Se connecter

Savoir & Culture

Environnement & Nature

Sujet : L'homme - un parasite ?
1
Pseudo supprimé
Niveau 6
27 octobre 2022 à 11:06:46

Helo :cool:
Juste pour voir comment vous comprennez la situation actuelle.

La science l'appele : Anthropocène
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropoc%C3%A8ne

L'ère de l'homme n'est qu'un clin d'oeil a l'échelle des temps geologiques,
et pourtant pendant ce bref éclair,
nous connaissons la plus grande et plus rapide disparition d'espèces animales et végétales, que le terre n'est jamais connu.

d'oû, cette école de pensée nouvelle,
qui affirme que l'homme n'est qu'une erreur dans l'arbre du vivant,
puisqu'il est la seule espèce qui tue absolument tout son bio écosystème lui permettant de vivre !

et cette apellation : Parasite

Cette école est défavorable a la colonisation d'autres sytèmes planètaires,
car cela ne ferait que propager le Parasite,
qui recommencerait a tout tuer là bas.

Mais comme toute ère, l'Anthropocène a une fin,
et ce serait une sorte de privilège que d'assister a celle-ci de visu !

:ouch:

Neo-0001001
Niveau 7
02 novembre 2022 à 12:22:08

Je serais assez enclin à adopter le même raisonnement.

L'espèce décrite dans Independance Day est décrite ainsi, un parasite, comme finalement Galactus chez Marvel Comics.

J'ai vu aussi la même théorie dans plusieurs nouvelles ou romans de SF. Il semblerait qu'il manque à l'homme le prédateur qui rétablirait l'équilibre.

Et comme il y a là une niche à prendre, qui sait, la nature, l'évolution, vont peut-être susciter une espèce prédatrice de l'homme ?

Et puis, la vie s'est déjà éteinte plusieurs fois sur quatre milliards d'années, dans des ères aux températures et atmosphères destructrices, et a toujours rejailli.

La fin de l'homme, si nous ne mutons pas, oui, mais de la vie, je ne pense pas. Je crois même en la théorie de la panspermie qui est que si la Terre devait exploser, les spores de vie seraient disséminées par des fragments de rochers dans l'univers entier.

Pseudo supprimé
Niveau 6
03 novembre 2022 à 17:01:02

... une espèce prédatrice de l'homme ?

oui,
Lorsqu'on pense "prédateur" on se représente tout de suite un bestiau avec des corcs, des griffes, du poison, et tout l'arsenal.
Sauf que,
il existe de nombreuses espèces vivantes prédatriices qui utilisent l'homme comme une ressource,
par exemple, la Peste Bubonique, que nous qualifions de "maladie"
https://www.noelshack.com/2022-44-4-1667490736-peste.jpg

est une colonisation du corps humain par le Bacille Yersinia Pestis qui est un être vivant consommant son hôte.
https://www.noelshack.com/2022-44-4-1667490759-bacille-peste.jpg

D'ailleurs,
l'homme connait une augmentation de l'antibio-résistance, qui fait que les antibiotiques sont devenus presque inéfficaces.
Nous voyons aparaître de nombreuses "maladies" nouvelles,
qui sont le signe de l'adaptation des agents pathogènes face aux médicaments.

Ces maladies sont d'ailleurs décrites dans de nombreux textes anciens, de plusieurs culture.
Effectivement,
on soupçonne qu'elle puissent voyager a travers le vide sidéral.

Le Tardigrade n'en est-il pas un exemple ?
https://www.noelshack.com/2022-44-4-1667491179-tardigrade.jpg

Pseudo supprimé
Niveau 6
05 novembre 2022 à 18:14:16

êtres humains

on pourait dire que cette particularité destructrice
est typique d'Homo Sapiens Sapiens.
https://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-sapiens-sapiens/

particulièrement agravée avec l'avènement de la combustion des fossiles.

Car "homme préhistorique" désigne un grand nombre d'espèces.

Le seul vocable Homo désigne 15 espèces.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_sapiens

Homo Sapiens est la seule a avoir cette particularité.

