Se connecter

Sciences & Technologies

Sujet : foudre au décollage
1
Orel_25
06 mai 2019 à 19:08:00

Bonsoir;

Si un avion est frappé par la foudre au moment du décollage (on va dire qu'il est déjà à quelques mètres du sol).
Donc la foudre va parcourir la coque externe de l'avion puis ressortir pour atteindre le sol. A cet instant, peut il y avoir une différence de potentiel qui pourrait détruire l'électronique de l'avion ?

Merci!

ClovisFranc
06 mai 2019 à 20:08:15

En tout cas il s'est passé un truc en Russie...

kzekox
06 mai 2019 à 22:02:17

Donc la foudre va parcourir la coque externe de l'avion puis ressortir pour atteindre le sol.

Comme elle le fait dans tout les cas il me semble ?

A cet instant, peut il y avoir une différence de potentiel qui pourrait détruire l'électronique de l'avion ?

Le principe de la cage de Faraday devrait limiter ce genre de risque...
En supposant que l'avion soit encore une cage de Faraday (problème des matériaux composites)

Une cage de Faraday comme un avion est censé protéger des chocs électriques, j'ai cru comprendre que pour le champ magnétique c'est plus compliqué, et ça peut potentiellement griller l’électronique embarquée, mais les systemes généreusement redondés sont "normalement" équipés de sortes de parafoudre pour éviter ces désagréments.

jef00t
08 mai 2019 à 15:12:21

une cage de faraday isole complètement l'avion même des champs magnétiques.

que l'avion soit au sol ou n'importe où, c'est une cage de faraday par definition donc aucun risque pour les appareils et les voyageurs. De meme qu'une voiture ou que n'importe quelle cage métallique.

edit : Le cockpit est dans doute renforcé en matériaux trés conducteurs donc aucun "composite"

Anti_Crypto
08 mai 2019 à 15:55:51

Les structures composites contiennent des fibres métalliques ou des structures métalliques supplémentaires en supplément. C'est vrai du moins pour les avions commerciaux.

Concernant l'électronique, elle est sensée être conçue pour résister à d'éventuels pics, sans compter une conception qui limite les probabilités d'en avoir.
L'autre risque c'est une étincelle entre deux éléments de structure.

kzekox
08 mai 2019 à 19:41:33

une cage de faraday isole complètement l'avion même des champs magnétiques.

Une cage parfaite sans doute...ce n'est pas le cas de l'avion, d'autant moins s'il est conçu en matériaux composite...
Ce n'est pas pour rien qu'ils redondent à fond et qu'ils équipent les circuits principaux de para-foudre.

Orel_25
09 mai 2019 à 08:12:00

Oui mais un avion en l'air du moment que tu ne touches pas le sol ce n'est en soit pas grave de se faire foudroyer. Tu te retrouve juste au même potentiel que la foudre donc difference de potentiel nulle non ?

kzekox
09 mai 2019 à 21:37:39

Qu'il soit au sol ou en l'air c'est la même chose, ton avion est isolé par ses pneumatiques comme une voiture non ?

Miller70
16 mai 2019 à 21:50:01

En effet, l'effet cage de métal protège l'avion. Même dans le cas des appareils en matériaux composites. Les parties importantes de l'appareil sont de toute façon renforcé une seconde fois avec du métal.

En théorie, le risque est quasi inexistant.

Bon, après les avions russe, je ne connais pas leur spécialités techniques en détails... Ça me semblerai étonnant, au vue du nombre de coup de foudre moyen que se prend un avion (des dizaines à l'année), qu'ils n'aient aucune protection efficace.

Je pense que c'est un autre problème à bord de l'appareil qui a provoqué l'accident. Ou un cumul de problèmes ou la foudre aurai peut être joué un rôle.
En général, les problèmes critiques sont détecter au décollage. Donc, si on avait un problème technique au sol, c'est là que c'est brusquement devenu voyant.
L'excuse de la foudre est peut être un coup de comm ? Pour dédouaner la compagnie ?
Tout ça me semble quand même bizarre :hap:

1
Sujet : foudre au décollage
   Retour haut de page
Consulter la version wweb de cette page