Se connecter

Belgique

Sujet : [Amour] Que faire dans cette situation mes kheys?
CaledonHockley
01 mai 2019 à 18:20:22

Bon, tout d'abord, gros pavé en perspective. Cet avertissement fait, on peut passer à l'essentiel :hap:

Ceux qui ont éventuellement suivi le début de l'histoire sur le 18-25 rattraperont le fil, pour les autres je commence depuis le début :hap:

Vous n'êtes pas sans ignorer que je passe beaucoup de temps à Budapest ces temps-ci. En fait, plus qu'en Belgique. La météo pourrie, les communistes et les cassos sont pas la seule raison de mon exil là bas. En réalité je vais pour la réceptionniste du spa, dont je suis tombé amoureux :coeur:

Commençons par le début. On s'est connu en février 2018 (oui ça date pas d'hier). J'ai séjourné dans beaucoup d'hôtels de luxe et j'ai toujours été, comme la très grande majorité des clients (on y reviendra), indifférent au personnel qui m'entourait. Ils étaient là pour leur travail et mon bon plaisir.

Elle c'est différent, j'ai immédiatement été attiré par elle, je sais pas expliqué pourquoi. Elle a perdu la carte de ma chambre à notre première rencontre. Avec n'importe qui d'autre j'aurais râlé, mais avec elle j'ai été touché par son désarroi. Elle était toute triste d'avoir fait une erreur, et elle devait m'accompagner dans ma chambre pour que je vérifie que rien avait disparu, c'est la procédure. Dans l'ascenseur elle était toute triste, j'ai même cru qu'elle allait pleurer. Finalement plus de peur que de mal pour elle, elle repart soulagée mais dépitée. En partant le même jour j'ai dit à la réception que je voulais pas qu'elle soit sanctionnée ni même sermonnée pour son erreur. C'était la première fois que j'intervenais en sa faveur (on y reviendra aussi). A l'époque j'étais déjà un client régulier, même si pas autant qu'actuellement.

Je l'ai revu en juin passé et évidemment elle se souvenait de moi. Elle a tout de suite fait beaucoup plus pour moi que pour les autres clients. J'ignore totalement si c'est parce qu'elle voulait se faire pardonner de son erreur, si elle voulait me remercier d'être intervenu en sa faveur (je doute fortement qu'elle l'ait su cependant) ou parce qu'elle m'aimait bien parce que j'étais différent de la grande majorité de la clientèle (des vieux).

Bon là elle a commencé à m'intéresser donc je me dis que j'espère qu'elle sera là la prochaine fois que je retournerai. Je reviens en novembre et gros coup de bol, c'est elle qui fait ce week-end là. J'avais l'intention de l'inviter mais finalement j'ai pas osé. Oui, j'ai perdu tous mes moyens avec elle, oui ça m'est arrivé, à moi l'autoritaire qui a toujours dit tout ce qu'il pensait à tout le monde :hap: Ceci dit elle aussi semblait pas très à l'aise, encore plus après qu'elle ait perdu ma carte une seconde fois :hap:

Je retourne fin janvier 2019 rien que pour elle, sauf que pas de chance, elle était pas là. Jusqu'à la veille de mon départ où elle a pris son service à 15h. Bon là je me dis que je vais pas la regarder avec envie pendant des mois encore, je prends mon courage à deux mains et je vais l'inviter. Elle est surprise et me prévient qu'elle travaille jusqu'à la fermeture du spa à 22h. Ok pas de problème, je reste moi-même toujours jusqu'à la fin. Bon d'accord, elle accepte.

On va boire un verre où ne se disent que des banalités. Elle a exactement me même âge que moi (25 ans mais 24 à l'époque) elle a étudié le tourisme à l'université, elle a un frère plus âgé qu'elle qui est un éternel célibataire (ça aussi on y reviendra), elle aime voyager et lire, elle sort pas beaucoup, etc. On reste pas longtemps parce qu'elle habite encore chez sa mère (à suivre aussi) et qu'elle veut prendre le dernier métro, qui passe à 23h30.

Bon là je me dis que c'est pas trop mal engagé et je la réinvite, via Messenger, à boire un verre quand je retourne début mars. Ok, elle est d'accord.

Je débarque début mars plein d'espoirs, on devait se voir le lundi soir, j'avais eu toutes les peines du monde à larguer ma grand-mère avec qui je voyageais exceptionnellement et qui me croyait pas que j'avais comme par hasard des amis de l'université en ville avec qui j'allais aller boire un verre :hap:

Et là l'engrenage commence.

