Se connecter

Savoir & Culture

Politique

Sujet : Le Royaume-Uni, laboratoire du grand chamboulement
1
Enriver
07 novembre 2019 à 08:24:06

Avant tout signalement, je tiens à préciser que de sujet ne mentionne que des faits statistiques directement issus de l'ONS. Les données citées sont accessibles sur Wikipédia et sur le site de l'ONS : https://www.ons.gov.uk/

Voici donc mon premier sujet sérieux en deux ans de forum. :hap:

Après un séjour d'une semaine à Luton, je me suis dis que faire un point sur la situation migratoire au Royaume-Uni, et en particulier en Angleterre, pouvait intéresser plus d'un sur ce forum. Dans la mesure où ce pays expérience en avant première depuis presque un demi-siècle les effets les plus désastreux d'une immigration de masse presque incontrôlée.

Le premier recensement britannique prenant en compte l'ethnicité est celui de 1991. Cependant, il demeure peu précis : il relève à cette date 94,1% de "White" (les Gitans étant admis dans ce groupe), et 5,9℅ de populations logiquement d'origine extra-européennes. Il faut ainsi attendre 2001 pour obtenir un plus large horizon des différentes ethnies vivant en territoire britannique.
De plus, on s'intéressera surtout au cas anglais, le Pays de Galle et l'Écosse demeurant encore épargné par le phénomène.

Donc, en 2001, on recense 42,7 millions "White British", représentant 87℅ de la population anglaise. Les "White Other" comptant pour 2,7℅ (ce nombre comprend notamment les expatriés européens, dont les Polonais). D'un autre côté, les populations extra-européennes : 4,6 millions d'individus, soit 9℅. Alors qu'elles étaient 2,85 millions dix ans plus tôt. Soit une croissance de 61℅ en 10 ans.

En 2011, on recense 42,2 millions "White British", représentant 79,8℅ de la population. Une croissance donc négative, de -1,2℅. D'un autre côté, les populations extra-européennes sont désormais 7,8 millions, représentant 14,6℅ de la population anglaise. Soit une croissance de 59℅, toujours en une décennie.

Nous avons donc une population autochtone qui décroît lentement, à mettre en rapport à des populations extra-européennes qui connaissent une croissance d'environ 60℅ par décennie depuis 1991. Dans la mesure où la politique migratoire britannique n'a connu presque aucun changement, cette croissance sera semblable lorsque les données de 2021 seront publiées. Il est même probable qu'elle soit encore plus importante à cause de la crise migratoire en cours depuis 2010.
En 2021, je prévois une population anglaise "White British" inférieure à 42 millions et une population extra-européenne d'au moins 11 millions (soit 20℅ de la population anglaise). Topic à up.
https://en.m.wikipedia.ororg/wiki/Demography_of_England

Maintenant, intéressons nous à l'échelle locale. Et en particulier aux grandes villes du Sud de l'Angleterre qui sont les plus concernées par ce phénomène. À Birmingham, entre 2001 et 2011, la population "White British" a décliné de -9℅ tandis que les populations extra-européennes ont explosées de +64℅. Elles représentaient ainsi en 2011 43℅ de la population de Birmingham.
https://en.m.wikipedia.org/wiki/Demography_of_Birmingham

À Luton, elles représentent en 2011 46℅ de la population, contre 44℅ de "White British" (alors qu'ils représentaient 65℅ dix ans plus tôt).
https://en.m.wikipedia.ora.org/wiki/Demography_of_Luton

Enfin, à Londres, les "White British" ne représentaient en 2011 plus que 44℅ de la population (contre 60℅ en 2001, chute de 15℅). À l'inverse, les populations extra-européennes, ont vu leur proportion passée de 20 à 41℅ !
https://en.m.wikipedia.or.org/wiki/Demography_of_London

Bref, le prochain recensement de 2021 va mettre en avant le fait que plusieurs des plus grandes villes anglaises (dont notamment la première et la seconde : Londres et Birmingham) auront désormais des populations extra-européennes majoritaires (c'est même sans doute déjà le cas).
Les populations "White British" fuient ces grandes villes et décroît lentement de manière générale sur l'ensemble du territoire anglais. Alors que les populations extra-européennes connaissent une croissance d'entre 50 et 60℅ tous les dix ans.

