Se connecter

Savoir & Culture

Histoire

Sujet : [CAPES] [TUTO] Comment avoir le CAPES d'histoire-géo en 3 étapes
Negisama
05 septembre 2017 à 22:42:34

Salut à toi, jeune candidat au CAPES (quoique, vu la gueule des candidats qu'on voit dans les couloirs de Châlons en Champagne pour l'oral, y a pas que des jeunes :(). Tu as décidé de passer le CAPES d'histoire-géographie par vocation pour avoir un emploi à vie plutôt bien payé avec 4 mois de vacances par an ? Fort bien. Cependant, le problème du CAPES, c'est le CAPES : un putain de concours avec 4 épreuves bien lourdes et 6 thèmes à préparer. En tant que jeune lauréat du CAPES (dans les 200 premiers :cool:), je vous propose mon petit guide sur ma manière de préparer le concours. J'en ai tellement chié durant cette année à trouver les infos et l'organisation adéquate que je vous la livre afin que d'autres puissent profiter de mon expérience :) Par contre, le titre était volontairement aguicheur, y aura sans doute plus de 3 étapes :ok: Soyons honnête, il faudra énormément de travail pour réussir cette année. Il faudra aussi pas mal de chance :( Pour finir ma présentation, j'ai eu 16 à l'écrit de géo, 15 à l'écrit d'histoire, 11 à l'ASP géo et 14 à la MSP d'histoire :cool: Le CAPES est accessible à tout le monde : historien de formation, je n'ai quasiment jamais eu de géographie à la fac, et j'ai réussi à m'en sortir :ok:

I. Durant les premiers mois

La première chose à faire est de lire le programme du CAPES :oui: Ceci afin de bien comprendre l'angle d'attaque du jury sur les différents sujets. Ainsi, si le jury n'était pas un immense repaire de fdp, il aurait été cohérent et n'aurait pas proposé une épreuve écrite strictement basée sur une vision politique et occidentale du Moyen Orient. Au contraire, il aurait lu sa propre putain de lettre de cadrage et aurait plutôt pris un sujet orienté sur la culture.

Deuxième chose à faire : lire le rapport du jury de la session 2017. Il vient d'être mis en ligne tout récemment. Je vous conseille de le ficher : vous retiendrez ainsi les attentes du jury, ses remarques positives mais aussi négatives. Vous apprendrez aussi des choses très utiles, par exemple que le jury déconseille d'utiliser du blanc aux écrits mais préfère que vous rayez proprement votre erreur (les copies étant numérisées, il se peut que votre réécriture sur le blanc soit illisible). Il est aussi absolument nécessaire de connaître les attentes exactes du jury pour les épreuves et de vous familiarisez avec le format.

Pour les épreuves, celles-ci sont assez spéciales. Vous en aurez 4 (2 à l'écrit, 2 à l'oral) :

