Se connecter

Savoir & Culture

Histoire

Sujet : Phénotype des égyptiens anciens et actuels
1
Imsedraren
01 janvier 2019 à 10:57:20

Egyptien au IIe siècle : http://image.noelshack.com/fichiers/2019/01/2/1546336562-amsri.png
Mohamed Salah : http://image.noelshack.com/fichiers/2019/01/2/1546336617-420px-mohamed-salah-2018.jpg

Vous trouvez pas qu'ils ont conservé leur ancienne tête ? :(
Comment c'est possible malgré les mélanges avec les arabes ? :(

roijuba1
01 janvier 2019 à 11:36:20

normal parce que la population égyptienne d'origine est resté majoritaire depuis la préhistoire c'est au niveau culturelle et linguistique qu'ils ont été assimilés sauf les coptes qui savent qui ils sont et d'ou ils viennent contrairement au arabophones complètement à coté de la plaque(acquis à une certaine idéologie néfaste) pour beaucoup qui pensent qu'ils descendent directement d'Arabie tout ceux qui sont passés que ce soit depuis les Hyksos aux Grecs,Romains ou Arabes ont très peu modifié la population autochtone c'est le cas du monde entier sauf l'Amérique et l'Australie

dark-mysterio2
01 janvier 2019 à 11:50:00

Le 01 janvier 2019 à 11:36:20 roijuba1 a écrit :
normal parce que la population égyptienne d'origine est resté majoritaire depuis la préhistoire c'est au niveau culturelle et linguistique qu'ils ont été assimilés sauf les coptes qui savent qui ils sont et d'ou ils viennent contrairement au arabophones complètement à coté de la plaque(acquis à une certaine idéologie néfaste) pour beaucoup qui pensent qu'ils descendent directement d'Arabie tout ceux qui sont passés que ce soit depuis les Hyksos aux Grecs,Romains ou Arabes ont très peu modifié la population autochtone c'est le cas du monde entier sauf l'Amérique et l'Australie

les égyptiens musulmans savent très bien leur origines :ok: (a par certaine exception est ceux issue des minorité ethnique) est les arabes existe en Égypte en tant que minorité ethnique pour la plupart des bédouins (si je ne me trompe pas :()

roijuba1
01 janvier 2019 à 12:03:03

par sur que tous les bédouins descendent directement des arabes je prend l'exemple des anciens médianites qui erraient dans le Sinaï pratiquaient aussi ce mode de vie qui eux aussi ont pu être arabisé avec le temps

et je maintiens mes propos la plus part des égyptiens musulmans arabophones ne savent pas leurs véritables origines tellement imbu d'une "arabité" que les mecs refusent d'avoir les mêmes origines des Coptes qu'ils méprisent,détestent apprendre leur histoire mettrait à mal leur cadre qu'ils pensent être vrai

Jordan_Peterson
01 janvier 2019 à 15:22:59

Déjà pour commencer, les sémites (arabes) et les coptes/égyptiens sont des caucasoides à la peau basanée (adaptation aux conditions climatiques), donc il y a déjà une similarité phénotypique inhérente.

De plus, les deux sont issus de la même souche ethnico-linguistique, les populations/langues afro asiatiques :
https://image.noelshack.com/fichiers/2019/01/2/1546350241-afro-asiatic-language.png

L'égyptien est d'ailleurs à mi chemin d'un point de vue du continuum linguistique entre les langues berbères et sémitiques.

On a à faire avec des peuples avec un fond commun, un peu comme les celtes/germains/italiques/slaves et cie. Ce qui fait que phénotypiquement, vu que la différence n'est pas énorme physiquement (même si il y a des nuances) un égyptien peut se croire d'ascendance arabe, alors qu'au final il sera essentiellement natif (copte, qui je le rappelle veut dire à la base "égyptien" et n'tait pas initialement affilié spécifiquement à la religion chrétienne ou quoi ce se soit).

Il y a eu effectivement migration de tribues arabes dans la zone (même si certaines d'entre elles partent ensuite à l'ouest, comme les Banu Hilal ou Maqil), mais pas de manière significative pour altérer en profondeur la génétique de la population autochtone.

Quand à l'arabisation, sujet qui nous intéresse, elle s'est fait au travers de plusieurs vecteurs :

-C'est la langue des conquérants initiaux, c'est aussi la langue de l'islam, de la religion, ce qui lui confère fatalement un prestige. C'est aussi la langue de l'administration et des premières dynasties.