Je passe mon après-midi au spa, mamie veut pas aller aux bains Szechenyi, elle sait pas nager et a peut de couler :hap: Elle fait des mots croisés dans la chambre toute l'après-midi, cool, j'ai le champ libre. Je remonte me chercher un thé et là je tombe sur elle, qui fait comme si elle me connaissait pas. Ok, une de ses collègues était en train de lui parler, elle était occupée. Je remonte une deuxième fois, pas de chance, y'a deux autres clients qui ont quelque chose à demander, la poisse, je redescends. Là elle m'avait clairement vu et était d'ailleurs devenue toute rouge. J'essaie une troisième fois, elle s'en va dans le bureau :ouch:

C'est le comportement à pas avoir avec moi, si on a quelque chose à me dire on le dit, on m'ignore pas. J'avoue avoir pété les plombs, ceux qui ont suivi l'histoire sur le 18-25 se souviennent peut-être du topic, le premier sur cette histoire. J'ai dit à sa collègue (10/10 mais avec qui je m'entends pas) que j'avais à lui parler et qu'elle devait lui dire de venir, qu'elle savait qui j'étais. Visiblement la collègue était pas du tout au courant, on y reviendra encore une fois. Elle l'appelle mais apparemment elle est très occupée. Ok, là j'en peux plus, j'explose et débarque dans le bureau avec la collègue qui me court derrière en me disant que je peux pas aller là bas. Je m'en fous, je continue et débarque assez furieux dans son bureau. Bon, la scène qui a suivi était un peu la copie de celle de Titanic quand Hockley crie sur Rose après qu'elle soit aller danser en 3ème classe, la table qui vole en l'air en moins :hap:

J'ai quand même pas mal haussé le ton en lui disant que si elle voulait plus me voir elle pouvait me le dire plutôt que d'agir ainsi et que c'était même une faute professionnelle de se comporter comme ça avec un client. J'ai fait exprès de dire cette dernière partie parce que c'est quelqu'un qui veut faire son travail du mieux possible, la moindre erreur la rend triste. Elle m'explique, dépitée et au bord des larmes (mais sans avoir peur contrairement à ce que les kheys du 18-25 ont imaginé) que c'est pas du tout ce que je crois, qu'elle m'apprécie beaucoup mais qu'actuellement elle a beaucoup trop de travail, qu'elle est devenue directrice du spa (sans blague, qui l'a recommandé pendant des mois au directeur à son avis ?) et que ce sera pas possible ce soir, qu'elle a pas voulu m'éviter mais qu'elle savait pas comment me le dire. Je la plante là en disant que c'est une excuse de merde.

Bon soyons clair, je m'en veux énormément d'avoir gueulé parce qu'elle le méritait pas et qu'elle a vraiment été touchée par ça, sûr et certains qu'elle a pleuré quand je suis parti. Je la revois le lendemain matin et elle devient à nouveau toute rouge. Je m'excuse d'avoir crié, elle me dit que c'est pas grave, me demande si je pars et quand est-ce que reviens. Non, contrairement à ce que les mauvaises langues diront c'était pas pour savoir quand m'éviter, au contraire :hap:

Bon je décide que cette histoire a assez duré, maintenant elle a compris normalement de toute façon, donc je lui fais envoyer des fleurs deux semaines plus tard quand je retourne à nouveau, tant pour m'excuser d'avoir gueulé que pour abattre clairement mon jeu. Elle vient me voir l'après-midi, à nouveau toute rouge, pour me dire que c'est très gentil mais qu'elle recherche personne, que sa vie c'est son travail et qu'elle veut rester seule, et que c'est absolument pas contre moi mais que la situation la met mal à l'aise parce qu'elle a jamais été invitée par un client et que normalement elle a pas de contacts avec eux en dehors de l'hôtel, mais elle précise que je suis pas un client comme les autres :hap:

A ce moment-là je suis soulagé, j'ai obtenu une réponse, même si c'est pas celle que j'espérais je l'ai eue. J'ai été soulagé une demie-journée peut-être. A ce moment-là ses collègues interviennent dans l'histoire, en ma faveur, du moins théoriquement. J'avais rien demandé ni raconté d'ailleurs, y'en a qu'une autre qui pouvait le savoir (la 10/10), c'est forcément elle qui a cafardé (impossible que ce soit mon crush). Mais bon, les autres sont pas débiles non plus, elles voient bien nos attitudes. Elle qui devient toute rouge et fait tout pour moi avant que je demande quoi ce soit, qui me donne tous les droits et me fait passer avant n'importe quel autre client quitte à commettre une faute (elle qui a horreur d'en commettre), qui me demande quand est-ce que je reviens, etc. Moi qui remonte toutes les demie-heures pour aller parler, etc. Une de ses collègues avec qui elle a été à l'école secondaire m'informe que cette fille est un ange incarné, la gentillesse la plus totale, incapable de faire du mal à une mouche, mais qu'amoureusement faut pas s'attendre à des miracles parce qu'elle fait un blocage affectif suite à la mort de son père quand elle était enfant, et que c'est pareil pour son frère d'ailleurs. Et qu'elle a eu que deux copains dans sa vie et que ça a pas duré longtemps.

Bon, intervenir en ma faveur c'est bien gentil mais auprès de quelqu'un qui fait un tel blocage ça peut que desservir, et c'est exactement ce qui s'est passé. Elle s'est renfermée comme une huître et les a depuis plus jamais informé de la suite de l'histoire. Elle leur a aussi ordonné (j'insiste sur le mot, c'est elle la directrice je rappelle), il y a deux semaines, de se mêler de leurs affaires.

