Se connecter

Art

BD - Mangas - Comics

Sujet : Bonne nuit Punpun! de Inio Asano
mindy-macready
03 février 2012 à 15:34:45

Salut, voici le topic officiel du manga qui signe, je pense, l'avènement de Inio Asano.

Nous connaissions l'auteur pour Solanin, véritable ovni dans le monde des mangas
https://m.jeuxvideo.com/forums/1-27-8436744-1-0-1-0-inio-asano-maitre-du-slice-of-life.htm
https://m.jeuxvideo.com/forums/1-27-8516276-1-0-1-0-chef-d-ouvre-solanin.htm

"Le champ de l'Arc-en-Ciel" également, un drame atypique et assez ésotérique qui mélange thriller, suspense... où tout ces thèmes s’entremêlent dans des époques différentes, avec brio. Puis d'autres oeuvres encore, comme un monde formidable, que je n'ai pas lu contrairement à l'incroyable "quartier de la lumière", récit philosophique là aussi très ésotérique, il faut s'accrocher, analyser pour comprendre toutes les subtilités de l'oeuvre.

J'allais oublier la fin du monde avant le lever du jour, one-shot (comme toutes ses oeuvres d'ailleurs) composé d'histoires courtes.

--------------------------------------------------

Voici pour les séries disponibles en France, jusqu'à hier. En dehors de son oeuvre assez prolifique, surtout compte tenu de son âge(31 ans), je souhaite ajouter deux trois mots sur le style singulier de l'auteur:

- le trait est la première chose qui frappe. Tout le monde en conviendra, Inio Asano sait surprendre et ce, même si nous avons déjà lu l'auteur. Nous nous délectons des doubles-pages qui ponctuent souvent un moment clé de l'histoire. Ce dessin est léché, photo-réaliste, reconnaissable au premier coup d'oeil. On se rince littéralement les yeux, sans oublier les milliers de détails qui fourmillent dans les dessins.

- Plusieurs éléments centraux :

  • la tranche-de-vie
  • le souci du réalisme, néanmoins parfois altéré par le fantastique
  • Questions existentielles, quelquefois même une forte tournure philosophique
  • Des récits tragiques, cafardeux, mornes mais teinter d'humour.
  • L'humour est parfois présent, mais souvent amoindri par les tribulations qui sont toujours sérieuses
  • seinen

Les oeuvres de Inio Asano s'adressent à un public plus exigeant que la moyenne, plus mature. Rien de foncièrement intellectuel finalement, ça se propose juste comme une alternative au marché habituel (shonen de combat, romances, policiers...).

--------------------------------------------------

Intéressons-nous maintenant à l'oeuvre sortie aujourd'hui, "Bonne nuit Punpun!".

Liens :d)
http://www.manga-news.com/index.php/serie/Bonne-nuit-Punpun
http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/9949-bonne-nuit-punpun/

Synopsis de l'éditeur :d) L’histoire commence alors que Punpun est en cinquième primaire (CM1). Sa vie et celle de ses parents basculent un beau matin, lorsque son père blesse sa mère suite à une dispute particulièrement violente. C’est l’histoire d’une vie comme toutes les autres, truffée de pièges, d’obstacles, de tourments, de doutes, d’introspections utiles et stériles et de ses petits bonheurs qu’il ne faut pas perdre de vue.

Editeur :d) Kana, édité dans la collection Big.

Format :d) A l'image de la fin du monde avant le lever du jour et contrairement à la collection, le format est standard, alors bien plus petit qu'un Solanin et pareil qu'un Gunnm/One Piece. Je compte un peu plus de 200 pages, point positif donc, surtout que le papier est de bonne qualité. C'est pareil pour la couverture, incroyablement épuré (et belle).

--------------------------------------------------

Quant à mon avis sur l'oeuvre, il est absolu. Certes, je n'ai lu que 10 chapitres, oui les mauvaises langues pourraient dire que je suis en train de surestimé l'oeuvre au vu de ma récente lecture. Mais non en fait, j'ai pris le temps de me délecter des premiers chapitres, réfléchi aux moments clés et déjà culte de l'histoire, entr'apercevant ainsi les possibilités incroyables que pourra proposer le manga,
pris aussi en considération le passé de l'auteur, je le dis donc sans la moindre hésitation, c'est une tuerie.

