Se connecter

Savoir & Culture

Politique

Sujet : L'alternance
1
Ahh879476846
08 janvier 2019 à 10:46:56

Je viens de finir mon alternance en informatique. Je l'ai fait dans 2 entreprises différentes (car la première ayant coulée :) :) :) )
Avant cela j'avais fait un cursus universitaire licence + master.

Du coup j'ai quelques points de comparaison entre les deux gros mode de formation.

Alternance :

Et je trouve, l'alternance complètement à chier. Déjà en alternant vous êtes sous-payé par rapport à votre niveau (en 4ème année d'étude, 1200 euros alors que vous êtes à 80% en entreprise). Le jonglage entre cours et entreprise est infâme, l'entreprise vous demandant de faire des trucs quand vous êtes en cours et l'école vous demandant l'inverse.

Les entreprises n'offrent pas de vrai tuteur pour la plupart. Vous êtes aussi bien d'apprendre tout seul. L'école n'a plus le temps de détailler l'apprentissage, de vous connaitre et de faire un minimum de cours diversifié selon les profils.

Le retour sur investissement de l'alternance est bidon : aucune entreprise ne prend en compte l'alternance comme une expérience.

L'alternance c'est le pansement qu'offre le gouvernement au chômage. plus de 50% de ma promotion s'est retrouvé au chômage (dans le milieu informatique) après avoir fini leur mémoire.

Le seul avantage, c'est que vu que c'est de la merde intenable, on vous donne le diplôme sans problème.

L'université :

Généralement il y a d'excellents professeurs. J'ai fait des études à la fac de Poitiers et les cours étaient souvent passionnants.
Les cours vont au fond des choses, on ne se limite pas a du management et de la gestion d'entreprise. On va titiller le "pourquoi" des choses. Là où en alternance, bah y'a pas le temps, faut vous former pour l'entreprise.

Du temps libre pour laisser l'esprit se reposer, faire des recherches complémentaires. En gros en 1 an de fac j'ai plus eu le temps de me former qu'en 3 ans d'alternance.

Les partiels sont durs, on ne vous donnera rien, va falloir travailler de votre côté.

Vous ne gagnez pas d'argent, mais bon vous avez des aides et la bourse si vous êtes trop pauvres. Et pis comparé au 700 euros en début d'alternance, vous perdez pas grand chose. De plus les facs ont des réfectoires pour manger etc, ce qui vous fait économiser là où les entreprises bidons n'ont même pas une salle où mettre votre gamelle.

Je trouve l'alternance complètement nul et clairement pas dans le clous de se qu'elle devrait être. Il n'y a aucun contrôle au sein des entreprises. Ces mêmes entreprises prennent des alternants uniquement pour baisser leurs coûts et non pour former. C'est un désastre que l'on va voir venir dans les prochaines années avec une surqualification de personnes qui n'auront rien appris.

Je trouve quand même que dans les deux cas, on fait de la formation pour faire de la formation. Aucune mesure n'est prise après que vous ayez obtenu un diplôme. On va vous "suivre" tout au long de la formation, mais après un fois fait ? Il n'y a aucune continuité avec la vie professionnelle. Ce qui, à mon sens, ne devrait pas être le cas.

Sans_Plomb_95
10 janvier 2019 à 00:56:06

Merci d'avoir partagé ton expérience :oui:

T'es certain que l'alternance n'est plus reconnu comme de l'expérience par la majorité des entreprises ? Cela me parait étrange parce que c'est pourtant le moyen parfait d'avoir à la fois des dimplomes et une légitimité professionelle.

C'est pas vraiment le principe d'alternance toi qui t'embête mais la façon dont elle est encadrée.
Sauf qu'un encadrement plus intense demande des moyens humains et financiers bien plus importants.
Tu pense que ça se serait toujours passé aussi mal dans n'importe quelle entreprise ? En tout cas c'est un problème international qu'on retrouve un peu partout.

Paulop
10 janvier 2019 à 01:36:48

C'est ou que tu as fait ton alternance ? Car la plupart des grosse boite (comme CapGemini) financent des écoles qui font de l'alternance et embauche les gens dedans.

Ahh879476846
10 janvier 2019 à 01:44:53

L'expérience n'est pas très valorisée. Même si j'avoue j'ai trouvé un taff grâce à ça (en gros ça m'a démarqué d'autres candidats, ça permet de passer devant les autres mais ça joue pas au niveau des salaires). Surtout que le temps qu'on "perd" en entreprise permet à d'autres étudiants de faire des projets d'étude bien plus conséquents que certaines missions en entreprise.

En gros, mais c'est ce que je dis dans le premier message. Si vous êtes plutôt autodidacte, allait à l'université puis une école de niveau master où vous pourrez sortir un projet et le mettre en avant lors de la recherche d'emploi : vous apprendrez plus de choses.

J'ai fait 2 PME. J'ai eu aussi plusieurs retours des autres étudiants de ma promotion. On était une majorité sans ou très peu d'encadrement. En gros la première année a été plus ou moins encadré (vu que je ne connaissais rien, ils étaient bien obligé). La deuxième année mon entreprise coulait et en fin d'année j'ai fait un mémoire bidon pour combler les trous. La troisième j'ai du changer d'entreprise et j'étais dans une qui ne m'a pas du tout encadré vu que j'étais déjà 100% fonctionnel (mener des projets / faire le développement / gérer mon temps / résoudre des problèmes techniques etc). J'ai absolument rien appris du côté entreprise la dernière année (au contraire, ils ne savaient pas faire des trucs que moi je savais faire et ils ont remplis leurs contrats avec mes travaux perso).

Il n'y a aucun bonus pour une entreprise qui encadre bien un alternant. Et au contraire aucun malus. Il n'y a aucun test avant de prendre un alternant. La CCI accepte automatiquement les contrats d'alternance. Moi lors de ma 3ième année on voulait me mettre comme tuteur quelqu'un qui venait d'être diplômé de ma formation (un alternant d'une promotion précédente). La CCI a juste dit "non" au tuteur, mais pas à l'entreprise. Du coup j'ai eu un tuteur bidon.

L'alternance c'est "bien" sur le papier. Mais ça n'a aucun intérêt par rapport à l'apprentissage sur le tas.
J'ai fait 9 ans d'étude maintenant, sans problème au niveau des partiels. Je peux vous dire que l'on oublie pratiquement toutes les connaissances techniques et non réutilisées apprises au bout de 6 mois.

Ahh879476846
10 janvier 2019 à 01:59:30

En fait je vois l'alternance comme une décharge de l'état de la moitié de l'apprentissage par les entreprises. Sauf que les entreprises ne jouent pas le jeu.

En plus, dans ma formation, c'était le bordel dans les cours. Remplis d'intervenant ne savant pas ce qu'on avait fait ou non.

J'ai largement préféré l'université du coup. C'était structuré, de vrais professeurs, un vrai programme. 100% du temps consacré à l'apprentissage. Et on va en profondeur sur chaque matière. Le seul défaut c'est que ce n'est pas appliqué à un métier, et on voit mal ce qu'on va pouvoir faire des connaissances par la suite. Mais au moins il y a un respect envers l'étudiant.

En vrai je pense qu'un an d'alternance à bac+3 m'aurait suffit (donc 2 ans de fac + 1 an d'alternance). Le réel soucis c'est de pousser l'alternance jusqu’à bac+5, ça n'a aucun intérêt à part avoir des salariés sous payés.

1
Sujet : L'alternance
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page