Se connecter

Savoir & Culture

Philosophie

Sujet : quels bons livres sur le droit naturel ?
1
atari_gamers
Niveau 6
10 novembre 2023 à 12:55:57

bonjour,

je voulais savoir quels bons livre y'a t'il sur le droit naturel ?

cordialement

[jsp]
Niveau 9
10 novembre 2023 à 13:04:34

Tu peux commencer par le Traité du gouvernement civil de Locke et le Léviathan de Hobbes.

atari_gamers
Niveau 6
10 novembre 2023 à 13:10:39

merci jsp,

quelle différence y'a t'il entre le droit naturel et le contrat social ?

atari_gamers
Niveau 6
10 novembre 2023 à 18:07:31

Le 10 novembre 2023 à 17:51:05 :
https://www.wikiberal.org/wiki/Droit_naturel

tu as tout ici.

la différence c'est le "niveau" du raisonnement, il n'y a pas de contradiction au sein du DN.

merci

Macroolatre
Niveau 9
10 novembre 2023 à 21:49:14

Le droit naturel et le contrat social sont deux concepts fondamentaux en philosophie politique et juridique, qui ont influencé la pensée et la pratique politique de manière significative. Ils diffèrent à la fois dans leurs origines historiques et dans leurs implications pour la compréhension de la loi, de la moralité et de la société.

Droit Naturel

Origines et Développement:
Le droit naturel trouve ses racines dans la philosophie antique, notamment chez des penseurs comme Aristote et les stoïciens. Il a été développé de manière plus systématique par des théoriciens médiévaux et modernes tels que Thomas d'Aquin et John Locke.

Principes Fondamentaux:
Selon la conception du droit naturel, il existe un ensemble de lois et de principes moraux universels et immuables, découverts par la raison humaine. Ces lois sont considérées comme inhérentes à la nature humaine et universellement valables, indépendamment des lois et des normes établies par les sociétés humaines.

Implications Politiques et Sociales:
Le droit naturel sert souvent de fondement pour critiquer ou justifier les systèmes juridiques et politiques existants. Par exemple, les théoriciens du droit naturel ont souvent avancé des arguments en faveur des droits naturels de l'individu, tels que le droit à la vie, à la liberté et à la propriété.

Contrat Social

Origines et Développement:
Le concept de contrat social a été formulé de manière significative par des philosophes modernes comme Thomas Hobbes, John Locke et Jean-Jacques Rousseau. Chacun d’eux a offert une version distincte de cette idée.

Principes Fondamentaux:
Le contrat social est une théorie selon laquelle les individus consentent, explicitement ou implicitement, à se soumettre à une autorité (généralement l'État) en échange de protection et d'autres avantages sociaux. Ce contrat est considéré comme la base de la légitimité politique et juridique.

Implications Politiques et Sociales:
Le contrat social met l'accent sur l'origine consensuelle de l'ordre politique et juridique. Il justifie l'autorité de l'État et les lois sur la base de l'accord ou du consentement des gouvernés. Cette approche peut soutenir des arguments en faveur de la démocratie, de la souveraineté populaire et des droits civils.

Distinctions Clés

Fondement des Principes: Le droit naturel se base sur un ordre moral universel découvert par la raison, tandis que le contrat social repose sur un accord ou un consentement parmi les individus.

Universel vs Relatif: Les principes du droit naturel sont considérés comme universels et immuables, tandis que ceux du contrat social peuvent varier en fonction de l'accord spécifique conclu par les individus d'une société donnée.

Implications pour la Légitimité de l'État: Le droit naturel peut être utilisé pour critiquer un État qui viole les droits naturels, tandis que le contrat social cherche à expliquer la légitimité de l'État sur la base du consentement des gouvernés.

Ces deux concepts ont eu une influence profonde sur la pensée politique et juridique, et continuent d'informer les débats contemporains sur les droits de l'homme, la légitimité gouvernementale et la justice sociale.

golden_rush
Niveau 13
15 novembre 2023 à 16:46:20

Hélas rien de très rigoureux dans ce qui est donné plus haut.

Comme ouvrages généraux il y a le classique de Michel Villey "le droit et les droits de l'homme"
https://www.puf.com/content/Le_droit_et_les_droits_de_lhomme

ainsi que "les droits de l'homme et le droit naturel" de Blandine Barret-Kriegel, qui est très clair.