  • La dissertation, coeff 1: l'épreuve reine. Rien de spécial à noter, vous la connaissez tous. La clé de l'épreuve est d'arriver à formuler une problématique personnelle, réfléchie et adaptée au sujet. Ainsi, sur "Habiter les villes en Inde", j'ai eu 16 en tournant le sujet autour de la ville comme lieu de conflits, d'affrontements entre 2 visions de l'Inde, entre la vision de la classe moyenne mondialisée et de la masse pauvre : la ville comme porteuse de l'idéologie d'une Inde qui se veut moderne et dynamique, sans toutefois avoir les moyens de l'assumer pleinement :ok: Le but n'est pas de proposer une problématique simpliste, mais de réfléchir en profondeur à ce que le sujet signifie. A vous de proposer votre problématique et le plan qui suit pour bien niquer les autres candidats et vous démarquer.
  • Le commentaire de documents et son "adaptation pédagogique", coeff 1 : la bonne épreuve que personne comprend et qui aboutit à un grand n'importe quoi. L'épreuve se compose de 2 parties : le commentaire d'un ensemble documentaire plus ou moins long (normalement 6-7 documents, mais le jury peut être assez taquin et vous en foutre 12 :)). La 2e partie, "l'adaptation pédagogique", vise à évaluer votre capacité pédagogique (:rire:). En gros, vous devez sélectionner un document et montrer la manière dont vous l'utiliseriez en classe. Attention, cette partie est aussi important que la précédente : les 2 sont notées sur 10 ! Globalement, il faut faire une introduction servant de transition entre votre conclusion de commentaire et votre adaptation pédagogique. Cette introduction rappelle pourquoi il est nécessaire d'enseigner le thème. Elle se compose d'une problématique de séquence, différente de votre problématique de commentaire de doc. Vous pouvez aussi proposer une problématique de séance. Il faut ensuite indiquer les objectifs de votre cours (par ex, transmettre la notion de génocide aux élèves), puis les notions et le vocabulaire que vous utiliseriez. Vous devez donc indiquer ces termes mais aussi donner leur définition. Si mes souvenirs sont bons, il faut ensuite dire quel document vous utiliseriez et justifier ce choix. Enfin, vous indiquez la manière dont vous l'utiliseriez.
  • L'ASP (Analyse de situation professionnelle), coeff 2 : une bonne grosse épreuve de merde où vous vous retrouvez à commentez un ensemble documentaire souvent inintéressant. Concrètement, le jury choisit un thème qui est enseigné en collège/lycée général/lycée pro. Vous pouvez donc très bien tomber sur "Enseigner la préhistoire en 6e", "Enseigner les JO en Première STID", "Enseigner les relations internationales en 3e" ou "Enseigner 36 000 communes, un attachement français en Première Pro". Le dossier se compose de plusieurs documents : le BO et un extrait de la fiche Eduscol, 2 doubles pages de 2 manuels différents traitant de la question, 1 texte à dimension scientifique (issu d'un chercheur, etc) et 1 texte à dimension civique. Vous devez concocter une problématique et un plan associant continuellement les dimensions scientifiques/didactiques/civiques de la question. Vous avez 4h de préparation suivies d'1h de passage à l'oral (30 min d'exposé, 30 min d'entretien). Dans l'ancien format de l'épreuve (2h de prép), il était possible de dissocier les 3 dimensions. Ce n'est plus possible aujourd'hui. Il faut à tout prix mêler les 3 dimensions et essayer de les traiter équitablement. Vous devez aussi réaliser un PowerPoint de 3 diaporamas : 1 diapo montrant votre plan/problématique, 1 diapo sur l'étude d'une page du manuel (l'occasion de se déplacer, utiliser le tableau, etc) et 1 diapo sur le traitement civique de la question. Pour la dernière diapo, il semble qu'il faille relier le thème aux 4 dimensions de l'EMC du collège (la règle, la sensibilité, etc), mais c'est vraiment le flou.
  • La MSP (Mise en situation professionnelle), coeff 2 : Le jury vous file un sujet bien pointu que vous devez traiter en 30 min. Votre exposé se compose d'un pur traitement scientifique de la question en 20 min puis d'une "adaptation pédagogique" en 10 min durant laquelle vous montrez la manière dont vous traiteriez le thème avec les élèves. C'est globalement la même organisation que la partie pédago du commentaire de doc de l'écrit : une introduction, les notions, puis l'étude concrète d'un document. Apparemment, il semble que le jury s'en batte les couilles de la dimension pédago : j'ai eu 14 à cette épreuve avec une partie pédago balancée en 3 min qui se résumait à "je file ce doc aux élèves, ils le lisent puis je pose des questions pour savoir s'ils l'ont compris" :cool: Là aussi, vous avez 30 min d'exposé suivi de 30 min d'entretien. Les sujets peuvent être assez rigolos : par exemple, "La nourriture à la table du calife" en médiévale, "Dessiner les sciences et techniques" en moderne, "la littérature égyptienne" ou "Beyrouth" en contempo, etc. L'organisation de l'épreuve est un peu particulière : vous tirez votre sujet puis vous êtes conduit dans une salle de préparation. Là, vous préparez votre sujet pendant 15 min : vous notez vos premières idées, etc. Au bout de 15 min, vous êtes accompagnés en bibliothèque : vous avez entre 15 et 30 min pour prendre un certain nombre d'ouvrages et d'articles sur votre thème :ok: Il faut donc avoir une idée précise de quels ouvrages peuvent être utiles. A notez que vous avez le droit de visiter la bibliothèque pendant 1h lorsque vous êtes convoqué à l'oral :ok: Il est fondamental de bien choisir ses documents et ses ouvrages : vous avez le droit de prendre les manuels, mais il faudra obligatoirement prendre d'autres ouvrages plus spécialisés, sinon le jury ne va pas apprécier. Dans votre temps de préparation, comptez quasiment 30 min pour la rédaction de votre bibliographie et de votre plan sur transparent : le CAPES est le seul endroit de France où on utilise encore les rétroprojecteurs :) Achetez donc vos propres marqueurs avant les épreuves orales :ok: D'ailleurs, si vous êtes en géographie en MSP, vous devez réaliser votre carte de traitement du sujet en partie pédagogique (et non choisir un document etc). L'astuce consiste à utiliser plusieurs transparents et à les superposer pour faire une carte toute propre :)