Le grand chamboulement est une réalité, du moins au Royaume-Uni. Je ne dis pas que celui-ci est consciemment organisé par le gouvernement britannique, mais il se perçoit clairement dans les statistiques ethniques : une population autochtone qui décroît contre des populations extra-européennes qui connaissent une explosion démographique depuis les années 90. Sachant que je n'aborde même pas le sujet de l'immigration européenne, et notamment polonaise.

En ce qui concerne les conséquences, je vous invite à écouter le témoignage de Tommy Robinson, qui est un natif de Luton : https://youtu.be/_YQ94jFg_4A

Et pour ceux qui, nombreux, aurons la flemme ou qui auront du mal avec l'accent Cockney, je vous redirige sur cet excellent discours de Douglas Murray : https://youtu.be/1ehGhwfd4sM

"I think people have the right to have a place they call home and an identity they're proud of. I think it for all people around the world, and I think it for the people of this country."

Francocuck
07 novembre 2019 à 15:25:35

Tout cela nous rappelle le discours dit "des fleuves de sang" d'Enoch Powell prononcé en *1968*.

On nous dira que "ce n'est pas un grand chamboulement, c'est une grande transformation de la structure démographique, rien de grave !"

On aura encore des personnes qui ne verront aucun problème dans le fait qu'un peuple devienne lui-même une minorité ethnique sur son sol. Puisque de toute façon notre salut est dans le multiculturalisme qui nous apporte innovation et croissance économique.

Alors oui, pour les experts préhistoriens qui se gaussent en voyant des mouvements de population sur 50 ans, les anglo-saxons ne sont là "que" depuis 1500 ans et seulement quelques milliers d'années pour les descendants de pictes, mais ils ont fait de la Grande-Bretagne leur terre et on peut être assez choqué de la transformation rapide de la population. L'on est quand même en droit de s'interroger sur la viabilité d'un pays multiculturelle. On peut aussi se poser une question d'ordre démocratique sur ce sujet. Quand le peuple britannique a t'il choisi de faire venir ces personnes ? Il y a t'il eu un vote ?

Quand déjà la Yougoslavie n'a pas pu tenir avec des cultures "proches", qu'adviendra d'une nation qui aura en son sein des cultures antagonistes et éloignés de milliers de kilomètres.

Et la question n'est pas de l'ordre ethnique ou "raciale" mais bel et bien culturelle. On peut s'interroger sur l'assimilation et l'intégration de ces populations au sein de la communauté anglaise, notamment quand elle deviennent majoritaire localement. Il me semble normal de parler la langue et de partager la culture du pays où l'on est accueilli. Ce n'est pas un "sujet leurre" pour faire oublier les autres, c'est un sujet très important à mettre au même plan que ceux du chômage, de la précarité ou de la réforme des retraites.

Très bon choix de sujet Enriver, j'avais aussi regardé les stats de Londres et avait été surpris par la rapide transformation.

Abaque23
07 novembre 2019 à 18:05:04

La situation de l'Angleterre est vraiment inquiétante, à la fois par le volume des immigrants et par l'apathie des pouvoirs publics. J'ai aussi l'impression qu'il n'y a pas de mouvements politiques qui prenne vraiment le problème à bras le corps, l'UKIP s'est mis sur ce créneau mais ça a provoqué le lâchage de Farage et maintenant le parti est asséché. Les Tories étant les Tories, ça laisse des groupuscules comme le BNP et l'EDL. Très instructive conférence de Robinson au passage sur la réalité de l'immigration dans sa ville.