-L'égypte à l'époque médiévale islamique est une société multiculturelle : Même si les paysans coptes (islamisés ou chrétiens) composent le gros de la population, les dynasties arabes, et surtout turques (également arabo berbère comme les fatimides ou kurdes sous saladin) font appels à des mercenaires de multiples origines : des turcs d'asie centrale, des perso-kurdes, des berbères nords africains, des arméniens, grecques, slaves et circassiens de l'empire byzantin, également des noirs du sudan etc... Pour permettre l'intercommunication entre ces différentes faction il faut une lingua "franca", et c'est l'arabe qui joue ce rôle.

-On l'a vue plus haut, l'égyptien est une langue afro asiatique, comme l'arabe (ou le berbère), il y a donc une proximité linguistique qui favorise l'arabisation (au contraire des langues persanes indo européennes par exemple, couplée évidemment avec le prestige inhérent à la civilisation persane sous les abbassides et les dynasties locales).

-La société égyptienne est une société très sédentarisée, concentrée sur le Nile, vu que le reste du pays est quasi inhabitable (quasiment aucun oasis, hormis au nord ouest). C'est un facteur qui facilite aussi l'arabisation, si on compare avec les langues sémitiques araméennes qui doivent leur survie à l'isolement dans les campagnes couplée à l'isolement des monastères (vu que l'araméen devient avec le temps associé avec les chrétiens qui refusent l'islamisation et par extension l'arabisation), ou aux langues berbères qui doivent leur survivance également en partie à la géographie (montagnes, déserts), et au faites qu'au cours du moyen âge, le Maghreb est en majorité gouverné par des dynasties berbères ou à très forte composante berbères, ce qui freine la processus d'arabisation.
Malgré tout, la langue copte semble avoir survécu dans des régions isolées du bassin du Nil jusqu'au 17ème siècle.

En espérant avoir répondu à ta question.

dark-mysterio2
01 janvier 2019 à 19:28:02

Le 01 janvier 2019 à 12:03:03 roijuba1 a écrit :
par sur que tous les bédouins descendent directement des arabes je prend l'exemple des anciens médianites qui erraient dans le Sinaï pratiquaient aussi ce mode de vie qui eux aussi ont pu être arabisé avec le temps

et je maintiens mes propos la plus part des égyptiens musulmans arabophones ne savent pas leurs véritables origines tellement imbu d'une "arabité" que les mecs refusent d'avoir les mêmes origines des Coptes qu'ils méprisent,détestent apprendre leur histoire mettrait à mal leur cadre qu'ils pensent être vrai

cella n'est pas le cas de tous les égyptiens bien que je ne soit pas d'accord avec eux a 100% eux ne semble pas être d'accord sur "l'arabité des égyptiens"
https://www.youtube.com/watch?v=Anf1cxheeS8

taupeofzetop
01 janvier 2019 à 20:24:04

Vous trouvez pas qu'ils ont conservé leur ancienne tête ?

Les statistiques ne se font pas en comparant 2 individus et en tirant des généralités à l'échelle d'un peuple... :pf:
(surtout quand l'un des deux n'est qu'un portrait...)

Maracrifte_VII
01 janvier 2019 à 22:53:51

Le 01 janvier 2019 à 15:22:59 Jordan_Peterson a écrit :
Déjà pour commencer, les sémites (arabes) et les coptes/égyptiens sont des caucasoides à la peau basanée (adaptation aux conditions climatiques), donc il y a déjà une similarité phénotypique inhérente.

De plus, les deux sont issus de la même souche ethnico-linguistique, les populations/langues afro asiatiques :
https://image.noelshack.com/fichiers/2019/01/2/1546350241-afro-asiatic-language.png

L'égyptien est d'ailleurs à mi chemin d'un point de vue du continuum linguistique entre les langues berbères et sémitiques.

On a à faire avec des peuples avec un fond commun, un peu comme les celtes/germains/italiques/slaves et cie. Ce qui fait que phénotypiquement, vu que la différence n'est pas énorme physiquement (même si il y a des nuances) un égyptien peut se croire d'ascendance arabe, alors qu'au final il sera essentiellement natif (copte, qui je le rappelle veut dire à la base "égyptien" et n'tait pas initialement affilié spécifiquement à la religion chrétienne ou quoi ce se soit).

Il y a eu effectivement migration de tribues arabes dans la zone (même si certaines d'entre elles partent ensuite à l'ouest, comme les Banu Hilal ou Maqil), mais pas de manière significative pour altérer en profondeur la génétique de la population autochtone.