Certaines études attribuent ce caractère violent
https://www.rts.ch/info/sciences-tech/10164918-la-violence-estelle-codee-dans-notre-adn-la-science-repond-oui-en-partie.html
a la présence de fragments d'ADN de virus, dans l'ADN humain.

Neo-0001001
Niveau 7
06 novembre 2022 à 14:04:23

Le 03 novembre 2022 à 17:01:02 :

... une espèce prédatrice de l'homme ?

oui,
Lorsqu'on pense "prédateur" on se représente tout de suite un bestiau avec des corcs, des griffes, du poison, et tout l'arsenal.
Sauf que,
il existe de nombreuses espèces vivantes prédatriices qui utilisent l'homme comme une ressource,
par exemple, la Peste Bubonique, que nous qualifions de "maladie"
https://www.noelshack.com/2022-44-4-1667490736-peste.jpg

est une colonisation du corps humain par le Bacille Yersinia Pestis qui est un être vivant consommant son hôte.
https://www.noelshack.com/2022-44-4-1667490759-bacille-peste.jpg

D'ailleurs,
l'homme connait une augmentation de l'antibio-résistance, qui fait que les antibiotiques sont devenus presque inéfficaces.
Nous voyons aparaître de nombreuses "maladies" nouvelles,
qui sont le signe de l'adaptation des agents pathogènes face aux médicaments.

Ces maladies sont d'ailleurs décrites dans de nombreux textes anciens, de plusieurs culture.
Effectivement,
on soupçonne qu'elle puissent voyager a travers le vide sidéral.

Le Tardigrade n'en est-il pas un exemple ?
https://www.noelshack.com/2022-44-4-1667491179-tardigrade.jpg

Intéressant que tu parles des micro organismes, virus, bactéries, archées.

Je considère comme une possibilité que la vie actuelle et l'humain en particulier ne soit que les véhicules de ces espèces, et leur garde manger.

Elles nous ont en quelque sorte créés pour pouvoir sortir de l'eau où elles végétaient, et après deux milliards d'années d'évolution, les voilà prêtes à partir à la conquête de l'espace !

C'est assez fabuleux, bien que n'être qu'un garde manger pour bactéries et archées soit un peu humiliant pour notre anthropocentrisme.

Pseudo supprimé
Niveau 6
06 novembre 2022 à 18:23:26

C'est assez fabuleux ...

bah oui,

si l'on considères que le corps de l'homme n'est qu'un habitat pour des colonies d'êtres vivants symbiotiques.

Le système digestif n'abrite-t-il pas des milliards de batèrie, le microbiote intestinal,
qui arrivent même a contrôler notre comportement, en modifiant le fontionnement du cerveau ?

https://www.planetesante.ch/Magazine/Alimentation-et-nutrition/Microbiote/Les-bacteries-influencent-elles-le-comportement

Ce microrbiote intestinal arriverait même a contrôler nos émotions et certains comportements
https://theconversation.com/le-microbiote-intestinal-dicte-t-il-notre-humeur-et-nos-comportements-76876

Neo-0001001
Niveau 7
10 novembre 2022 à 12:35:19

Le 06 novembre 2022 à 18:23:26 :

C'est assez fabuleux ...

bah oui,

si l'on considères que le corps de l'homme n'est qu'un habitat pour des colonies d'êtres vivants symbiotiques.

Le système digestif n'abrite-t-il pas des milliards de batèrie, le microbiote intestinal,
qui arrivent même a contrôler notre comportement, en modifiant le fontionnement du cerveau ?

https://www.planetesante.ch/Magazine/Alimentation-et-nutrition/Microbiote/Les-bacteries-influencent-elles-le-comportement

Ce microrbiote intestinal arriverait même a contrôler nos émotions et certains comportements
https://theconversation.com/le-microbiote-intestinal-dicte-t-il-notre-humeur-et-nos-comportements-76876

C'est exactement au microbiote que je pensais !

D'autant que nous l'héritons de génération en génération de notre mère.

J'ai lu, au cours de ma quête de l'âme, que la religion interdisait l'alcool parce qu'elle détruisait l'âme. D'ici à conclure que l'âme est le microbiote, je franchis le pas.