CaledonHockley
01 mai 2019 à 18:20:37

Je repars le jeudi soir et quand j'arrive chez moi c'était comme si le monde avait jamais existé avant elle, je dors pas de la nuit et me dit que je ma prochaine réservation est dans 6 semaines, ça va être long. Du coup le lendemain j'appelle le concierge pour lui demander s'il sait se renseigner si elle travaille la semaine suivante. Ok, c'est le cas donc je réserve à nouveau.

Bon là c'était clairement pas l'idée la plus brillante que j'ai eu, ses collègues étaient très étonnées et ont commencé à commérer abondamment sur mon dos (ça va, je parle pas hongrois mais suis pas stupide non plus), quant à elle, elle a commencé à se sentir vraiment très mal à l'aise.

Quitte à continuer dans les idées stupides autant faire la totale, je lui fais le gros truc ringard (ou romantique, c'est selon), à savoir la lettre d'amour avec les fleurs, mais bon, là encore je me dégonfle et dit au concierge qu'il doit livrer ça après mon départ. Ca c'était vraiment une idée à la con, du moins c'est ce que je pensais jusqu'à récemment.

Je peux pas retourner les trois semaines suivantes car je suis au Brésil pour une croisière, super, les premiers jours j'étais au plus bas, avec en plus mes parents qui me demandent ce qui va pas (non, ils sont au courant de strictement rien). Avec le temps ça passe un peu mais je réserve quand même pour trois semaines en avril.

Le lundi 15 de ce mois, je retourne et là le directeur m'attendais à la réception. Le réceptionniste (un vieux qui est là depuis l'époque communiste et qui est le papy bienveillant de l'hôtel, lui aussi est au courant pour mon histoire d'ailleurs) tout gêné me dit que le monsieur qui est là est le directeur (oui ça je le savais) et qu'il voulait me parler en privé.

S'en suit plus d'une heure de discussion où il veut connaître mes intentions et m'informe de plusieurs choses. D'abord que c'est pas étonnant que ce soit d'elle que je me sois épris parce que c'est vraiment quelqu'un d'exceptionnel. C'est sa meilleure employée (je suis d'accord), qu’il tient beaucoup à elle, tant sur le plan professionnel que privé, et qu'ici tout le monde l'adore (sans blague, j'ai presque pas remarqué que le chef de la sécurité tentait sa chance également). Mais que même s'il devrait pas me le dire, c'est une fille qui amoureusement a un problème, à cause de la mort de son père. Et que forcer servira à rien, qu'elle va encore plus se renfermer. Il me dit aussi qu'il sait tout depuis le lendemain de notre premier verre, que non c'est pas elle qui lui a dit mais que c'est son travail de savoir ce genre de chose. Et qu'il intervient maintenant pour nous protéger tous les deux. Il me dit également que si je l'aime vraiment, je dois laisser tomber parce que si jamais il se passait quelque chose, il le saurait très vite et serait forcé de la renvoyer, parce que c'est la règle dans les palaces: pas de relations intimes entre les clients et le personnel, peu importe que ce soit le client qui ait commencé. Et il dérogera pas à la règle parce que sinon ce sera sa réputation à lui et à son hôtel qui sera endommagée. Donc ça pourra que mal se terminer, donc faut laisser tomber. Enfin il conclue en me disant qu'elle est pas bien ces derniers temps parce que pour elle c'est terriblement malaisant comme situation, et que même si moi l'excuse que je sois un client me paraît bidon, elle est réelle parce que c'est certain pour lui qu'en dehors de l'hôtel ça aurait pu marcher mais qu'ici c'est pas possible parce que mon statut bloque tout pour elle. Il me dit qu'il va la rappeler en dehors de ses heures (elle travaillait pas cette semaine-là, elle avait fait le week-end précédent) pour qu'on mette les choses au clair à trois.

Lors de ce rdv je lui dis que je suis désolé d'avoir insisté, que c'était pas mon intention de la mettre mal à l'aise à ce point et que j'espère qu'elle a pas été trop mal. Bon, discussion très difficile, tant est si peu qu'on puisse appeler ça comme ça, ce con de directeur écoute tout, ça la bloque complètement, elle est toute rouge toute la conversation et a pété trois mots à tout casser, juste pour me dire qu'elle m'en voulait pas du tout et que j'avais été extrêmement gentil, le plus gentil de tous ceux qui ont essayé, mais qu'elle maintenait qu'elle recherche personne. Et qu'elle voudrait qu'on se limite aux relations professionnelles désormais.

Ok, j'accepte et l'informe que j'annule ma réservation de la semaine suivante (le 22) pour éviter qu'elle voit ma tronche trop souvent. J'ai été ailleurs la semaine passée et c'était pas une idée brillante non plus, j'ai fait que penser à elle et j'avoue avoir beaucoup pleuré (ça m'arrive jamais mais alors jamais, on m'a appris à ne montrer aucun sentiment en toute circonstance, même en étant seul).