II. De septembre à janvier : la course contre la montre

Voilà, vous avez fait votre rentrée, et vous réalisez que votre fac pue bien la merde et que vous n'aurez aucune préparation sérieuse au concours :) Sinon, vous faites partie des 5% de chanceux étudiants dans une fac parisienne comptant les auteurs des sujets au programme.

Si vous avez été un étudiant sérieux, vous avez déjà un/des manuel(s) durant l'été. Sinon, vous partez avec du retard, mais tout retard se rattrape :ok: Il faut immédiatement se mettre à la lecture des principaux manuels. Choisissez-en 1 par question : feuilletez-les dans votre BU et prenez celui qui vous semble le plus agréable à lire. Je vous déconseille les manuels Atlande qui sont tout simplement imbuvables : j'ai acheté 25€ celui sur la question médiévale pour finalement ne jamais l'ouvrir :hap: Fichez les 6 manuels, ils seront la base de votre savoir :ok: A titre d'exemple, mes fiches faisaient entre 30 (manuel sur mers et océans) et 80 pages (manuel de contempo).

Une fois ce travail fait, vous pouvez enfin vous plonger dans la partie intéressante du CAPES : la lecture d'articles tout azimut. Ces articles visent à vous informez sur des thèmes beaucoup plus pointus et originaux pour avoir des exemples en tête pour étayer votre démonstration. Géoconfluences est votre ami pour avoir la liste des principaux articles en géographie à lire : allez dans "ressources pour les concours", et essayez de lire quelques articles dans la plupart des thèmes. Vos fiches sur les articles peuvent être assez courtes (10 lignes) ou très longues (2/3 pages sur un article vraiment complet et intéressant). En histoire, il n'existe pas d'équivalent à Géoconfluences : je vous invite à lire ma bibliographie en fin de post :ok:

Votre travail s'organise désormais selon la réalisation de plusieurs fiches :
  • La constitution de fiches sur des articles/chapitres d'ouvrages
  • La constitution de fiches-synthèse : vous créez 6 fiches que vous imprimerez 2 mois avant les écrits. Sur celles-ci, vous faites une liste des accroches possibles (les phrases chocs que vous avez rencontré dans des articles, des citations, des faits d'actualité, etc), une définition de termes qui vous semblent importants (surtout en géo, par ex : angle mort, isolat, friche, etc), une partie historiographie (surtout en histoire, par exemple sur les nouveaux historiens israéliens, etc). Ces fiches sont vraiment importantes.
  • La constitution de fiches sur des ouvrages : en plus des manuels, certains ouvrages sont vraiment utiles à ficher (les ouvrages de Corm en contempo par ex). Voir bibliographie en fin de post :ok: Certaines de mes fiches faisaient entre 15 et 30 pages :ok:

Le but, durant cette très courte et très intense période, est d'engranger le maximum de données. Même si le CAPES ne juge pas que votre intelligence scientifique, c'est quand même mieux de pouvoir aligner 3 mots à l'oral sur la culture arabe plutôt que de bégayer et de rester à des réflexions simplistes.

III. A partir de janvier

Cette période est aussi appelée "Mais putain comment je vais faire pour apprendre tout ça en aussi peu de temps, je suis trop nul c'est pas possible "[[sticker:p/1kkq]] Vous l'aurez compris, à partir de janvier, il faut apprendre. Les écrits ont lieu généralement en avril : vous avez à peine 4 mois pour tout apprendre. Quand vous avez pas loin de 600 pages à apprendre, ces 4 mois vont vous sembler très court. Si possible, essayez de constituer un groupe de travail : avec quelques amis concurrents, vous choisissez un sujet de dissertation (ou un sujet de commentaire si vous arrivez à trouver les dossiers doc). Séparément, vous faites une introduction + un plan détaillé du sujet en 1h-1h30. Ensuite, vous mettez en commun. C'est vraiment formateur et très utile : avec le temps, vous allez apprendre à réfléchir plus rapidement et à problématiser de manière efficace.

