Se connecter

Savoir & Culture

Politique

Sujet : Etes-vous pour le roman national ?
Sondage : Le roman national:pour ou contre
1
LILPHANT
11 janvier 2019 à 12:52:33

?

Migrant_gentil
11 janvier 2019 à 12:58:12

JE suis pour que les gens se racontent leur propre roman.

MightyMatou
11 janvier 2019 à 14:13:03

Non :non:

sevafran
11 janvier 2019 à 17:17:47

pour

la plupart des gens s'en foutent de l'histoire, ceux qui veulent chercher la vérité la trouveront avec ou sans roman national, donc c'est stupide de vouloir détruire le roman national au motif qu'il est bourré de mensonges, en plus si c'est pour le remplacer par un roman anti-national qui raconte tout autant de conneries c'est stupide. dans tout les cas la grande majorité de gens qui se foutent de l'histoire goberont ce que la société dira de gober et ceux qui sont vraiment passionnés par l'histoire iront chercher la véritable histoire ailleurs

donc, à choisir entre:

un roman national qui donne fierté aux français et qui les unit
un roman anti-national ou on passe son temps à s'auto-flageoler et on apprend aux enfants français à être honte de leur patrimoine

le choix est vite fait pour moi, ce roman anti-national qu'on a mit en place a des effets grave sur toute la société et en particulier sur l'assimilation et l'intégration des minorités, on apprend aux jeunes d'origine africaines que nous les français sommes une sale race de collabo, d'esclavagistes et de génocidaires, comment voulez vous qu'ils aiment la france ? le roman national a donné l'amour de la france à de gens, les livres d'histoire du collège d'aujourd'hui nous enseignent à nous détester

taupedutop
11 janvier 2019 à 18:09:10

la plupart des gens s'en foutent de l'histoire

Du coup c'est une raison pour leur raconter n'importe quoi ?

Monetarisme6
11 janvier 2019 à 18:27:10

C'est pas le but du roman national de leur raconter n'importe quoi.

taupedutop
11 janvier 2019 à 18:46:46

Vendre des mythes et légendes comme si c'était de l'histoire, si : c'est raconter n'importe quoi aux gens.
C'est aussi les tromper, leur mentir, les inciter à penser que du faux est vrai.

C'est malsain et difficilement défendable.

Monetarisme6
11 janvier 2019 à 19:08:05

A nouveau ce n'est pas ça le roman national.

sevafran
11 janvier 2019 à 19:11:11

Le 11 janvier 2019 à 18:09:10 taupedutop a écrit :

la plupart des gens s'en foutent de l'histoire

Du coup c'est une raison pour leur raconter n'importe quoi ?

oui

le_litchi01
11 janvier 2019 à 19:11:48

L'auteur :d) définis clairement ce que c'est que tu entends par le roman national et on votera après.

Monetarisme6
11 janvier 2019 à 19:14:58

Le 11 janvier 2019 à 19:11:48 le_litchi01 a écrit :
L'auteur :d) définis clairement ce que c'est que tu entends par le roman national et on votera après.

C'est effectivement ce qui aurait du être fait.

le_litchi01
11 janvier 2019 à 19:19:10

Sinon, pour ce qui est du roman national, chacun a le sien: les Républicains "chimiquements purs", les Républicains tendance IIIe république, les conservateurs, les héritiers des royalistes, les bonapartistes… Il y a plein de romans nationaux possibles.

Vesanie
13 janvier 2019 à 18:34:10

Parce qu'il existe une alternative au roman national ? T'appellerais ça comment, « l'histoire nationale objective » ? Et tu la sors d'où ?

Appiodici_bis
13 janvier 2019 à 20:44:31

Le roman anti-national ? :(

Jamais entendu parler de cette histoire. L'Histoire doit être enseignée telle qu'elle est en dehors de tout interprétation positive ou négative. On peut exposer les faits puis les interpréter.

taupe-secrete
14 janvier 2019 à 11:02:14

L'histoire objective ca n'existe pas.
Chaque historien colle une partie de sa subjectivité dans ses travaux.
Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est essayer de bosser de façon la plus loyale possible, sans omettre les faits qui les embêtent, sans présenter les choses de la façon qui les arrange.
Le plus possible.