Si tu cherches quelque chose de moins "neutre", mais très stimulant intellectuellement, le classique de Léo Strauss "droit naturel et histoire" est absolument superbe. Sinon, en plus récent, il y a "La loi naturelle et les droits de l'homme" de Pierre Manent, le plus engagé dans les enjeux actuels.

Au passage, une petite vidéo introductive qui est assez éclairante, sur le DN antique et ses reformulations modernes : https://www.canal-u.tv/chaines/eduscol/rencontres-philosophiques-de-langres/sequence-4-les-evolutions-du-droit-naturel-au

golden_rush
Niveau 13
15 novembre 2023 à 16:52:09

Ici, un texte de Léo Strauss, où il s'efforce de rendre légitime le recours au droit naturel que nos sociétés modernes oublieraient.

Rejeter le droit naturel revient à dire que tout droit est positif, autrement dit que le droit est déterminé exclusivement par les législateurs et les tribunaux des différents pays. Or il est évident qu’il est parfaitement sensé et parfois même nécessaire de parler de lois ou de décisions injustes. En passant de tels jugements, nous impliquons qu’il y a un étalon juste et de l’injuste qui est indépendant du droit positif et lui est supérieur : un étalon grâce auquel nous sommes capables de juger le droit positif. Bien des gens aujourd’hui considèrent que l’étalon en question n’est tout au plus que l’idéal adopté par notre société ou notre « civilisation » tel qu’il a pris corps dans ses façons de vivre ou ses institutions. Mais, d’après cette même opinion, toutes les sociétés ont leur idéal, les sociétés cannibales pas moins que les sociétés policées. Si les principes tirent une justification suffisante du fait qu’ils sont reçus dans une société, les principes du cannibale sont aussi défendables et aussi sains que ceux de l’homme policé. De ce point de vue, les premiers ne peuvent être rejetés comme mauvais purement et simplement. Et puisque tout le monde est d’accord pour reconnaître que l’idéal de notre société est changeant, seule une triste et morne habitude nous empêcherait d’accepter en toute tranquillité une évolution vers l’état cannibale. S’il n’y a pas d’étalon plus élevé que l’idéal de notre société, nous sommes parfaitement incapables de prendre devant lui le recul nécessaire au jugement critique. Mais le simple fait que nous puissions nous demander ce que vaut l’idéal de notre société montre qu’il y a dans l’homme quelque chose qui n’est point totalement asservi à sa société et par conséquent que nous sommes capables, et par là obligés, de rechercher un étalon qui nous permette de juger de l’idéal de notre société comme de toute autre. Cet étalon ne peut être trouvé dans les besoins des différentes sociétés, car elles ont, ainsi que leurs composants, de nombreux besoins qui s’opposent les uns aux autres : la question de priorité se pose aussitôt. Cette question ne peut être tranchée de façon rationnelle si nous ne disposons pas d’un étalon qui nous permette de distinguer entre besoins véritables et besoins imaginaires et de connaître la hiérarchie des différentes sortes de besoins véritables. Le problème soulevé par le conflit des besoins sociaux ne peut être résolu si nous n’avons pas connaissance du droit naturel.

EcstraMDR
Niveau 54
22 novembre 2023 à 17:38:12

:up:

Le Droit Naturel épuré de quelques déviances des époques de certains auteurs, tu l'as dans l'Ethique de la Liberté de Murray Rothbard.

Bien sur on peut ajouter une sorte de divinité dans le droit (naturel), mais il y a moyen de le rationnaliser pour juste avoir l'essence du droit naturel, concrètement, sans ajout mystique.

C'est bien pour cela qu'il est solide.

Ilendilnor
Niveau 5
01 décembre 2023 à 13:32:09

Quelle est la différence entre le droit naturel et la loi naturelle ?

Mcrltr
Niveau 7
11 décembre 2023 à 10:30:53

Droit naturel est avoir droit à, en contrepartie de. Exemple d'un devoir respect réciproque de la propriété privée
Loi naturelle: principe de fonctionnement naturel. La façon dont sont les choses et comment elles s'agencent naturellement

1
Sujet : quels bons livres sur le droit naturel ?
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page