Actuellement je suis de retour et lundi elle a profité qu'on était que deux à la réception l'après-midi pour me redire qu'elle avait beaucoup repensé à tout ça et qu'elle m'en voulait pas du tout, qu'elle se sentait absolument pas harcelée ni embêtée, que j'ai été extrêmement gentil avec elle, le plus gentil de tous les prétendants qu'elle a eu, que je suis vraiment quelqu'un de bien et qu'elle espérait sincèrement que je trouverai quelqu'un. Je lui ai répondu honnêtement, en lui disant qu'elle avait le même âge que moi, que moi aussi j'ai dit et répété pendant des années et des années que j'étais bien tout seul et que maintenant je me rendais compte qu'en fait c'était pas le cas mais qu'il commençait à devenir trop tard et donc que je lui conseillais de pas laisser passer la bonne occasion. Et j'ai précisé que je disais pas ça pour moi mais pour n'importe qui qui essayerait et avec qui elle se sentait bien. Je crois franchement que ça l'a fait réfléchir.

Elle était pas là hier mais aujourd'hui elle l'est et encore une fois elle devient toute rouge et se préoccupe de moi. J'ai du appeler le médecin parce que j'avais oublié un médoc chez moi et que je sais pas faire sans (24 000 forints, 80€, pour écrire une ordonnance, j'aurais du faire médecine en Hongrie moi :rire: :pf:). J'avais dit au concierge que j'étais au spa et qu'il avait qu'à appeler quand le médecin serait là. Y'avait trois réceptionnistes toute à l'heure, qui me connaissent toutes. Pourtant c'est elle qui est venue me dire qu'il était là, et me demander, inquiète, si tout allait bien et si elle devait m'aider à remonter.

Pour l'instant on en est là et mon analyse c'est qu'au fond d'elle-même elle m'aime mais qu'elle parvient pas à dépasser son blocage. Maintenant moi je sais plus quoi faire, je peux rien faire de plus, j'ai tout essayé. Je suis paralysé par le directeur qui va me foutre dehors à la moindre tentative (ses putain de collègues sont clairement ses espionnes), elle elle va se bloquer encore plus si je continue à envoyer des fleurs (elle adore ça et en achète pour chez elle, le concierge s'est renseigné à ma demande). Non, je ne sais plus quoi faire. La situation est intenable pour nous deux. Ne plus aller là et me dire qu'elle me contactera si elle veut aller plus loin ? Je vais pas attendre toute ma vie non plus, et loin des yeux loin du coeur. Et en plus je me sens bien à ce spa, et rien que là, et je me sens bien avec elle, et rien qu'avec elle. Je partirai pas.

On m'a aussi dit autour de moi que c'était qu'un caprice de riche, que j'acceptais pas l'échec et que j'avais un besoin de possession parce que rien n'est inaccessible à moi normalement. On m'a aussi dit que c'était son physique qui m'attirait (elle est 8/10), qu'elle était bonne. C'est faux. Elle est pas bonne, elle est mignonne. Elle a un visage d'ange, on lit tout ce qu'elle pense dessus et on y voit que de l'amour et de la gentillesse. Et c'est faux que je voudrais la posséder. Je l'aime pour ce qu'elle est et parce qu'on va bien ensemble. On a les même goûts, avec elle je peux avoir une discussion sans qu'elle se dise que je suis qu'un gros chiant ringard. On peut (on a) discuter de littérature (elle connait plus que moi), d’anecdotes de voyages (comme où ne pas se perdre à minuit à Lisbonne), de culture (comme qui a la plus belle, Vienne ou Prague ?). Au moins avec elle la conversation se limite pas à la dernière soirée trop cool où elle sait plus combien de mecs elle a pécho. Et je crois qu'elle ressent la même réciprocité en se disant qu'au moins pour une fois elle a pas affaire à un garçon qui veut juste baiser (c'est clairement pas ma préoccupation première et ça sent la frigide inexpérimentée à des kms de toute façon) et qui part en disant que c'est une inintéressante.

Ah oui et enfin, inutile de dire que ce serait mon physique qui la bloquerait parce que je suis un 7/10 élégant et courtois, ce qu'elle aime, le rentre dedans c'est clairement pas son truc et elle-même est très élégante, on est à des années lumières du cliché de la fille de l'est (financièrement aussi d'ailleurs parce qu'elle gagne sans doute pas beaucoup et aurait pu sauter sur l'occasion avec moi mais ça l'intéresse pas le moins du monde et elle en a pas besoin parce que sa mère a un très bon travail, elle a jamais manqué de rien et insiste pour payer son verre). Et au passage son précédent copain, qui remonte à des années d'ailleurs, était au mieux 5/10 donc je crois pas que le physique l'intéresse non plus.

Bref mes bons kheys, je sollicite votre avis. Je m'ouvre à vous sur ma vie privée la plus intime, ce dont personne ne m'aurait jamais cru capable. Je sollicite votre avis parce que moi je sais plus quoi faire.

CaledonHockley
01 mai 2019 à 18:26:14

Ah oui, j'ajoute que tout l'hôtel est au courant, mais vraiment tout le monde. Y'a plusieurs centaines d'employés ici, et même le portier et les bagagistes le savent. Ca peut être que ses collègues qui ont tout comméré, elle elle en a parlé à personne, le directeur c'est jamais lui et le concierge est tenu au secret professionnel.