Durant ce temps, essayez de combler les failles restantes : évitez d'avoir des trous énormes sur certains aspects des thèmes du programme. Cependant, il faut lire de moins en moins et apprendre de plus en plus.

IV. Après les écrits : le travail

Les écrits sont passés :) Prenez 15j de repos et remettez vous au boulot ! Vous avez globalement 1 mois et demi entre les écrits et les résultats : mettez le à profit pour lire fréquemment vos fiches et lire quelques articles en plus. Si possible, entrainez vous aux oraux.

V. Les oraux

Peu de choses à vous dire : une fois que les résultats des écrits sont parus, les premiers convoqués sont attendus dans les 3 semaines suivantes. Les premiers passent aux alentours de mi-juin, les derniers fin juillet. Bossez toujours et révisez. Ne lâchez rien : 1 candidat sur 2 a été éliminé aux écrits, 1 sur 2 le sera aux oraux. Faites en sorte que ça ne soit pas vous. Dès la parution des résultats, réservez un logement à Chalons en Champagne dans la journée : vous avez de nombreux hôtels à proximité (un F1, le Montréal, etc). Vous pouvez être convoqué à 7h du mat, donc si vous n'avez pas 1h de route à faire avant, c'est du temps gagné. Le 1er jour, vous allez tirer vos matières : savoir si vous passez en MSP histoire/géo ou en ASP histoire/géo. Vous pouvez vous inscrire à des oraux pour voir comment ils se déroulent : inscrivez-vous à des oraux que fait passer votre jury pour voir un peu leur tête, leur comportement, etc. Plus tard dans la journée, vous etes convoqué à la visite de la bibliothèque (selon votre matière en MSP).

VI. Et après ?

Les résultats sont disponibles environ 3 semaines après les premiers passages (début juillet). Si vous l'avez eu, félicitations ! Sinon, vous n'avez plus qu'à recommencer...

Negisama
05 septembre 2017 à 22:42:52

VII. La bibliographie !

Une partie de la bibliographie que j'ai lu pour ce CAPES. Elle n'est pas exhaustive, j'ai lu beaucoup plus que cela :hap:

En moderne =>

Histoire populaire des sciences de Conner que j'adore. Ca se lit vite et c'est original par rapport aux manuels relous et inintéressants (y a 20 pages sur la lentille dans le Greil, une connerie du genre). Vraiment un excellent livre (un peu trop marxiste, m'enfin bref), que je vous conseille absolument.

Histoire des sciences et des savoirs de Pestre et Van Damme. Faut éviter Belhoste en moderne, il est trop internaliste :ok:

Pour une histoire des sciences et techniques de Djebbar, utile si vous tombez sur la moderne en type 2 écrit pour la partie péda ou pour l'oral sur les objectifs de l'enseignement :ok:

Plusieurs articles que j'avais lu et compilé pour ma fiche de synthèse :
COHEN Yves et PESTRE Dominique, « Présentation » [dossier « Histoire des techniques »], Annales. Histoire, Sciences sociales, 1998 (4), p. 721-744. URL : http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1998_num_53_4_279694
FOURNIER, Patrick, « Une histoire des techniques pour quoi faire ? Quelques orientations pour la période moderne », Siècles, n° 22, 2005, p. 95-107. URL : https://siecles.revues.org/1891
PESTRE, Dominique et alii, dossier « Histoire et sociologie des sciences. Approches critiques », Annales. Histoire, Sciences sociales, 1995 (3). URL : http://www.persee.fr/issue/ahess_0395-2649_1995_num_50_3
ROMANO, Antonella, « Des sciences et des savoirs en mouvement : réflexions historiographiques et enjeux méthodologiques », Diasporas, n° 23-24, 2014, p. 66-79. URL : http://diasporas.revues.org/302
http://fr.calameo.com/read/0009116258c56021d68c0 Introduction historiographique

Hilaire-Pérez est plutôt bien dans ce qu'elle dit mais c'est affreusement ma écrit je trouve, j'ai jamais réussi à accrocher. Mais à part ça elle est bien sur la question :ok:

En contempo =>

Le MO de Leyla Dakhli, y a pleins de chapitres super intéressants. Je l'ai découvert trop tard et j'avais seulement lu le chapitre sur les migrations, celui sur les réformes et un autre.