Mais ensuite, ce sera la revue par les pairs et la multiplication des chercheurs, des méthodologies et des résultats scientifiques qui vont faire la qualité d'un travail historique.

Le roman national consiste à faire l'exacte inverse. Ce n'est pas de l'Histoire. Juste de l'affabulation partisane servant à grouper les gens autour de mythes communs. En leur mentant.
En France on par exemple les délires sur Vercingetorix, sur les gaulois, puis sur Bouvine (un peu), sur jeanne d'arc, sur la révolution, etc etc etc
Pour les amateurs de fistules anales, on peut aussi caser le gentil "roi soleil" dans le roman. Ca coute pas cher et plein de gens aiment bien le plaqué-or.

-Lindle-
14 janvier 2019 à 13:19:33

Le 11 janvier 2019 à 19:19:10 le_litchi01 a écrit :
Sinon, pour ce qui est du roman national, chacun a le sien: les Républicains "chimiquements purs", les Républicains tendance IIIe république, les conservateurs, les héritiers des royalistes, les bonapartistes… Il y a plein de romans nationaux possibles.

This

Sinon perso ce qui me pose problème avec le roman national c'est le terme roman pour des raisons assez évidentes.

Reisuke
14 janvier 2019 à 14:29:14

Je préfère certainement le roman national à la fanfic multiculturelle

Le débat concernant le mensonge n'a même pas lieu d'être puisqu'on est tellement dans le mensonge jusqu'au cou que même si t'envisageais ton "roman" national comme de la branlette patriotique ce serait toujours plus légitime et moins mensonger que tout ce qu'on peut entendre récemment

Donc non seulement c'est préférable du point de vue de la vérité, mais en plus c'est évidemment le seul moyen de fédérer et de faire perdurer une population

-Lindle-
14 janvier 2019 à 14:46:29

Je préfère certainement le roman national à la fanfic multiculturelle

Ah ouais j'avais oublié que c'était les deux seules options :hap:

Reisuke
14 janvier 2019 à 15:07:13

Le 14 janvier 2019 à 14:46:29 -Lindle- a écrit :

Je préfère certainement le roman national à la fanfic multiculturelle

Ah ouais j'avais oublié que c'était les deux seules options :hap:

L'histoire sera toujours racontée selon la perspective de celui qui l'interprète, il n'y a pas d'alternative
Reste à savoir s'il est du genre à respecter ou trahir les siens et la vérité

Deux seules options ou pas deux seules options, il y en a une qui est effective à l'heure actuelle, et éprouvée comme mauvaise, l'autre qui était effective par le passé, et éprouvée comme meilleure

Avant de chercher l'utopie ou les hypothétiques options inconnues, commençons déjà peut-être par arrêter de la merde à base de Troie version Netflix

Appiodici_bis
14 janvier 2019 à 17:26:18

Le 14 janvier 2019 à 11:02:14 taupe-secrete a écrit :
L'histoire objective ca n'existe pas.
Chaque historien colle une partie de sa subjectivité dans ses travaux.
Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est essayer de bosser de façon la plus loyale possible, sans omettre les faits qui les embêtent, sans présenter les choses de la façon qui les arrange.
Le plus possible.

Mais ensuite, ce sera la revue par les pairs et la multiplication des chercheurs, des méthodologies et des résultats scientifiques qui vont faire la qualité d'un travail historique.

Le roman national consiste à faire l'exacte inverse. Ce n'est pas de l'Histoire. Juste de l'affabulation partisane servant à grouper les gens autour de mythes communs. En leur mentant.
En France on par exemple les délires sur Vercingetorix, sur les gaulois, puis sur Bouvine (un peu), sur jeanne d'arc, sur la révolution, etc etc etc
Pour les amateurs de fistules anales, on peut aussi caser le gentil "roi soleil" dans le roman. Ca coute pas cher et plein de gens aiment bien le plaqué-or.

Sauf que on fait plus de l'histoire à partir du moment où on dit c'est bien, c'est mal ... Il y a pas de part de subjectivité dans l'histoire, tout cette part de subjectivité vient surtout des interprétations possibles qu'on fait. Il y a pas lieu d'avoir de roman national ou anti national, ces deux options sont fantasques car résulte toutes deux d'une interprétation de l'histoire.

1
Sujet : Etes-vous pour le roman national ?
   Retour haut de page
Consulter la version wweb de cette page