Du coup maintenant tout le monde me sourit bêtement avec un regard "oh c'est mignon" ou alors "oh c'est mignon mais haha le con il y croit vraiment" (j'ai mis les points sur i de façon on ne plus claire avec les deux qui ont eu cette attitude). Encore lundi le réceptionniste appelle le spa parce que j'ai droit à un massage gratuit pour ma fidélité (quelle générosité franchement :rire:) et puis il me dit avec un grand sourire "c'était elle" :pf:

Evidemment vous imaginez bien qu'une fille timide et réservée comme elle ça la démoralise complètement que tous ses collègues soient au courant, et j'imagine pas ce qui se dit dans l'arrière-boutique, là où moi je peux pas gueuler et menacer et où elle a pas d'ordres à donner puisqu'elle règne que sur le spa. Clair que ça aide pas du tout et j'en voudrais encore longtemps à la 10/10 qui s'est crue intelligente en allant raconter ça à tout le monde le soir-même à la cantine du personnel :honte:

EDIT: d'ailleurs je m'en suis plaint au directeur de ça et il a dit qu'il allait sur le champ mettre les choses au point avec elle, je confirme que ça a été fait, depuis elle a franchement peur de moi :rire:

Duke3D
01 mai 2019 à 19:05:57

J'ai tout lu :fou:

On dirait un scénario de film :noel:

Sans dec', si elle est pas prête à ta place je ne forcerais pas et je passerais à autre chose. Il y a tellement de filles dans le monde avec lesquelles tu pourrais t'entendre que te limiter à une seule est un peu bête.

En tout cas c'est ma façon de penser. Je n'attends pas après les gens et je passe vite à autre chose. Je suis resté 5 ans avec une fille et à un moment donné je l'ai larguée parce que même si je l'aimais encore et qu'on avait des projets à deux, elle me rendait plus malheureux qu'autre chose.

Je ne me suis pas posé de questions et je me suis remis avec une autre fille très vite et maintenant ça va faire 2 ans qu'on est ensemble. Tout ça pour dire qu'il n'y a pas une seule personne faite pour toi :ok:

Aladdin-kun
01 mai 2019 à 19:18:08

Respecte son choix et oublie-la. Change d'hôtel si tu ne supportes plus de la voir.

TheLightKnight
01 mai 2019 à 19:20:10

J'avais un pote qui était dans le même cas que toi, mais pas à l'étranger :hap:

Il aimait une fille, qui l'aimais aussi mais qui avait un blocage dû à des problèmes violent avec un de ses ex. Il a essayé pendant des années, il a attendu qu'elle soit rétabli, mais rien n'y fut, elle avait toujours ce blocage.
Il a fini par se mettre en couple avec une autre fille finalement.

Donc tu as 2 options je dirais; soit tu abandonnes complètement, et tu retrouveras peut-être une fille tout aussi bien qu'elle, ou bien pourquoi pas séjourner dans un autre hôtel de la ville, et l'inviter dans la ville pour boire un verre, ou des activité culturelle? Plus de soucis de relation client-personnelles si tu ne va plus dans cet hôtel. Sinon demande lui si elle n'est pas dispo pour faire un w-e pour visiter une ville, voyage que tu lui offrira, tu as l'air d'avoir les moyens :hap:
Elle sera peut-être moins gêner si tu ne l'a voit plus que en dehors de cet hôtel, elle n'aura plus la pression de ses collègues/patron. Et dit lui que tu ne forcera rien si elle ne veut rien, que tu peux encore attendre mais que tu veux faire des activités avec elle pendant son temps libre.

Et comme dernier recours si après avoir encore attendu, dis lui qu'il faudrait peut-être aller voir un spécialiste pour qu'il essaye de réglé son problème, ce qui ne sera pas une mince affaire comme les gens on du mal à d'entendre qu'ils ont des problèmes parfois malheureusement, alors que c'est humain.

-The[Flash]-
01 mai 2019 à 19:45:25

Mec, ça commençait bien et je te respecte beaucoup mais j'ai laché à quand tu décides de retourner alors que tu as bu un verre avec elle pendant 1h-1h30.

https://www.youtube.com/watch?v=vnUzd7M4dNo

Ne te fais pas avoir par ces malicieux personnages que sont les femmes. En fait, elle n'a même rien fait et toi tu décides de retourner. C'est combien pour aller là-bas ? En fait, ta vie coute moins cher là-bas ? Tu es amoureux de Budapest ?

Trop d'embrouille ton histoire. Si ça devient complexe, il n'y a rien d'essentiel vers quoi aller.

Ruveine
01 mai 2019 à 19:55:04

Photos de la 8 et 10/10 :hap:? (Les filles de l'est sont magnifiques mais c'est très dénigrant d'évaluer les personnes comme ça).

Sinon j'attends avec impatience l'adaptation netflix.

Tourne la page.

Jo-W
01 mai 2019 à 20:11:12

A court terme, comme déjà dit TheLightKnight mieux vaut changer d'hôtel afin qu'il n'y ait plus la relation "client".

Par contre, et c'est ça le plus important, projete toi à long terme : tu te vois en ménage avec, avoir des gosses avec, ....