En entrant dans les détails, j'ai la possibilité d'aborder pleins de choses, tellement l'oeuvre embrasse pleins d'idées. Il n'en reste pas moins qu'on retrouve une thématique centrale, l'enfance et tout ce que ça peut inclure, les doutes, déceptions...
je peux également parler du choix de l'auteur qui est de substituer l'enfant à une créature extravagante. J'avais des réserves, mais il s'avère que ce choix est d'une pertinence extraordinaire ! Au vu des différents évènements, comme la découverte de la masturbation entre autre, cette idée offre une décence indispensable à l'oeuvre. Pareil pour le drame famillial qui est abordé dans le synopsis, ces scènes deviennent chastes, comme immaculées, loin du concept "kawaii" bien entendu. C'est difficilement descriptible, ce que je pourrais appeler contraste est trop réducteur finalement par rapport à l'effet opéré par ce choix pictural, aucun de mes mots vaudra la lecture du manga.
Pour terminer ce premier avis, je souligne l'incroyable adresse de Inio Asano, déjà vérifier maintes fois cela dit, je parle de cette justesse dans la retranscription d’épisodes de la vie qui peuvent être tabous, intraitables dans la bande-dessiné au premier abord. La frontière avec le faux, l'incongru est à deux pas de la justesse et pourtant, on tombe toujours dans cette acuité.

En définitive, je vais bien évidemment terminer la lecture des deux tomes et conforter ainsi mon premier avis, mais également je conseille à tout le monde la lecture de ce manga, qui si je ne me trompe pas, deviendra un must-have absolu d'ici quelques mois, si cela ne commence pas dès aujourd'hui. Inio Asano manquait d'une série fleuve, de sortir du format one shot, assez contraignant tout de même, pour confirmer son talent incontestable en France.

Gokandre
03 février 2012 à 17:11:23

Ah one bonne idée un topic dédié sur cette bombe. J'ai fais un avis très vite fait après la lecture du premier tome, j'arrive à la fin du second aujourd'hui, j'essaie de faire un peu durer le truc car j'ai déjà les tomes depuis hier.

Content de retrouver Asano sur une série longue. Même si le bonhomme avait le talent de rendre ses personnages très attachants tout en étant très travaillés hormis le laps de temps très court où ils étaient présent durant ces précédents one shot, savoir qu'on est parti pour revoir régulièrement la même bande de protagonistes durant une longue période de leur vie fait plaisir.
Le dessin de Bonne nuit Pupun arrive au même niveau que le dernier chapitre de "La fin du monde avant le lever du jour" qui était monstrueux graphiquement, le détail du décor et du design de ses perses assez poussé est toujours présent, les expressions et émotions des personnages retranscrites à la perfection à la manière d'un Urasawa, les trames sont toujours aussi bien utilisées et nombreuses, aucune case n'est vide visuellement. A celà on retrouve bien les fameuses cases noires contenant uniquement du texte, une idée que j'ai toujours trouvées géniale perso.
Les premières pages couleurs apparaissent malheureusement en noir et blanc comme avec Solanin, mais ce doit être le cas aussi avec la version Japonaise.
Pour ce qui est du scénario on part sur une très grande base mais qui reste encore à développer dans les prochains tomes, on retrouve des persos très profonds, je pense à Aiko et Punpun évidemment. Aiko est relativement avancé pour son âge, un peu mélancolique à la façon Urasawa, on le voit à son comportement et ses fameuses remarques dites à Punpun, et c'est une des bouilles les plus attachantes que je n'ai jamais vu ! XD

Pour en venir à Pupun, il n'est pas sans me rappeller le personnage Vivi de Final Fantasy IX, sans cesse en doute, sans cesse en train de se questionner et en formulant ses phrases sous l'air d'un véritable gamin, (C'en est bel et bien un de toute façon) il s'exprime avec des mots assez simples mais ses interrogations ne le sont pas vraiment pour autant.
Pourtant son apparence tient plus à tirer de lui une atmosphère plutôt comique, fun, plein de vie et non mélancolique comme la plupart des persos d'Asano, mais sa psychologie reste encore à développer.(Même si encore une fois, Asano arrive à lui rendre un air assez tristounet tout en étant uniquement représenté je rappelle sous la forme d'un petit oiseau "kawaii" si on veut.
Bon après les touches de fantastiques qui s'intercalent vraiment parfaitement dans le manga, ça peut paraitre vraiment perché pour certain mais l'aspect des enfants fait que ce côté fantastique passe vraiment tout seul. Un bon petit moment de surréalisme pour toujours revenir les pieds sur terre.