VeyIi
07 novembre 2019 à 18:09:02

Il est en liberté Robinson ? http://image.noelshack.com/fichiers/2019/18/4/1556814669-beret-en-peau-de-genou.png

Ils avaient l'air déterminés à le faire taire pendant un temps

appiodici_bis
08 novembre 2019 à 02:48:36

L'idee de laboratoire laisse penser que tu penses que c'est une experience menée et telecommandée, ce qui est bien sur totalement faux. Tu le precises dans le texte mais c'est ambigu.

BALAVOBLIVION
08 novembre 2019 à 03:05:18

Royaume unis : laboratoire du grand suicide collectif

Tchupatchups
09 novembre 2019 à 10:29:03

Saviez-vous que vous avez les mêmes propos que les bobo qui subissaient l'exode Rural au XIXe et qui appelaient ça aussi "immigration" ? :)
Cet exode rural nous a conduit là où nous sommes. Maintenant ces descendants de culterreux votent pour RN.

Il y a deux siècles, vos arrières arrières grands-parents étaient considérés de la même manière que vous les migrants aujourd'hui les faineux

fussels
09 novembre 2019 à 11:30:57

Avoir la haine envers les haineux c'est de la haine aussi.

UnBeauGosse
09 novembre 2019 à 11:33:27

Le 09 novembre 2019 à 11:30:57 fussels a écrit :
Avoir la haine envers les haineux c'est de la haine aussi.

On récolte ce qu'on sème : on sème la haine, on récolte la haine

Tchupatchups
10 novembre 2019 à 22:43:59

Le 10 novembre 2019 à 22:02:30 dembele89 a écrit :

Le 09 novembre 2019 à 10:29:03 Tchupatchups a écrit :
Saviez-vous que vous avez les mêmes propos que les bobo qui subissaient l'exode Rural au XIXe et qui appelaient ça aussi "immigration" ? :)
Cet exode rural nous a conduit là où nous sommes. Maintenant ces descendants de culterreux votent pour RN.

Il y a deux siècles, vos arrières arrières grands-parents étaient considérés de la même manière que vous les migrants aujourd'hui les faineux

Oui les générations précédentes qui ont bougé de 20-50 km c'est exactement la même chose qu'un Somalien transplanté à Paris :)
Crétin fini à la pisse

Bah tu as exactement la même réaction que les bobos d'il y a deux siècles qui voyaient dans l'exode rural une véritable apocalypse. On les appelait également "migrants" et "barbares".
Oui c'est la même chose. Il y avait les mêmes réactions et les mêmes problèmes, mêmes contrastes culturels :)
La différence entre un somalien et toi aujourd'hui, est la même que celle d'un plouc français illettré et un bobo moyen en haut-de-forme. :)

VeyIi
10 novembre 2019 à 22:56:27

Voyons, il y a une large différence entre hier et aujourd'hui ; le bobo d'hier a civilisé le barbare, le bobo d'aujourd'hui lui suce la bite, et s'efforce par respect de la relativité culturelle d'apprendre à ne plus savoir compter

dembele89
10 novembre 2019 à 23:01:22

Le 10 novembre 2019 à 22:43:59 Tchupatchups a écrit :

Le 10 novembre 2019 à 22:02:30 dembele89 a écrit :

Le 09 novembre 2019 à 10:29:03 Tchupatchups a écrit :
Saviez-vous que vous avez les mêmes propos que les bobo qui subissaient l'exode Rural au XIXe et qui appelaient ça aussi "immigration" ? :)
Cet exode rural nous a conduit là où nous sommes. Maintenant ces descendants de culterreux votent pour RN.