Reste le gros soucis à régler de ce genre de relations à distance : l'un de vous deux devra tout sacrifier pour aller vivre chez l'autre ....

Si c'est elle qui se "sacrifie" pour venir chez toi, faut pas trop se faire d'illusion tu l'auras à ta charge et il y a peu de chance qu'elle trouve un taf ici (je dis pas qu'il faut épouser un diplôme genre une ingé ou une médecin mais si t'es pas supra qualifié quand tu viens des pays de l'est, faut pas trop se faire d'illusion sur le plan professionnel ici).

Lord_prototyps
01 mai 2019 à 21:19:18

J’ai lu le premier post, j’ai abandonné en voyant qu’il y en avait 2 de plus...

CaledonHockley
01 mai 2019 à 21:43:26

Je fais une réponse générale:

Changer d'hôtel est pas une solution parce qu'elle verra toujours le client en moi, elle me l'a dit parce que j'ai déjà proposé ça. Comme ça a été long avant qu'elle m'appelle par mon prénom, et encore, c'est pas systématique depuis.

Sinon lui dire de consulter pour son problème, perso je suis pas du tout un partisan de la psychiatrisation des gens pour avoir constaté l'échec que ça a été avec mon frère, qui est ressorti avec de plus gros problèmes qu'avant. Et en plus je suis pas censé le savoir. Si je commence à parler de ça elle va soit se bloquer complètement, ça va devenir une tombe, soit elle va se mettre à pleurer, mais dans tous les cas elle va être furieuse sur celle qui l'a dit, parce qu'elle est pas bête, elle sait très bien qui peut connaître ce secret-là. Pas envie de lui causer plus de problèmes qu'elle en a déjà.

Quant aux projets d'avenir, euh pour ça faudrait déjà être ensemble, ne mettons pas la charrette avant les boeufs. Et si c'était le cas ce serait clairement moi qui déménagerait parce que j'ai de toute façon envie de me casser du pays. Et contrairement à ce que tu penses Joachim, elle pourrait se trouver un travail équivalent sans problème en Belgique (à condition d'apprendre les langues, mais elle comprend déjà pas mal le français à force d'entendre les gens parler), elle a une expérience très valorisable et en plus la chaîne d'hôtel est en train de rénover l'Astoria à Bruxelles et l'ouvrira l'année prochaine, donc elle pourrait facilement y demander sa mutation. Et en plus de tout ça sa mère occupe une place très élevée dans la hiérarchie d'hôtels encore plus luxueux, donc toujours possible de se faire recaser.

C'est pour ça que je pense pas qu'elle veut pas aller plus loin parce qu'elle aurait peur de perdre son travail. Elle peut en retrouver un dès le lendemain si elle veut (aussi pour ça que le directeur fait tout pour la garder, quitte à lui donner régulièrement du galon).

En fait mon avis à moi c'est qu'il y a non seulement ce blocage mais qu'en plus pour elle je serai toujours le client, et que ce serait une faute professionnelle selon elle. Elle est vraiment à fond dans son travail, elle m'a dit qu'elle faisait 10h par jour 6 jours par semaine parfois. C'est clair que ça lui permet de penser à autre chose. Son frère c'est pareil apparemment, il est doctorant et ses recherches c'est toute sa vie. Pour ça que changer d'hôtel servirait à rien et que je pourrais disparaître plusieurs années puis la retrouver que je serais toujours le client. Un client pas comme les autres c'est sûr, mais un client tout de même.

J'ajoute au passage que je suis moi-même pas prêt à changer d'hôtel parce que je me sens bien ici, c'est devenu chez moi. Pour ça que le directeur m'a dit que si je venais pour l'hôtel je pouvais rester, mais que si je venais pour elle je ferais mieux de partir, ne serait-ce que parce que je vais pas la suivre partout toute sa vie.

Mon38emePseudo
01 mai 2019 à 21:53:14

Le 01 mai 2019 à 21:19:18 Lord_Prototyps a écrit :
J’ai lu le premier post, j’ai abandonné en voyant qu’il y en avait 2 de plus...

TheLightKnight
01 mai 2019 à 22:21:16

ça devient encore plus compliqué tout ça alors :hap:
Mais tu essayes de l'inviter pour faire sortie culturelles ou autres? Mais pas directement dans l'hôtel, tu lui dis par messages de te retrouver à un endroit et vous vous retrouver là bas.

Sinon la solution la plus "simple" c'est de l'oublier et de chercher ailleurs, même si ça peut faire mal [[sticker:p/1nua]]

Maximuuus
01 mai 2019 à 23:23:07

Lâche l'affaire. Elle te trouve peut être gentil etc... Tu es sûrement très charmant je n'ai pas a en juger mais elle t'a dit non...

T'as complètement bloquer sur elle, je peux le comprendre ça arrive mais il se serait passé quoi si t'étais pas riche et que tu ne passais pas ta vie a partir en vacance ? Rien! Tu l'aurais oublié depuis longtemps et tu serais passé a autre chose.