Pour un premier tome j'ai été assez emballé on peut le dire, même si je pense que je serai sérieusement frustré de devoir m'arrêter uniquement au tome numéro 1, heureusement le 2 est déjà là.

Gokandre
03 février 2012 à 17:11:56

Une* bonne idée

Gokandre
03 février 2012 à 18:43:57

Et en plus joli fail. Désolé du triple post: je voulais pas dire "un peu mélancolique à la façon Urasawa" mais à la façon bel et bien "Asano" évidemment...

En tout cas Kana s'est bougé pour cette série au niveau coup de pub. Ils m'ont d'ailleurs envoyés leur "dossier collecter" sur Punpun et Asano, sympathique tout ça. Ils pensent à nous faire parvenir les différents goodies Japonais si la série rencontre un succès, donc vous savez ce qu'il vous reste à faire :o))

Rockin
03 février 2012 à 19:14:41

Bon, vous faites envie à mort. Amazon me dit que je le reçois lundi mais j'ai espoir pour demain !

En tout cas, j'avais fait en sorte de ne prendre aucune info sur l'oeuvre trop en amont de ma lecture mais j'ai quand même lu vos synopsis et je suis absolument enthousiaste qu'on ait là une VRAIE oeuvre de type "slice of life" réussie qui traite de l'enfance.

J'espère vraiment que ca va cartonner chez nous. :)

Gokandre
03 février 2012 à 20:29:22

Oh la la la fin du tome 2 est excellente, je m'y attendais pas du tout ! Merde, vivement la suite now. On a pas un indice sur la date de sortie ?

mindy-macready
03 février 2012 à 20:32:03

04 Mai 2012, perso j'ai tjr pas lu la suite, pas eu le temps, mais tant mieux :content:

Gokandre
03 février 2012 à 20:45:11

Lol... 3 mois. J'ai le temps d'agoniser. Et ouais fais durer le plaisir un max de temps.

mindy-macready
04 février 2012 à 00:34:20

putain quelle tuerie, ça faisait longtemps que j'avais pas été dans un tel état à cause d'un manga, la fin de MI peut-être. Je tiendrais jamais le rythme de la parution française

mindy-macready
04 février 2012 à 00:42:49

bonne pioche avec mes recherches, mon envie de Bonne nuit punpun est insatiable :

http://www.mangakana.com/blog/dossier-de-presse-bonne-nuit-pun-pun-partie-1/
http://www.mangakana.com/blog/dossier-de-presse-bonne-nuit-pun-pun-partie-2/
http://www.mangakana.com/blog/dossier-de-presse-bonne-nuit-punpun-partie-3/

je vais me lire ça de ce pas :)

Gokandre
04 février 2012 à 10:37:31

Ah bah voilà c'est ce dossier qu'ils m'ont filés en version papier.

Pseudo supprimé
04 février 2012 à 10:45:53

Tome 1 lu :

Je connaissais Asano de réputation et par ses anciennes œuvres mais je m'étais pas spécialement penché sur Punpun, je savais même pas de quoi ça parlait, j'ai un peu foncé les yeux fermés. Ma première réaction ça a été : "Ok...c'est quoi ce CANARD ?! :rire: "

Et puis j'enfilais les pages, les unes après les autres, et sans m'en rendre compte je me suis fait aspirer par ma lecture, c'est incroyablement addictif. Inutile de dire que j'adore son trait de dessins et que je suis un fan du genre "tranche-de-vie". Bref là je fais un avis de merde, mais j'essayerais de développer ça, en me lisant le tome 2 et en faisant un truc plus travaillé. En tout cas c'est une bombe et j'ai hâte de voir ce que ça donnera sur la longueur, ça risque d'être la nouveauté de l'année (je parle de risque mais ça l'est déjà sûrement en fait) et un classique du genre.

ShinNatsume
04 février 2012 à 11:01:37

C'est sorti? :bave: Je fonce au Virgin cette aprem ! Même si ma pile de manga à lire est déjà énorme.

Rockin
04 février 2012 à 15:57:34

Bon, excellente nouvelle, j'ai reçu mes deux tomes de la série aujourd'hui. Et je viens de me faire le tome 1, j’enchaîne avec le second sous peu.

