais faire ni si tu sais parler français :)

A vrai dire, ce n'est pas tant que les migrants prennent les jobs peu qualifiés, c'est surtout qu'ils prennent les jobs dont personne ne veux même les gens peu qualifiés. Donc je sais pas si ton excuse tient la route.

WackenOpenAir09
13 février 2019 à 11:05:10

+1. Je bosse avec des demandeurs d'asile (enfin, c'est l'ancien terme ça, on doit dire maintenant demandeur de protection internationale -DPI) et les jobs qu'ils choppent c'est rarement glorifiant.
Souvent de l'intérim.
Même si dernièrement y'en a une qui a chopé un poste de pharmacienne (elle a son diplôme).

kali_yuga_redux
13 février 2019 à 12:38:39

Le 13 février 2019 à 11:01:58 Brice0247 a écrit :

A vrai dire, ce n'est pas tant que les migrants prennent les jobs peu qualifiés, c'est surtout qu'ils prennent les jobs dont personne ne veux même les gens peu qualifiés. Donc je sais pas si ton excuse tient la route.

Je vais lister 4 freins à l'emploi pour un autochtone par rapport à un allochtone pour un emploi peu qualifié (genre faire plongeur au resto):

1. proximité et mobilité : les villes sont des plus grands pôles d'emploi que la campagne. Par exemple, on a évidemment une plus grande concentration du secteur horeca en milieu citadin. Il est bien entendu plus facile pratiquement et économiquement de se rendre ou partir de son travail en toute heure (style 1h du mat' pour un resto) lorsque qu'on y habite à proximité. On note aussi que les villes comportent une plus grande concentration d'étrangers. Un gars de la campagne devra dépendre des transports en commun (pas toujours adapté) ou avoir déjà une voiture.

2. Logement : Si l'allochtone se voit attribué un logement social et un revenu type CPAS, il a déjà une longueur d'avance sur le jeune qui vit chez ses parents (donc un endroit qui n'est peut-être pas géographiquement optimal par rapport aux pôles d'emploi) et ne peut prétendre au chômage ou au CPAS.

3. Entraide communautaire : les ethnies allochtones auront tendance à plus s'entraider comme dans les restos asiatiques ou les kebabs.

4. Dumping social : un allochtone peut faire des concessions sur le salaire en rognant sur son confort en vivant en-dessous des "normes" d'Europe de l'Ouest (j'inclue aussi bien le dumping européen qu'on voit dans le secteur de la construction ou du transport que le simple travail au noir)

De là, on peut combiner ces 4 facteurs...

PS: d'ailleurs, il est amusant de constater, par rapport aux manifs sur le climat, que le désavantage des campagnes se traduit par une dépendance à la voiture qui fait que c'est commun d'avoir deux voitures par foyer (comme par chez moi) et qu'en poussant la logique jusqu'au bout, chacun devrait avoir sa voiture personnelle dès 18 ans pour pouvoir prester tous les horaires possibles en tous lieux :hap:

PPS: "Gneugneugneu, yaka tous se regrouper dans les villes" => on voit bien le résultat à Bruxelles avec l'exil des classes moyennes qui a été constaté (j'ai plus les articles sous la main) et le marché immobilier qui part en cacahouètes :hap:

1
Sujet : Seul un exclu du chômage sur quatre trouve du travail après deux ans
   Retour haut de page
Consulter la version wweb de cette page