Se connecter

Sciences & Technologies

Sujet : La perception des couleurs
1
Reenn
02 novembre 2018 à 12:53:47

Qu'est ce qui me prouve que vous voyez les memes couleurs que moi ou que je vois les memes couleurs que vous ?

Qu'est ce qui me prouve que ma vision du bleu ne correspond pas a votre vision du rouge, ou que votre vision du jaune (ou d'une autre couleur qui m'est totalement inconnu) n'est pas ma vision du violet qui est peut etre une couleur que vous ne connaissez pas ?

Rien, mais est-ce que cela sera t-il prouvable un jour ?

Jooord
02 novembre 2018 à 13:16:10

Est-ce important ? L'essentiel c'est qu'on ait le même nom pour la même chose, peu importe comment chacun l'interprète.

hamster12
02 novembre 2018 à 14:16:19

Vu qu'on a tous à peu près le même système occulaire, il y-a des chances qu'on perçoivent tous la même chose. Mais comme tout ce qui touche à la subjectivité c'est impossible de savoir si on perçoit tous vraiment la même chose. Mais au final, comme le dit mon VDD, peu importe, il suffit que tout le monde mette le même nom sur les même chose.

kzekox
02 novembre 2018 à 20:50:10

L'important est de se mettre d'accord, dans l'absolu il est effectivement difficile de savoir si ce que chacun perçoit est la même chose que ce que je perçois. On peut prendre pour exemple les sons ou les gouts qui sont aussi des expériences relativement subjectives.

Ce que l'on sait en revanche c'est que nos cerveaux fonctionnent à peu prés de la même manière et que nos capteurs sont (en principes) foutus pareils, il apparait logique que l'on voit tous à peu prés la même chose puisque nous sommes "câblés" de la même manière et que nous avons les mêmes outils. (sauf maladies bien sur...)

Pour le prouver, il faudrait pouvoir intervertir les cônes entre deux personnes par exemples afin qu'elles puissent comparer si le changement de récepteur change la couleur perçue, mais la partie la plus compliqué à tester est le traitement du cerveau...on peut peut être voir si ce sont les mêmes zones qui s'activent mais avant qu'on puisse affirmer avec certitude que l’interprétation est identique d'un individu à l'autre...

SuicideLove
02 novembre 2018 à 23:27:42

Je me pose la méme question,ça me fait bizarre de me dire que si ça se trouve chez quelqu'un sa perception du bleu correspond à ma perception du rouge.
En tout cas il parait que certaines personnes peuvent distinguer plus de nuances que d'autres(la tétrachromie je crois)

Reenn
03 novembre 2018 à 00:36:23

Le 02 novembre 2018 à 13:16:10 Jooord a écrit :
Est-ce important ? L'essentiel c'est qu'on ait le même nom pour la même chose, peu importe comment chacun l'interprète.

Important non, mais ça reste très intriguant et intéressant, je trouve stupide l'idée de s'arreter a quelque chose car il ne causera pas de réel changement, la science est aller loin en exploitant des détails

Jooord
03 novembre 2018 à 01:12:44

Je n'ai pas dit que ce n'était pas intrigant ni intéressant, par contre ça me semble important de dire que ce n'est pas important, tout en précisant : ce n'est pas important pour la science physique, et j'entends par là que toute loi physique dans laquelle la couleur interviendrait serait indépendante de la perception qu'on en a. Si le physicien dit : "Quand je chauffe un corps noir à telle température, il devient bleu" alors il devient bleu pour tout le monde qui en ferait cette expérience quand bien même je percevrai mon bleu comme tu perçois ton rouge.

kzekox
03 novembre 2018 à 15:42:21

Ça m'a fait penser à cette histoire de couleurs qui ont un impact physiologique et psychologique sur les gens.
Du genre "le vert apaise...Le rouge excite..."
j'ai cherché vite fait une étude sur le sujet mais j'ai pas trouvé grand chose, ceci dit c'est suffisement pris au sérieux pour être appliqué dans les bâtiments publics et par les publicistes depuis pas mal d'années.
Je me dis que si les effets d'une couleur sont les mêmes pour tous alors sa perception doit aussi être la même...

