Se connecter

Sport

Sports de glisse

Sujet : On est d'accord que le ski hors-piste EXIGE de la lucidité ?
1
PouletBarjot
19 août 2022 à 18:51:12

:salut:

Je mentirai sur les lieux et les dates pour des raisons évidentes d'anonymat.

L'UCPA a ouvert les inscriptions pour les séjours d'hiver, et j'ai un bon niveau de ski. Lors d'une soirée avec mes potes hier j'en ai parlé, et j'ai un bon ami qui a un bon niveau de ski mais qui, quand il part à la montagne, en plus de skier fait la fête en buvant des quantités astronomiques d'alcool et en dormant 2 heures par nuit.

Il m'a dit, sans que je l'invite, qu'il était "ultra chaud" pour venir à Chamonix avec moi fin janvier faire un stage de hors-piste.

Je lui ai dans un premier temps dit que j’étais d'accord, pensant naïvement qu'il serait capable de ne pas boire plus de deux verres et de dormir les 8h de discipline.

Il m'a ensuite demandé s'il y avait des boites à Chamonix, je lui ai demandé pourquoi il me demandait ça, il m'a répondu qu'il comptait - comme à chaque fois qu'il part skier - faire la fête jusqu'à 5h du matin en buvant des quantités astronomiques d'alcool.

Là je lui ai expliqué que le hors-piste c'était TRÈS DANGEREUX, qu'il fallait être lucide en hors-piste, pas en pleine gueule de bois. Après un dialogue de sourd d'une bonne demi-heure je renonce à essayer de lui faire entendre raison et je lui dis cash : "C'est simple, si tu comptes faire la fête tous les soirs jusqu'à pas d'heure et décuver sur des barres rocheuses le lendemain en mettant tout le groupe en danger c'est mort tu viens pas avec moi."

Il a pris le seum, mais j'estime que ça relève du bon sens là :(

Vous vous voyez faire du hors-piste en pleine descente de vodka ? Surtout pour une première fois ? Mais c'est même pas irresponsable là, il faudrait carrément inventer un mot.

Mes autres potes ont compris mon point de vue, alors OK j'ai sans doute été trop véhément et moralisateur, mais bordel là il en va de sa sécurité et de celle de tout le groupe.

La gueule de bois n'a rien à faire en hors-piste bordel, ça me semble relever du bon sens.

Vous en pensez quoi vous autres :question:

Pythias
23 août 2022 à 17:07:43

Meme en ski sur pistes je suis d'accord avec toi.

PouletBarjot
23 août 2022 à 19:35:18

Le 23 août 2022 à 17:07:43 :
Meme en ski sur pistes je suis d'accord avec toi.

Il y a ski de piste et ski de piste, des vertes-bleues à Serre Chevalier c'est pas les noires de Val d'Isère.

devrig
25 août 2022 à 00:32:43

Salut,
Ben ouais t'as bien fait.
On peut être tenté de faire la fête mais la montagne en hors piste c'est souvent pas mal d’imprévue. Il est important d'avoir toute ces force et toute sa tête. Et ça, il y en a qui s'en rendent pas forcement compte avant de s'engager.
C'est physique, puis quand tu te plante et que tu retrouves à nager sur 3 mètres de neige, faut bien avoir la force de s'en sortir. Il faut pouvoir aussi anticiper, visualiser où l'on va, les dangers et avoir les bons réflexe pour éviter les obstacles.

Hors piste j'en fais surtout en station. Ou la Grave, tu dévies de 10 mètres du chemin, t'as vite fait de te perde.
Ou tu parles de Serre Che que je connais bien. Même entre 2 pistes tu peux te trouver devant une belle falaise. Pas le choix de déchausser et de remonter.

Pour avoir fait skiman dans une boutique aux bords des résidences low cost d’étudiant, que tu équipes le matin avec des belle tête d’alcoolisé de la veille, t'en vois de toute les couleurs.
Bon après sur les pistes, si tu sais bien skier, ça reste sécurisé et ça reste pépère et de l'amusement
Mais en hors piste t'es toujours sur le qui-vive.

PouletBarjot
25 août 2022 à 08:07:04

Le 25 août 2022 à 00:32:43 :
Salut,
Ben ouais t'as bien fait.
On peut être tenté de faire la fête mais la montagne en hors piste c'est souvent pas mal d’imprévue. Il est important d'avoir toute ces force et toute sa tête. Et ça, il y en a qui s'en rendent pas forcement compte avant de s'engager.
C'est physique, puis quand tu te plante et que tu retrouves à nager sur 3 mètres de neige, faut bien avoir la force de s'en sortir. Il faut pouvoir aussi anticiper, visualiser où l'on va, les dangers et avoir les bons réflexe pour éviter les obstacles.

Hors piste j'en fais surtout en station. Ou la Grave, tu dévies de 10 mètres du chemin, t'as vite fait de te perde.
Ou tu parles de Serre Che que je connais bien. Même entre 2 pistes tu peux te trouver devant une belle falaise. Pas le choix de déchausser et de remonter.

Pour avoir fait skiman dans une boutique aux bords des résidences low cost d’étudiant, que tu équipes le matin avec des belle tête d’alcoolisé de la veille, t'en vois de toute les couleurs.
Bon après sur les pistes, si tu sais bien skier, ça reste sécurisé et ça reste pépère et de l'amusement
Mais en hors piste t'es toujours sur le qui-vive.

Ça sera mon baptême de hors-piste mais en effet je ne m'imagine pas le faire sans être sobre et bien reposé :(

Et c'est vrai qu'aussi difficiles soient les pistes, c'est quand-même au global sécurisé.

Dulcinette
28 août 2022 à 22:58:47

Vous ferai du hors piste avec un mono ?

PouletBarjot
01 septembre 2022 à 07:37:42

Le 28 août 2022 à 22:58:47 :
Vous ferai du hors piste avec un mono ?

Évidemment, c'est inconscient de le faire seul.

Dulcinette
18 septembre 2022 à 21:27:16

Le 01 septembre 2022 à 07:37:42 :

Le 28 août 2022 à 22:58:47 :
Vous ferai du hors piste avec un mono ?

Évidemment, c'est inconscient de le faire seul.

Malheureusement, beaucoup de personnes fait du HP sans mono

devrig
20 septembre 2022 à 01:35:39

Le 01 septembre 2022 à 07:37:42 :

Le 28 août 2022 à 22:58:47 :
Vous ferai du hors piste avec un mono ?

Évidemment, c'est inconscient de le faire seul.

Tout dépend où. Il y a des endroits tranquille avec peu de risques en ski de rando, des sentiers assez fréquenté.
Faut voir les conditions, s’équiper DVA pelle sonde si il y a des risques au niveau avalanche.

Si il y a des dangers, des connaissance sur le trajet à avoir et suivant le niveau, vaut mieux partir avec un guide de haute montagne.

Si c'est une première, il vous expliquera le fonctionnement sur place et c'est plus rassurant d’être accompagner. Mais si la vallée est sans risque, c'est pas non plus indispensable.

Dans la plupart des stations ou vallée, tu as toujours un endroit réputé pour s’initier au ski de rando, un sentier d'été qui mène à un lac et où l'on peut vraiment pas se perde par exemple, et c'est pas forcement obligatoire d’être avec un accompagnateur

1
Sujet : On est d'accord que le ski hors-piste EXIGE de la lucidité ?
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page