Pensée et politique dans le monde arabe de Corm, un bijou :ok: Corm a fait un bouquin qui peut servir d'intro rapide au thème, l'Histoire du MO de l'Antiquité jusqu'à nos jours, y a quelques trucs intéressants mais faut aller plus loin

Faut absolument éviter Bernard Lewis en contempo, ce fdp a inspiré la politique américaine au MO, à bannir :ok: Par contre Laurens/George Corm c'est du tout bon :oui:

MAYEUR-JAOUEN Catherine, DUPONT Anne-Laure et VERDEIL Chantal, Le Moyen-Orient par les textes (XIXe-XXIe siècle), Armand Colin, Paris, 2011, 448 p. Ce bouquin :coeur: :coeur: :coeur: Les 3/4 de mes fiches exemple en MO viennent de ce bouquin (j'avais classé, style "les juifs", "les femmes dans la soc arabe", "rév blanche et rév islamique en Iran", etc). Parfait pour faire le candidat qui sort des sentiers battus et qui se contente pas de lire les manuels mais qui procède en historien et va directement à la source :cool:

En Fr des marges

ZENEIDI-HENRY Djemila, Les SDF et la ville. Géographie du savoir-survivre, Bréal, Paris, 2002, 288 pages. Malheureusement j'ai pas pu le lire (pas dispo à ma BU) mais il avait l'air bien :(

REGHEZZA-ZITT Magali, La France : une géographie en mouvement, La Documentation française, Paris, 2013, 63 pages. Doc photo tranquille avec quelques exemples (genre Amnéville les Thermes)

ZENEIDI Djemila, 2010, « Une entrée par l'espace pour comprendre la marge. », VST - Vie sociale et traitements 2/2010 (n° 106), p. 108-111. Enquête sur Le Wagon, lieu d’habitat précaire et alternatif de jeunes à St-Brieuc. Un article classique :ok:

JANIN Claude, ANDRES Lauren, 2008, « Les friches : espaces en marge ou marges de manœuvre pour l’aménagement des territoires ? », Annales de Géographie, n° 663, p. 62-81. Sur la question de la réversibilité des marges, franchement bien comme article :ok:

MILHAUD Olivier, 2012, « Quelle place pour les prisons ? », Café géographique de Mulhouse, 30 mai 2012. Sur la question des prisons, c'est plutôt pas mal et intéressant.

Vous devez aussi travailler l'historiographie et l'épistémologie de l'histoire et de la géographie. Pour cela, quelques lectures et fiches :

  • Historiographies de Nicolas Offendstadt. Un monument à connaître. Vous devez en gros maitrisez la première partie et la troisième partie :ok:
  • 12 leçons sur l'histoire de Prost. Un monument à connaître par coeur.
  • Géoépistémologie de Paul Claval. En 148 pages, l'épistémologie de la géographie :ok:
  • http://geobunnik.over-blog.fr/ : ce site d'un enseignant formateur au CAPES en Corse est une mine. Vous trouverez de nombreux articles issus du Monde en rapport avec les questions (ce qui est utile pour se démarquer et faire le géographe impliqué dans son temps :ok:). Surtout, si vous demandez gentiment à cette personne, celle-ci vous envoie gratuitement 22 fiches sur l'épistémologie de la géographie :ouch: Ces fiches m'ont véritablement sauvé la vie dans la préparation. Vous avez les noms des principaux géographes à connaître, l'évolution des réflexions des géographes, etc. C'est une véritable mine d'or que ce site met à votre disposition [[sticker:p/1lmh]]

Si vous avez des questions, n'hésitez pas :) J'ai rédigé tout ça d'un jet, j'ai sans doute oublié beaucoup de choses :(

CrashServer
10 septembre 2017 à 10:22:08

Merci à toi pour le partage de ton expérience, je vais lire ça dans son intégralité mais auparavant je tiens effectivement à confirmer que les "Atlande" sont imbuvables [[sticker:p/1jne]]

J'ai eu le malheur d'en acheter deux pendant les vacances d'été et désormais je le regrette, ça fait une dépense supplémentaire (en sachant que les exemplaires très limités en BU sont déjà empruntés), repasser à la caisse ne semble à partir de là plus une option + les trois manuels des trois nouvelles questions qui ne paraîtront que fin octobre début novembre n'aident pas.