S'il y a un candidat, il est là, car le microbiote est en quelque sorte transmis par la mère de génération en génération, et qu'il est en quelque sorte immortel puisque se répliquant lui même depuis la première cellule originelle issue de l'océan.

De plus, le microbiote peut être considéré comme un réseau de cellules intelligentes, ce qui peut, à l'échelle de la planète, lui conférer une intelligence colossale !

Le mieux que l'homme puisse faire est d'aimer son microbiote et de vivre en symbiose avec lui, et il sera en parfaite santé, ou pécher contre son microbiote, et le payer dans sa chair et dans ses émotions.

Je perçois que nous sommes très proches en conclusions !

Pseudo supprimé
Niveau 6
26 novembre 2022 à 02:44:34

Première fois que je viens faire un tour sur ces forums. Et je tombe sur ce sujet qui reprend la pensée que j'ai envers l'humanité : les humains sont des parasites, ils sont le cancer de cette planète. Chaque jour qui passe fait grandir ma haine envers mes semblables. Certes, tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac mais, hélas, une grande majorité n'en a rien à foutre de notre planète. Je passe mon temps à observer le comportement des gens, partout où je vais, et le constat est navrant. Je ne vois qu'une solution, notre déclin et notre disparition. J'y ai cru avec l'apparition du covid mais non. Avec un peu de chance, tôt ou tard, un variant plus mortel émergera ou un autre virus. J'aimerais tant assister à la fin des humains juste pour leur crier au visage : "Bien fait pour vos gueules". De toute façon, je ne lui donne pas plus de 30 ans. On aura tout détruit d'ici là. Bien que non croyant, je reprendrais une célèbre phrase légèrement modifiée "Ne leur pardonnez pas, ils savent ce qu'ils font "

Pseudo supprimé
Niveau 6
26 novembre 2022 à 21:37:45

Et je tombe sur ce sujet qui reprend la pensée que j'ai envers l'humanité

Nous, ça fait des années qu'on se prépare,
perso, je suis prêt a bouger pour mon lieu refuge en altitude en 2h chrono,
avec tout mon matos survie.

On considère être dans la phase 3 de cette échelle de dégradation de la sûreté.
pour le savoir => rayer un a un les évènements qui se sont déjà produits !
https://drive.google.com/file/d/14NEYS4LRK3CzXMrZPtWqdN_hrcVEUCUe/view

Attention ! vous risquez d'être surpris !

Explications ici : https://www.youtube.com/watch?v=C76KpXGULLQ

Formation ici : https://www.youtube.com/channel/UCO68Wnkr1TJyesgqpLxrarQ/videos

LousticSympa
Niveau 9
17 décembre 2022 à 16:33:11

100% d'accord.
L'homme érige des constructions futiles, qui ne servent à rien d'autre qu'étendre son emprise sur la nature, perturbant ainsi l'équilibre précaire qui régit pourtant nos vies.....
https://www.youtube.com/watch?v=pPQWCm2ScHI

Jejesga06
Niveau 41
28 octobre 2023 à 12:40:11

L'homme n'est pas un parasite.
Il a juste développé des techniques, et du fait du nombre important d'humains, pour ne pas dire du surplus d'humains, notamment en Asie et en Afrique qui ont un impact sur l'environnement, en bien comme en mal.

Mais qu'est-ce que le bien est le mal ?
Dans tous les cas, l'homme est trop peuplé en Asie et en Afrique.
L'interaction impacte et modifie les aspects résultants de phénomènes naturels.
Mais les actions des animaux, dont l'homme, sont également des éléments de la nature...
L'homme ne tue pas, il vie normalement, comme tout animal, mais il arrive à aller plus loin dans la compréhension de son environnement et de sa transformation contrairement aux autres animaux.
C'est le surplus qui a un impact.
L'Europe décroît démographiquement parlant donc il ne faut pas faire venir des gens extérieurs à nos pays ce qui augmentera le nombre de consommateurs. En revanche, l'Asie et l'Afrique sont des menaces démographiques pour l'environnement.

1
Sujet : L'homme - un parasite ?
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page