Se connecter

Savoir & Culture

Philosophie

Sujet : L'acceptation, ça marche ?
1
Patatar3
Niveau 1
18 novembre 2023 à 17:44:39

Accepter la vie qu'on a eu jusqu'à présent avec nos maux et regrets pour aller de l'avant.

Ça me paraît un peu gros

Enndof
Niveau 23
18 novembre 2023 à 18:03:36

Lol jamais essayé.

Docteur11
Niveau 6
18 novembre 2023 à 18:50:40

Les accepter ça serait plutôt au contraire minimiser l'importance et la gravité de l'échec, du regret ou du mal. Je pense qu'il faut que tu aies un dégoût viscéral de tes erreurs passées pour aller de l'avant, sinon, dans le cas de figure où tu n'es que dans l'acceptation, tu te délectes d'une situation grave qui va probablement se répéter parce que tu n'y auras pas mis assez d'envie pour t'y soustraire.

Oui_Binaire
Niveau 11
21 décembre 2023 à 01:51:27

Accepter la vie qu'on a eu jusqu'à présent avec nos maux et regrets pour aller de l'avant.

Dans mon cas j'ai réalisé y a pas si longtemps que tout ce que j'ai vécu de négatif tout au long de ma vie, m'a permis de mieux m'en sortir que la moyenne. Et je dis pas ça genre "la difficulté forge le caractère" non vraiment c'est une série d'évènements négatifs qui ont fini par me foutre dans une dérivation.

commando007
Niveau 20
21 décembre 2023 à 03:35:06

L'acceptation à plusieurs aspects. Pour ce qui est d'accepter une erreur:

  • C'est de faire une introspection
  • C'est la compréhension
  • C'est ensuite la mise en application

L'origine d'un pardon réel. Lorsque tu te pardonnes, tu n'as plus de regrets ou de dégout pour toi-même. À noter que la justification n'est pas dans la liste et elle n'a pas sa place dans l'acceptation. Si tu te justifies, tu te donnes raison ce qui est différent de:

  • Je cherche les raisons/causes qui m'ont mené à faire ça.
  • Je comprends les implications sur les autres et sur moi, les conséquences de mes gestes.
  • Je fais tout en mon pouvoir pour que cela ne se reproduise plus. (si j'étais alcoolique par exemple, alors je cesse de boire de l'alcool).

Il faut lâcher prise. Que ce soit d'accepter sa propre erreur/situation ou celle(s) des autres:

  • Tu accepte le mal et le mal te suivra pour toujours jusqu'à ce qu'il cesse de lui-même (si possible).
  • Tu le supportes et le tolère mieux de par ton "consentement".
  • Tu peux également te placer sur l'échelle de la satisfaction en évaluant ta position en société/époque:

(Dans mon temps, il n'y avait pas de confort comme aujourd'hui, pas d'électricité etc..)

Ou tu rejettes le mal et là trois possibilités en découlent:

  1. Le déni, tu répètes les même erreurs par ignorance volontaire.
  2. Une profonde contradiction, négation de sa personne, un mal-être généralisé.
  3. Une émancipation du mal. (pas toujours possible toutefois)

Accepter sa vie d'apparence "merdique" afin de continuer à avancer ça marche selon moi.

1
Sujet : L'acceptation, ça marche ?
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page