La vie en couple et en amour, ça se vit au quotidien et tu ne sais absolument rien d'elle (si ça se trouve elle vote PS :oui: )

Bref t'as un gros coup de cœur mais redescend sur terre, elle t'a dit non et visiblement elle n'aspire pas du tout a la même vie que toi (puisque son boulot semble très important pour elle).

CaledonHockley
01 mai 2019 à 23:45:37

Le 01 mai 2019 à 22:21:16 TheLightKnight a écrit :
ça devient encore plus compliqué tout ça alors :hap:
Mais tu essayes de l'inviter pour faire sortie culturelles ou autres? Mais pas directement dans l'hôtel, tu lui dis par messages de te retrouver à un endroit et vous vous retrouver là bas.

Non, on a déjà discuté de mes recherches historiques, elle était très intéressée et connaissait beaucoup de choses (contrairement à sa collègue 10/10 qui en avait clairement rien à foutre), elle m'a conseillé d'aller voir une exposition (c'était déjà fait :hap:) où elle a été, mais j'ai jamais proposé ça. Tu me donnes une bonne idée, tu ferais un bon concierge (qui a pas pensé à ça quand je lui ai demandé de l'aide :rire:) :ok:

Sinon la solution la plus "simple" c'est de l'oublier et de chercher ailleurs, même si ça peut faire mal [[sticker:p/1nua]]

A propos de ça le directeur m'a dit que je pouvais errer de palace en palace, je trouverai jamais. Tout le monde sera gentil avec moi parce que c'est leur travail (mais justement cette fille c'est pas ça, elle doit pas forcer, ça se lit sur son visage qu'elle le pense vraiment). Et peut-être que je tomberai sur quelqu'un qui fait pas semblant et m'aime vraiment, et peut-être que ça marchera, mais ça se terminera mal parce que cette personne finira renvoyée parce que c'est une règle universelle de ce genre d'hôtel pour protéger les clients d'un employé un peu trop intéressé.

Et puis perso je cherche pas. J'ai pas été chercher cette fille, notre rencontre est le fruit du hasard. Je peux pas réellement expliquer pourquoi j'ai été immédiatement attiré par elle. Sans doute sa gentillesse et son caractère si naturel. Aujourd'hui évidemment je sais pourquoi je veux continuer, mais ma première attirance pour elle ça s'explique pas réellement, je la connaissais pas du tout à ce moment-là, je savais même pas comment elle s'appelait (j'ai du regarder discrètement son badge avec son nom, mais faut être discret parce que sinon toutes les employées pensent que c'est leur poitrine qu'on regarde :hap:) :(

TheLightKnight
01 mai 2019 à 23:54:16

Je veux bien être ton concierge j'ai besoin de renflouer les caisses :hap:

Non je comprend, trouver une femme qui nous correspond parfaitement, surtout si tu sais qu'elle t'apprécie mais que son trouble gâche tout, ça a été difficile pour mon pote aussi.

CaledonHockley
02 mai 2019 à 00:27:47

Le 01 mai 2019 à 23:23:07 Maximuuus a écrit :
Lâche l'affaire. Elle te trouve peut être gentil etc... Tu es sûrement très charmant je n'ai pas a en juger mais elle t'a dit non...

T'as complètement bloquer sur elle, je peux le comprendre ça arrive mais il se serait passé quoi si t'étais pas riche et que tu ne passais pas ta vie a partir en vacance ? Rien! Tu l'aurais oublié depuis longtemps et tu serais passé a autre chose.

La vie en couple et en amour, ça se vit au quotidien et tu ne sais absolument rien d'elle (si ça se trouve elle vote PS :oui: )

Bref t'as un gros coup de cœur mais redescend sur terre, elle t'a dit non et visiblement elle n'aspire pas du tout a la même vie que toi (puisque son boulot semble très important pour elle).

Elle m'a dit non mais son attitude dit oui.

Je suis désolé, c'est pas un "non et maintenant t'arrêtes", sinon faudra m'expliquer pourquoi elle devient toute rouge quand elle me voit, pourquoi elle s'inquiète pour moi, pourquoi est-ce qu'elle s'occupe si bien de moi (je dois rien demandé, tout est fait quand j'arrive et que c'est elle qui est là. Les autres clients ont pas ça :rire:), pourquoi est-ce qu'elle me donne tous les droits, pourquoi est-ce qu'elle me demande quand est-ce que je reviens, et pourquoi, alors que je disais rien et faisait que passer, c'est elle qui engage la conversation ?

C'est quand même juste pas des fleurs et des chocolats qui produisent cet effet là, ou alors je vais en offrir à tout le monde. Peut-être qu'elle m'aine juste bien et qu'elle est heureuse d'avoir un client sympathique qui s'intéresse à elle en tant que personne et non juste pour baiser. Et peut-être que les garçons hongrois sont des rustres (elle m'a dit que c'était pas la première fois qu'on lui criait dessus, sauf que d'habitude le gars revient pas s'excuser, et que ça l'a vraiment touché que je lui ai envoyé un message 30 minutes après pour dire que je regrettais sincèrement ce que j'avais fait). Peut-être.