Jooord
04 novembre 2018 à 14:53:58

Le 03 novembre 2018 à 15:42:21 kzekox a écrit :
Ça m'a fait penser à cette histoire de couleurs qui ont un impact physiologique et psychologique sur les gens.
Du genre "le vert apaise...Le rouge excite..."
j'ai cherché vite fait une étude sur le sujet mais j'ai pas trouvé grand chose, ceci dit c'est suffisement pris au sérieux pour être appliqué dans les bâtiments publics et par les publicistes depuis pas mal d'années.
Je me dis que si les effets d'une couleur sont les mêmes pour tous alors sa perception doit aussi être la même...

J'aurais plutôt tendance à voir cela comme un argument inverse, puisqu'au contraire j'ai l'impression que les couleurs n'ont pas le même effet sur tout le monde. J'ai eu une discussion semblable en mangeant Japonais il y a quelque jour, cherchant à savoir (et n'arrivant jamais à retenir) quelle était la sauce soja sucrée, celle avec le collier vert ou rouge? Force est de constater que nous n'étions pas d'accord pour dire laquelle de ces couleurs se référaient davantage à quelque chose de doux et sucré plutôt qu'à quelque chose de plus salé. Ce n'est qu'une anecdote mais ça corrobore mon impression que le ressenti des couleurs est individualisable.

Lasco35
04 novembre 2018 à 15:30:26

@jooord, je suis pas du tout un expert en science etc... Mais si je peux donner mon avis, je pense que tu confonds le sens que l'on peut donner culturellement à une couleur (rouge = épicé, noir = deuil etc...), avec l'impact que celle ci peut avoir sur notre comportement, même si dans certains cas tout ça se rejoind.

Sinon, et c'est juste mon opinion (sans preuves scientifiques), je pense que nous voyons tous les couleurs de la même façon.
Et ce qui est sur, c'est qu'une couleur que l'on pourra qualifier de douce ou à l'inverse de fluo, le sera pour tout le monde.
Sinon les gilets de sécurité, la couleur des salles d'opérations et des blouses de chirurgiens, tout ça n'aurait pas de sens ?

Jooord
04 novembre 2018 à 17:53:52

Il y a selon moi (au moins) deux façons d'aborder la question de la perception de la couleur.

Si c'est d'un point de vue purement physique alors la réponse doit-être purement physique, et dans ce cas là il semblerait que la réponse la plus simple est : Non on ne perçoit pas tous les couleurs exactement de la même façon parce qu'on est pas tous composés exactement de la même façon, mais on doit quand même à peu près les percevoir de la même façon parce que nos organes de perceptions, s'ils ne sont pas strictement identiques, sont quand même suffisamment semblables (avec des cas plus éloignés type daltonien et cie). Maintenant on ne sait pas trop ce qui se passe au niveau du cerveau qui fait qu'on perçoit le rouge ainsi et pas autrement, donc la question demeure d'un point de vue physique.
C'est dans le cadre de ce point de vue qu'on fait une distinction entre le rouge ou le rouge fluo, le fluo étant par définition physique une couleur luminescente.

Mais on peut aussi l'aborder du point de vue interprétation, et c'est à ce titre que peuvent intervenir des qualificatifs comme couleur sombre ou triste ou heureuse ou épicée, etc. Si la question est posée dans le cadre de ce point de vue, il me semble que la réponse est évidemment négative : on n'interprète pas tous les couleurs de la même façon

Donc d'un point de vue purement sensoriel on aurait tendance à dire qu'on les perçoit tous de la même façon (avec gros doute dû à l'ignorance du fonctionne du cerveau à ce point de vue) et du point de vue purement sentimental on les perçoit tous un peu à notre sauce.

En conclusion, c'pas clair c't'histoire...

1
Sujet : La perception des couleurs
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page