Negisama
10 septembre 2017 à 18:16:00

Merci de débider ce topic :ok:

Les Atlande peuvent être utiles pour piocher sur un chapitre en particulier grâce à leur organisation bien thématique, mais à lire en entier c'est insupportable. Il vaut mieux un manuel plus court mais plus clair :ok:

CrashServer
10 septembre 2017 à 19:44:07

Pas de soucis [[sticker:p/1kku]]

C'est effectivement le constat auquel je suis arrivé, en complément de thématiques parfois abordées plus vaguement dans d'autres manuels par exemple.

Valyrian_Knight
10 septembre 2017 à 23:13:26

Si seulement on avait un modo pour épingler ce genre de topics

Negisama
12 septembre 2017 à 18:05:07

J'ai oublié de vous donner l'adresse d'un site qui était utile à la fois pour la médiévale mais aussi pour la contemporaine : Orient XXI. Le site dispose même d'un onglet dédié à la question du CAPES avec des dossiers et articles sur le thème [[sticker:p/1lmh]] : http://orientxxi.info/le-moyen-orient-1876-1980/

Pour la France des marges, le site Reporterre.net est utile. Même si c'est un site écologiste (avec des partis-pris totalement chiants et absurdes sur certains aspects), y a de bons exemples sur les zones de marge en France, notamment pour le côté décroissant/environnement. Ca peut bien aider :ok:

Surveillez aussi les sites de purs géographes, comme Urbanités, Métropolitiques, Geoconfluences, EspacesTemps.net, M@ppemonde, etc. A l'oral vous pouvez vraiment faire la différence en citant un article paru sur un site spécialisé, ça fera une grosse différence avec les autres candidats. De même, regardez un peu les articles du Monde, certains sont en relation avec le thème : le blog geobunnik met en ligne assez régulièrement les articles qu'on peut lier au CAPES.

Negisama
12 septembre 2017 à 18:37:33

Ah oui et dernier conseil très utile pour préparer les oraux : certains manuels ont édité des bouquins qui présentent les thèmes au programme, avec une mise au point scientifique et historiographique, les enjeux civiques derrière, les dernières parutions sur le thème... Ça peut être utile pour l'oral d'ASP (ou non d'ailleurs). Je me souviens plus du nom de ces bouquins :hap: Je passe à la BU demain pour les retrouver :ok:

Shalmy
13 septembre 2017 à 18:46:50

Devoir passer un concours pour enseigner c'est vraiment d'une stupidité... Y a qu'en France qu'on voit des absurdités pareilles.

tailung85
13 septembre 2017 à 22:04:02

Le 13 septembre 2017 à 18:46:50 Shalmy a écrit :
Devoir passer un concours pour enseigner c'est vraiment d'une stupidité... Y a qu'en France qu'on voit des absurdités pareilles.

+1000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Negisama
14 septembre 2017 à 16:52:05

Ce sont les guides pédagogiques :ok: Je sais pas si tous les éditeurs les font, mais Nathan en a sorti pas mal en 2016 :ok: Y a pas mal de choses à en tirer :oui:

toadalthusser
01 octobre 2017 à 19:30:34

Bravo pour ton classement :bravo:

Quels conseils donnerais-tu à un élève qui compte passer le concours l'année prochaine mais qui souhaite d'ores et déjà se familiariser avec les différentes questions au programme ?

Negisama
05 octobre 2017 à 23:00:55

Le 01 octobre 2017 à 19:30:34 ToadAlthusser a écrit :
Bravo pour ton classement :bravo:

Quels conseils donnerais-tu à un élève qui compte passer le concours l'année prochaine mais qui souhaite d'ores et déjà se familiariser avec les différentes questions au programme ?

Si possible, aller voir les oraux à Châlons en Champagne :hap: C'est hyper formateur :ok: Je ne l'ai pas fait, mais ça permet quand même de déstresser un grand coup et de s'habituer à l'ambiance des oraux.

