Se connecter

Sciences & Technologies

Sujet : Théorie méconnue sur l'existence de l'univers. Robert Shutzel.
1
ledenominas
21 décembre 2018 à 20:00:41

Voici une théorie exprimée par Robert Shutzel en 1984 au MIT (traduit ici en français). Cela n’a cependant pas été plus loin, surement à contre courant et du au manque de moyens pour étayer tout ça ^^ Mais je trouve cependant l’idée intéressante et elle mériterait d’être étudiée.

L’espace et le temps sont intimement liés. L’un ne peut exister sans l’autre. On se demande si l’univers fait de matière est infini, mais l’on ne peut concevoir que le temps ne l’est pas. Hors, on ne cherche pas dans la bonne direction. Ma théorie est que l’ensemble de la matière n’est en fait constituée que d’un élément que j’ai personnellement appelé « Base 0». C’est la plus petite particule qui soit et il n’y en a qu’un. Seul, on ne peut meme pas qualifier ça de matière. Il y’a une infinité de décimales entre zéro et un, ou entre un chiffre et un autre. La masse de cette particule n’est pas égale à zéro, mais il y’a une infinité de zéros après sa virgule. Ce qui donne vie à la matière est le temps. A cette échelle, « Base 0 » n’est pas soumis au lois de la physique telles qu’on les connait. Cette particule se retrouve à plusieurs endroits à la fois en même temps, formant des quarks, des atomes, molécules et toutes les bases de structures complexes. Ce verre par exemple, est constitué de la seule particule existant en plusieurs endroits en même temps, tout comme vous, moi et tout ce qui existe. Le temps est le chef d’orchestre et il rythme et régit les lois de l’univers. Le reste n’est que logique de rassemblement dans une carte infinie et intemporelle. C’est le moteur de l’existence même. Une molécule d’eau sur terre est la même qu’à l’autre bout de l’univers, parce que c’est la même particule (Base 0) qui la compose. Le temps a deux visages, celui que l’on perçoit, linéaire et immuable et celui qui, dans son chaos infini quantique, dirige la valse de la matière. Mais au delà de ce délire, car c’est un délire, l’univers a inconsciemment créé la conscience à partir de matériaux inertes, comme s’il voulait s’observer lui même. La conscience, au travers de toute vie évoluée, ressemble à « Base 0 ». Il n’y en à qu’une seule à la fois et plusieurs en même temps. Cela peut s’apparenter à de la réincarnation, pourtant il n’y a aucun rapport, tout est chimique et temporel. Nous sommes la conscience de l’univers cherchant à évoluer et prospérer (tout être vivant est constitué de façon à procréer et à se doter d’une conscience pour ceux ne l’ayant pas encore).

ça a l'air un peu tiré par les cheveux mais j'aimerais votre avis sur sa théorie.

lasco35
21 décembre 2018 à 21:26:37

C'est marrant car c'est une façon d'imaginer l'univers que je me suis déjà représenté, même si c'est de façon moins poussé, mais je note qu'il semble aujourd'hui presque farfelue d'imaginer un univers fini et avec bord.
Bref mes connaissances en astrophysique sont très limités pour tenir le débat avec des "pros" mais je me disais qu'il n'était pas incohérent d'imaginer qu'en dehors de la zone de l'univers en expansion, le temps et l'espace n'existait "simplement" pas encore...

Ceci étant dit tout ça nous ramène aux origines du Big bang et là, peu importe le modèle cosmologique choisit, tous n'est que spéculation et on est à la frontière de la physique et de la philosophie.

D'ailleurs je me demandais récemment si l'espace temps était réellement ou non, considéré comme une dimension ?

aAardvark
21 décembre 2018 à 22:39:15

C'est marrant on ne trouve pas grand chose sur ce monsieur avec une recherche Google... https://www.google.com/search?client=firefox-b-ab&q=Robert+Shutzel

Quant au texte, je le trouve trop confus pour essayer de comprendre son raisonnement

Jooord
22 décembre 2018 à 01:44:55

Il y’a une infinité de décimales entre zéro et un, ou entre un chiffre et un autre. La masse de cette particule n’est pas égale à zéro, mais il y’a une infinité de zéros après sa virgule.

:fou:

lasco35
22 décembre 2018 à 09:31:21

C'est vrai par contre que cette histoire d infinité de zéro et de "particule originel" m'a laissé perplexe ^^

Mais bon, c'est plus une interprétation pour faire marcher l'imagination qu'une théorie

Jooord
22 décembre 2018 à 09:43:21

Oui mais elle ne fait que ça sa théorie, faire marcher l'imagination, et très mal car elle est très confuse. Il n'y a rien derrière de solide mathématiquement, que du vent. La théorie du big bang, et toutes les autres vrais théories concernant les origines de la matière et compagnie, ce sont des équations avant d'être des mots, des équations desquelles on peut tirer quelque chose.

Jooord
22 décembre 2018 à 10:24:56

Le 22 décembre 2018 à 09:43:21 Jooord a écrit :
Oui mais elle ne fait que ça sa théorie, faire marcher l'imagination, et très mal car elle est très confuse. Il n'y a rien derrière de solide mathématiquement, que du vent. La théorie du big bang, et toutes les autres vrais théories concernant les origines de la matière et compagnie, ce sont des équations avant d'être des mots, des équations desquelles on peut tirer quelque chose.

Et surtout des équations dont on peut réfuter la validité expérimentalement. La théorie de ce topic on ne peut strictement rien en tirer scientifiquement ni la réfuter. Bref, c'est du vent. Au moins Jean Pierre Petit avait fournit un support mathématique consistant avec sa théorie Janus.

jeff0ot
22 décembre 2018 à 12:13:22

l'intrication quantique qui relie deux particules même très éloignées pourrait conforter cette hypothèse que tout est lié dans l'univers.

Goodwill
25 décembre 2018 à 01:44:28

On dirait un mauvais mix entre des vidéos de vulgarisation scientifique sur la physique quantique, albert einstein et de l'inculture mathématique.

1
Sujet : Théorie méconnue sur l'existence de l'univers. Robert Shutzel.
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page