Il y a deux siècles, vos arrières arrières grands-parents étaient considérés de la même manière que vous les migrants aujourd'hui les faineux

Oui les générations précédentes qui ont bougé de 20-50 km c'est exactement la même chose qu'un Somalien transplanté à Paris :)
Crétin fini à la pisse

Bah tu as exactement la même réaction que les bobos d'il y a deux siècles qui voyaient dans l'exode rural une véritable apocalypse. On les appelait également "migrants" et "barbares".
Oui c'est la même chose. Il y avait les mêmes réactions et les mêmes problèmes, mêmes contrastes culturels :)
La différence entre un somalien et toi aujourd'hui, est la même que celle d'un plouc français illettré et un bobo moyen en haut-de-forme. :)

Tu n'y crois même pas toi-même à tes conneries.
Tu surjoues :sleep:

Con_TrollPolice
12 novembre 2019 à 23:24:56

Hâte qu'on soit en 2022 que les chiffres du recensement de 2021 sortent. Plus personne ne pourra nier le grand remplacement

AaahOkDaccord
12 novembre 2019 à 23:27:59

Le 12 novembre 2019 à 23:24:56 Con_TrollPolice a écrit :
Hâte qu'on soit en 2022 que les chiffres du recensement de 2021 sortent. Plus personne ne pourra nier le grand remplacement

De quoi tu parles ? Les stats ethniques sont interdits en France

Con_TrollPolice
12 novembre 2019 à 23:31:08

Je parle du Royaume Uni, ceci est un topic sur le Royaume-Uni

Fraudeur-Gentil
12 novembre 2019 à 23:38:09

Le 08 novembre 2019 à 02:48:36 Appiodici_bis a écrit :
L'idee de laboratoire laisse penser que tu penses que c'est une experience menée et telecommandée, ce qui est bien sur totalement faux. Tu le precises dans le texte mais c'est ambigu.

C'est évident que c'est orchestré.

Chromstein
14 novembre 2019 à 22:11:44

Le 08 novembre 2019 à 02:48:36 Appiodici_bis a écrit :
L'idee de laboratoire laisse penser que tu penses que c'est une experience menée et telecommandée, ce qui est bien sur totalement faux. Tu le precises dans le texte mais c'est ambigu.

T'as aucune moyen de l'affirmer. T'es pourtant le genre de type à considérer que tout a une cause, et que les élites oppriment les pauvres en usant de rhétorique très proche du complotisme.

Mais sous prétexte que ce phénomène ne serait pas "organisé" car tu décrètes qu'il ne l'est pas, il perdrait de sa gravité. Il serait d'emblée acceptable, "naturel", inéluctable... :)

Pourquoi refuser de voir que c'est le capitalisme que tu combats habituellement qui est a des intérêts dans cette évolution des populations ? ça prend tout son sens.

Sans l'immigration massive organisée par le capital et le soutient des alliés objectifs que sont les gens de gauche, on ne serait pas empêtrer aujourd'hui dans les débats sur le voile par exemple :)

Chromstein
14 novembre 2019 à 22:12:43

Le 09 novembre 2019 à 10:29:03 Tchupatchups a écrit :
Saviez-vous que vous avez les mêmes propos que les bobo qui subissaient l'exode Rural au XIXe et qui appelaient ça aussi "immigration" ? :)
Cet exode rural nous a conduit là où nous sommes. Maintenant ces descendants de culterreux votent pour RN.

Il y a deux siècles, vos arrières arrières grands-parents étaient considérés de la même manière que vous les migrants aujourd'hui les faineux

Ah bah acceptons Boubakar du coup :)

Enriver
18 novembre 2019 à 17:09:21

https://www.telegraph.co.uk/news/2016/08/24/hijab-approved-as-uniform-option-by-scotland-police/

Tout est normal. Et il n'y a que 2℅ de musulmans en Écosse (un nombre qui a tout de même doublé en moins de dix ans).
Et dire que je pensais les Écossais plus résistants que les Anglais. :(

dembele89
18 novembre 2019 à 19:36:21

Bah ils ne connaissent pas encore tous les désagrément liés à une importante population immigrée musulmane donc ils sont encore en mode bisounours pour le moment.

1
Sujet : Le Royaume-Uni, laboratoire du grand chamboulement
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page