Sinon, prend de l'avance sur certaines choses qui ne bougeront pas, comme par exemple le travail sur l'historio/l'épistémo de la géo et de l'histoire, qui sont chronophages et dont la plupart des étudiants passent à côté durant l'année de concours car on a pas le temps de s'y consacrer :hap:

Essaye aussi de te former à la carte topo, personnellement je ne maîtrise absolument pas et j'ai eu de la chance de l'éviter aux oraux. Mais c'est nécessaire de savoir l'utiliser etc pour les oraux. En géo, si t'es pas bon, essaye de commencer à te former aux croquis, généralement ils sont dégueulasses, ça permet de se démarquer des autres :hap:

Pas trop d'idées à part ça, je pense pas que ça soit utile de lire déjà les manuels des questions, c'est un peu tôt :( A la limite, tu peux commencer à lire les manuels des questions qui resteront au prog (les 3 nouvelles) à partir d'avril/mai, ça te permettra de prendre de l'avance sur les autres.

Dantelight
08 octobre 2017 à 15:27:17

Bordel, soit loué khey, c'est vraiment super complet et assez trippant à lire (rare pour un tuto de la sorte) [[sticker:p/1lmh]]

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/11/1489927137-soralcimer3.png

Vu que je suis en pleine préparation de ma formation au CAPES, j'aurais quelques questions [[sticker:p/1jnh]]:

-> Pourquoi as-tu décidé de passer le CAPES et non le CAFEP? J'ai l'impression que le CAPES est bien plus avantageux, mais il faut avouer que l'opportunité de rester dans sa région est tentante, ça évite la banlieue parisienne. D'ailleurs où enseignes-tu, les élèves sont pas trop chiants?

-> Les cours de l'ESPE sont-ils vraiment utiles? Tu as l'air de dire que oui pour ce qui est des oraux? Mais peut-on y aller sans être inscrit en MEEF? Je suis en Prépa agrég suite à un bordel administratif, alors que je compte passer le CAPES à la base; mais on me propose MEEF en étude complémentaire pour environ 160 euros. Et j'ignore si ça vaut le coup (on m'a dit que les cours étaient chiants comme la mort, qu'on pouvait s'entraîner aux TD autrement et ça va me prend toute une journée de révision) http://image.noelshack.com/fichiers/2016/48/1480464805-1474567129-1471909771-risitasvictime.png

-> Il semble que la France des Marges soit une matière fourre-tout absolument immonde. Comment as-tu fait pour apprendre cette merde? http://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1481994659-mathematicienrisitas.png

Negisama
09 octobre 2017 à 19:07:51

Le 08 octobre 2017 à 15:27:17 Dantelight a écrit :
Bordel, soit loué khey, c'est vraiment super complet et assez trippant à lire (rare pour un tuto de la sorte) [[sticker:p/1lmh]]

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/11/1489927137-soralcimer3.png

Vu que je suis en pleine préparation de ma formation au CAPES, j'aurais quelques questions [[sticker:p/1jnh]]:

-> Pourquoi as-tu décidé de passer le CAPES et non le CAFEP? J'ai l'impression que le CAPES est bien plus avantageux, mais il faut avouer que l'opportunité de rester dans sa région est tentante, ça évite la banlieue parisienne. D'ailleurs où enseignes-tu, les élèves sont pas trop chiants?

-> Les cours de l'ESPE sont-ils vraiment utiles? Tu as l'air de dire que oui pour ce qui est des oraux? Mais peut-on y aller sans être inscrit en MEEF? Je suis en Prépa agrég suite à un bordel administratif, alors que je compte passer le CAPES à la base; mais on me propose MEEF en étude complémentaire pour environ 160 euros. Et j'ignore si ça vaut le coup (on m'a dit que les cours étaient chiants comme la mort, qu'on pouvait s'entraîner aux TD autrement et ça va me prend toute une journée de révision) http://image.noelshack.com/fichiers/2016/48/1480464805-1474567129-1471909771-risitasvictime.png

-> Il semble que la France des Marges soit une matière fourre-tout absolument immonde. Comment as-tu fait pour apprendre cette merde? http://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1481994659-mathematicienrisitas.png