Alors comme vos posts me le faisaient pressentir, on a enfin une grande oeuvre de type tranche de vie qui traite le passage de l'enfance à l'adolescence brillamment.
On alterne les moments de tranches de vie classique d'un écolier (école, amis, jeux, etc.) avec des moments et des thématiques plus dramatiques mais toujours vus à travers le masque d'un enfant ce qui rend le tout cohérent, crédible, souvent touchant et parfois drôle.
J'ai été particulièrement charmé par Aiko et la petite équipe des potes de Punpun pour lesquels leur personnalité contribuent à donner une ambiance digne des grands récits sur l'enfance à la manière par exemple de la Guerre des Boutons ou du Grand Chemin.
J'ai été vraiment conquis par cette atmosphère d'innocence et d’insouciance alors même qu'en arrière plan, les évènements qui se déroulent sont assez sérieux voire tragiques.

En ce qui concerne le dessin, ben c'est du Asano. Très détaillé, vivant, on est immédiatement sous le charme. Le character design est aussi représentatif de l'auteur, c'est-à-dire très réussi, plein de charme (Aiko est top !).
Je me pose pas mal de questions sur le choix de la représentation de Punpun et de sa famille. Pourquoi cette représentation? Est-ce pour faire d'eux une famille générique comme il y en des centaines avec des problèmes et des moments forts similaires? Est-ce une représentation enfantine de la manière dont Punpun voit les siens? Est-ce une fantaisie de l'auteur? Je ne saurais pas dire mais dans tout les cas, je trouve le choix judicieux et, contrairement à ce qu'on pourrait penser, il n'atténue pas du tout la manière dont on ressent les émotions de Punpun, c'est le contraire même.

Voilà, à la lecture de ce tome 1, je peux dire qu'on tient un des grands titres 2012, il sera sans doute LE titre de l'année pour moi. Bien parti pour être mon Asano préféré au même titre que Solanin. :)

Gokandre
04 février 2012 à 18:53:02

ça plait, ça plait ! Cette série va tout décalquer sur son passage, je le sens. :o))

J'essaie de la faire connaître un max !

Rockin
04 février 2012 à 19:49:13

Et voilà, tome 2 lu aussi.

On continue sur la trés bonne lancée qu'avait commencé le tome 1.
Les personnages sont franchement géniaux, tellement simples et authentiques !
Le final de ce tome 2 laisse présager de nouveaux thèmes et nouveaux questionnement à aborder dans la suite de l'oeuvre. Ca promet d'être toujours aussi bon.
Une tuerie !

Rockin
04 février 2012 à 19:55:21

Un très joli trailer de la série a été fait par Kana : http://www.manga-news.com/index.php/actus/2012/01/31/Bonne-nuit-Punpun-Trailer

:coeur:

mindy-macready
04 février 2012 à 19:58:15

"Je me pose pas mal de questions sur le choix de la représentation de Punpun et de sa famille. Pourquoi cette représentation? Est-ce pour faire d'eux une famille générique comme il y en des centaines avec des problèmes et des moments forts similaires? Est-ce une représentation enfantine de la manière dont Punpun voit les siens? Est-ce une fantaisie de l'auteur? "

La première raison est que l'auteur souhaite qu'on puisse identifier cet enfant avec n'importe quel enfant, que les thématiques qu'il aborde sont universelles donc oui pour "Est-ce pour faire d'eux une famille générique comme il y en des centaines avec des problèmes et des moments forts similaires". Je pense aussi qui y'a une part de fantaisie comme tu l'as suggéré en dernier, mais bien plus négligeable et à vérifier.

sadako_me_voit
04 février 2012 à 20:00:03

Putain cet été y'avais un petit rayon dédié à Asano dans le Tsutaya de Shibuya, et j'avais flashé sur les couvertures de ce manga... :bave:

Le truc c'est qu'au Japon les manga sont sous blister donc on ne peu pas les feuilleter...
Et là je découvre que non seulement les couvertures sont belles, mais qu'en plus le thème me branche énormément ! Aborder la vie façon Asano du point de vu d'un gosse, putain je demande à voir ! :bave:

Dès que je peu je lis ça !

Gokandre
04 février 2012 à 21:28:17

Ah ils sont sous blister, je savais pas, c'est enorme ça pour la collection et tout..

Sujet : Bonne nuit Punpun! de Inio Asano
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page