Mais de toute façon même si c'est le cas j'arrêterai pas parce que je me sens bien avec elle, elle a un effet apaisant (la fois où je lui ai dis qu'on ne pouvait que se sentir bien avec elle tellement elle était gentille et que c'était une personne exceptionnelle, c'était plus rouge qu'elle était mais bordeaux :rire:). Et un effet apaisant sur moi c'est ce qu'il me faut. J'ai repensé à ma vie depuis que je suis amoureux d'elle et je me dis que j'ai quand même pas toujours bien agi avec les gens, que leur ai souvent fait du mal et que je suis content de pouvoir être gentil avec quelqu'un.

Et au moins j'ai quelqu'un avec qui discuter avec elle. Je connais pas beaucoup de gens avec qui je peux faire une anthologie de la littérature amoureuse du Moyen-Age à la fin du XIXème siècle, et je crois qu'elle elle est heureuse de pouvoir parler de Guerre et paix et de la peinture cubiste (bon là c'est moi qui suit largué :rire:) sans être gênée et avoir l'impression d'être une coincée.

Je pense que c'est quelqu'un de trop gentille. Elle peut pas faire semblant, toutes ses pensées se lisent sur son visage. Et je pense qu'elle a jamais su se défendre correctement et que beaucoup de monde a profité de sa gentillesse. Je lui ai dit que je connaissais beaucoup de monde mais avait peu d'amis, elle m'a dit que c'était exactement la même chose pour elle.

Et je suis certain que son blocage amoureux provient pas que de l'absence de père (surtout qu'elle a un beau-père qui semble la considérer elle et son frère comme ses propres enfants). Elle a du être "brutalisée" par des garçons qui ont essayé, se sont heurtés à un mur et se sont montrés moins compréhensifs que moi et sont partis en disant que c'était qu'une coincée qui finirait au couvent (en tout cas c'est ce que moi je disais encore à certaines jusqu'à très récemment). Quand je vois son dernier copain en date (2015), je me dis qu'elle a dû être séduit par le premier qui a été gentil avec elle, c'est pas possible autrement. Le gars ressemble à rien et son centre d'intérêt se limite à la bière, pas étonné que ça ait duré que quelques mois :rire: Sur le plan intime je me demande franchement s'ils ont couché ensemble :hap:

Bref, j'aime beaucoup cette fille. Comme je lui ai dit, je tiens beaucoup à elle, et c'est pas pour moi et mon intérêt personnel que je dis ça mais parce que c'est la vérité. Et comme je lui ai dit également, je serais honnêtement très heureux si elle trouvait quelqu'un qui lui convenait, je le pense sincèrement.

CaledonHockley
02 mai 2019 à 00:36:06

Le 01 mai 2019 à 23:54:16 TheLightKnight a écrit :
Je veux bien être ton concierge j'ai besoin de renflouer les caisses :hap:

Non je comprend, trouver une femme qui nous correspond parfaitement, surtout si tu sais qu'elle t'apprécie mais que son trouble gâche tout, ça a été difficile pour mon pote aussi.

Je lui ai quand même dit lundi qu'à son âge il fallait pas qu'elle laisse passer l'occasion, et je disais pas ça pour moi. Comme je l'ai dit je serais sincèrement heureux si elle trouvait quelqu'un d'autre avec qui elle est bien. Je crois que ça l'a fait réfléchir parce que même si elle est très épanouie dans son travail, quand elle rentre chez elle le soir ça doit pas être la joie tous les jours.

Hostile1488c
02 mai 2019 à 01:22:29

J'ai lu en diagonale et ce qui me choque c'est quand tu vas dans le bureau et que tu lui dis que ce qu'elle fait est une faute professionelle.

C'est hyper glauque, ça fait vraiment touriste qui se croit tout permis et qui fait du tourisme sexuel, soit t'es son "copain" et à ce moment là t'as pas à lui dire ça puisque votre relation est "extra-professionnelle", soit t'es un client et t'as pas à la voir en dehors du travail/c'est pas une pute.

Rien que ça pour moi, si elle a plus de 2 de QI c'est une raison pour te mettre un stop.

Maximuuus
02 mai 2019 à 07:36:54

Alors pourquoi tu demande notre avis si tu as déjà décidé ?

La fille est tiraillée entre en faire trop peu pour toi et t'éviter = mal faire son boulot et en faire trop = mal faire son boulot.

Tu as de l'influence puisque tu es client d'un hôtel de luxe et qu'en plus tu es client régulier donc c'est un peu normal qu'elle ai du mal a savoir où se situer.
En gros elle ne peut pas trop s'approcher de toi et elle ne peut pas être trop proche, d'où son attitude parfois un peu paradoxale.

Ceci dit il semble qu'elle ai été assez claire. Tu n'as pas a la psychanalyser parce qu'en insistant très fort tu as appris des choses sur ta vie privée.

Si elle ne souhaite pas partager sa vie privée avec toi (donc en dehors de l'hôtel, aller boire un verre ailleurs etc ..), c'est qu'elle n'est réellement pas interressée et tu ne peux pas la contraindre.
Tu semble a deux doigt de basculer dans le harcèlement quand même de mon point de vue.

Sujet : [Amour] Que faire dans cette situation mes kheys?
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page