Quand à l'arabisation, sujet qui nous intéresse, elle s'est fait au travers de plusieurs vecteurs :

-C'est la langue des conquérants initiaux, c'est aussi la langue de l'islam, de la religion, ce qui lui confère fatalement un prestige. C'est aussi la langue de l'administration et des premières dynasties.

-L'égypte à l'époque médiévale islamique est une société multiculturelle : Même si les paysans coptes (islamisés ou chrétiens) composent le gros de la population, les dynasties arabes, et surtout turques (également arabo berbère comme les fatimides ou kurdes sous saladin) font appels à des mercenaires de multiples origines : des turcs d'asie centrale, des perso-kurdes, des berbères nords africains, des arméniens, grecques, slaves et circassiens de l'empire byzantin, également des noirs du sudan etc... Pour permettre l'intercommunication entre ces différentes faction il faut une lingua "franca", et c'est l'arabe qui joue ce rôle.

-On l'a vue plus haut, l'égyptien est une langue afro asiatique, comme l'arabe (ou le berbère), il y a donc une proximité linguistique qui favorise l'arabisation (au contraire des langues persanes indo européennes par exemple, couplée évidemment avec le prestige inhérent à la civilisation persane sous les abbassides et les dynasties locales).

-La société égyptienne est une société très sédentarisée, concentrée sur le Nile, vu que le reste du pays est quasi inhabitable (quasiment aucun oasis, hormis au nord ouest). C'est un facteur qui facilite aussi l'arabisation, si on compare avec les langues sémitiques araméennes qui doivent leur survie à l'isolement dans les campagnes couplée à l'isolement des monastères (vu que l'araméen devient avec le temps associé avec les chrétiens qui refusent l'islamisation et par extension l'arabisation), ou aux langues berbères qui doivent leur survivance également en partie à la géographie (montagnes, déserts), et au faites qu'au cours du moyen âge, le Maghreb est en majorité gouverné par des dynasties berbères ou à très forte composante berbères, ce qui freine la processus d'arabisation.
Malgré tout, la langue copte semble avoir survécu dans des régions isolées du bassin du Nil jusqu'au 17ème siècle.

En espérant avoir répondu à ta question.

topic clos

RobertRobichon
02 janvier 2019 à 00:52:16

Le 01 janvier 2019 à 10:57:20 Imsedraren a écrit :
Egyptien au IIe siècle : http://image.noelshack.com/fichiers/2019/01/2/1546336562-amsri.png
Mohamed Salah : http://image.noelshack.com/fichiers/2019/01/2/1546336617-420px-mohamed-salah-2018.jpg

Vous trouvez pas qu'ils ont conservé leur ancienne tête ? :(
Comment c'est possible malgré les mélanges avec les arabes ? :(

y a quasiment pas eu de mélange avec les arabes :ok:

roijuba1
06 janvier 2019 à 10:09:27

cella n'est pas le cas de tous les égyptiens bien que je ne soit pas d'accord avec eux a 100% eux ne semble pas être d'accord sur "l'arabité des égyptiens"
https://www.youtube.com/watch?v=Anf1cxheeS8"

si ces égyptiens qui ont posté sont arabophones ils font partis des rares arabophones éclairés qui ont su dépassé le cadre imposé et voir au delà d'une certaine propagande et se sont réappropriés leurs véritables origines ,histoires.....

hapismeenforce
06 janvier 2019 à 15:32:44

Je demande, svp, une source témoignant du caractère caucasoide des égyptiens antiques ?

Shapur
08 janvier 2019 à 14:46:09

Le 06 janvier 2019 à 15:32:44 hapismeenforce a écrit :
Je demande, svp, une source témoignant du caractère caucasoide des égyptiens antiques ?

Les peintures murales, statues, mosaïques représentant des ancients égyptiens. Il y a aussi les textes grecs qui donne une certaine description du phénotype égyptien et qui les distinguent bien des éthiopiens (noirs)

335i
08 janvier 2019 à 17:22:07

Le 06 janvier 2019 à 15:32:44 hapismeenforce a écrit :
Je demande, svp, une source témoignant du caractère caucasoide des égyptiens antiques ?

http://www.noelshack.com/2015-33-1439496024-1558455-374948712674796-2984525311714194871-n.jpg
http://www.noelshack.com/2015-33-1439495990-10923709-387424141427253-3425766917258865694-o-2.jpg
C'est Ramses II et son général.

1
Sujet : Phénotype des égyptiens anciens et actuels
   Retour haut de page
Consulter la version wweb de cette page