Merci, ça fait plaisir :) Pour répondre à tes questions :

1. J'ai pas franchement réfléchi à choisir entre CAPES/CAFEP honnêtement, jme suis foutu dans le public par défaut. J'ai pas du tout pensé à regarder les différences entre les deux :hap: On va dire que c'est la foi dans les services publics :cool: Il y a moins de postes au CAFEP mais ils ne sont généralement pas pourvus. Le CAFEP te permet de rester dans ton académie si je me trompe pas :( Par contre, si tu veux bouger, je sais pas comment ça se passe :( Actuellement j'enseigne dans un lycée assez côté à Saint-Etienne, je n'en dirais pas plus :hap: Pour l'instant ça se passe pas trop mal, j'ai pas mal de bavardages en cours. J'ai dû refaire pas mal de mes cours car le niveau était bien trop haut, les élèves sont largués :hap: (alors que je pensais avoir fait des trucs vraiment abordables hein).

2. Honnêtement, les cours à notre ESPE sont complètement bidons (en M1 comme en M2 d'ailleurs). Tu as droit à toute la théorie des pédagogues qui n'ont jamais vu un élève depuis qu'ils ont fini leurs études... Après, j'avais quelques cours vraiment bien, notamment sur la manière de construire un cours, etc (certains ont appris la méthode le 31 aout :) ). En t'inscrivant en MEEF, tu pourras peut être pouvoir faire un stage en établissement, et ça c'est plutôt pas mal si t'en as jamais fait :( Mais bon, quand tu as des cours sur "Les inégalités à l'école", "Appliquer la sociologie comportementaliste dans le secondaire" ou "La laïcité à l'école", t'as franchement l'impression de perdre ton temps. Mais encore une fois, certains cours sont vraiment utiles pour les oraux.

3. T'as plusieurs aspects de la France des marges : l'aspect purement géographique, qui n'a absolument aucun sens (olol le Massif central est une marge) et le sens sociologique qui est carrément passionnant (les mobilités des jeunes des cités, la place du SDF dans la ville, le ressenti des habitants des Outre-mer, etc). Franchement, y a vraiment des côtés hyper intéressants dans ce thème, par exemple sur la question entre la marge et le conformisme (est-ce que la marge annonce le futur, est-ce une contre-culture nécessaire => par ex les squats, les festivals punks, Notre-Dame-des-Landes, etc). J'avais pris le manuel Armand Colin, je l'avais fiché, mais il faut vraiment savoir s'en détacher (le chapitre sur l'embroussaillement de la montagne m'a marqué à vie tellement il est inintéressant, celui sur l'agriculture en zone périurbaine aussi, etc).

Merde pour ta préparation, si t'as des questions hésite pas, j'essaie de passer ici régulièrement :ok:

BRADBELLICK2018
11 octobre 2017 à 05:49:06

Je vais faire moins long n'aller surtout pas à IUFM d'Aix pour préparer le CAPES vous êtes sur de ne pas l'avoir . Je parle par expérience propre.

Scipyo-is-a-Lie
11 octobre 2017 à 13:37:20

GG pour avoir réussi le concours et bonne chance avec tes futurs élèves :noel:
Et je te remercie pour ton tuto même si je suis pas prêt de passer le CAPES c'est très instructif :ok:

Sulla
15 octobre 2017 à 17:52:05

Je fais l'équivalent du CAPES hist-géo en Belgique :noel:.
Je vois qu'on est tous dans la même merde partout en Europe. http://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467335935-jesus1.png

Negisama
22 novembre 2017 à 23:48:03

Up histoire de repasser en première page :ok:

[lion]
27 novembre 2017 à 07:49:34

Joli topic. J'ai passé le CAPES HG l'année où ils ont tout changé, j'en ai bien bavé. Comme dit plus haut, c'est une connerie totale de faire un concours.

Mon meilleur conseil serait d'avoir un groupe de travail. A partir d'Avril, nous nous faisions des séances d'entrainement avec plein détaillé et oral tous les matins. C'était très stimulant et permettait de réviser plein de choses. Au final, mon groupe de travail a été le seul a avoir réussi le concours dans ma promo.

Sujet : [CAPES] [TUTO] Comment avoir le CAPES d'histoire-géo en 3 étapes
   Retour haut de page
Consulter la version wweb de cette page