Se connecter

Général Jeux Vidéo

Sujet : [Rappel]: Dans un RPG, le gameplay sera toujours plus important que l'Histoire.
1
MacronaungrosQ
15 juillet 2022 à 22:01:55

Cordialement :ok:

Pu-Li-Ru-La
15 juillet 2022 à 22:23:33

oui

SecondKor
15 juillet 2022 à 22:24:51

Je crois que le terme ROLE Playing Game t'échappe un peu...

Et j'ai la flemme de t'expliquer :hap:

Encorebanni981
17 juillet 2022 à 15:46:18

Totalement

Belhifet
17 juillet 2022 à 21:22:38

Dans presque tous les genres, pas seulement les RPG, non ? :peur:

(allez, je vais retirer du lot les "films interactifs", les point'n'click, puis peut-être d'autres)

PlatinePokemon
18 juillet 2022 à 01:45:18

Le 17 juillet 2022 à 21:22:38 :
Dans presque tous les genres, pas seulement les RPG, non ? :peur:

(allez, je vais retirer du lot les "films interactifs", les point'n'click, puis peut-être d'autres)

Bah non il y a plein de jeux peut importe le genre qui ont un gameplay léger voir aucun gameplay exprès pour être plus centrés sur le scénario car le ou la concepteur.euse l'a voulu ainsi, et ça n'en fait pas du tout de mauvais jeux pour certains.

Skafunk
22 juillet 2022 à 09:59:26

Pourtant le plus grand RPG de tous les temps a un des pires gameplay.
Je parle bien entendu de The witcher 3.

Shiba_the_Inu
22 juillet 2022 à 17:44:14

Ba non en fait.
Déjà RPG c'est vaste.

Et certains sont justement très textuel, un Torment ou Disco Elysium sont considérés comme d'excellent rpg, mais ce n'est pas le gameplay que l'on retient.

DemianVonPrios
22 juillet 2022 à 17:47:17

J'imagine que les JDR papier, en fait, le MJ ne demande aux joueurs qu'à lancer des dés, parce que l'histoire finalement, on s'en tape, effectivement...........................................................................

Kriegor
22 juillet 2022 à 18:20:14

Même si c'est une généralisation grossière, je serais carrément tenté d'aller dans ce sens. Un RPG, c'est long. Si le gameplay est mauvais, passer 60H de jeu pour une histoire même potable, c'est passer à côté de 30 films exceptionnels ou 6 saisons d'une série culte. C'est cher payé tous ces moments à souffrir un gameplay mauvais.

Alors oui, il y a l'immersion en plus, la façon dont on joue un rôle dans cette histoire, les implications de nos choix... mais tout ça, et ben c'est déjà du gameplay ! Je ne pense pas qu'on puisse dire que le gameplay de Disco Elysium est mauvais, parce qu'il ne l'est pas ; je dirais même que c'est sa force.

Alors qu'à l'inverse, un RPG peut être excellent et avoir une histoire à peine suggérée voir merdissimale, on a des exemples à la pelle.

OnlyoneCalcifer
04 septembre 2022 à 02:18:41

Je ne suis pas vraiment en accord, je comprends l'idée qu'une super histoire dans un gameplay horrible sera assurément démotivante à jouer. Cependant, un RPG avec une histoire inintéressante reste... Inintéressant... C'est vraiment du cas par cas... Un bon jeu peut très bien avoir mis plus d'effort sur l'histoire que sur la Gameplay et pourtant rester un hit, tout dépend de la qualité générale du jeu! L'inverse est aussi possible.

L'univers des jeux vidéo est tout comme la vie, fait de nuances. Il n'existe pas de règles absolues.

Mention spéciales à ces RPG | Action-RPG que j'ai bien appréciés :
  • (Avertissement) - Cette Liste n'a rien d'objectif ***

Un Gameplay plus intéressant que son histoire : Skyrim | Fable 3 |

Une histoire plus intéressante que son Gameplay : Witcher 1 - 2 - 3 | Mass Effect 1-2-3 |

Une histoire aussi intéressante que son Gameplay : Paper Mario (TYD) | Fallout 3 |

Larkasits
04 septembre 2022 à 19:54:50

Et bien moi c'est le contraire. Ce qui me motive à avancer dans ce genre de jeux c'est l'histoire, l'envie de savoir ce qu'il va se passer.

Si le gameplay est bon mais l'histoire nul, je n'accroche pas à quoi bon continuer d'avancer ? Il existe des jeux à pur gameplay (sekiro, doom, jeux pvp etc) qui sont la pour ca. Alors qu'au contraire un jeu avec un gameplay bancale, si l'histoire est bonne, elle me donne l'envie de voir la suite.

DemianVonPrios
05 septembre 2022 à 12:12:28

De manière générale, un RPG ou le gameplay prime assez sur l'histoire, le plus généralement, ce sera un A-RPG. Les Zelda sont des A-RPG, et on ne peut pas dire que l'histoire des Zelda soit des plus intéressantes/motivantes, ça reste très classique et sans réelle profondeur (sauf peut-être Majora's Mask, qui se distingue pas mal de la série).
Les enjeux sont rarement complexes, il n'y a jamais de sous-intrigue, l'intrigue elle-même n'est jamais complexe, et c'est volontairement, ce n'est pas le but.
Le but des Zelda, c'est de te faire vivre une aventure qui soit amusante, l'idée de Nintendo étant toujours de faire des jeux ou le gameplay est au centre de tout, et l'histoire n'est généralement qu'un prétexte pour faire cette aventure.

Ca n'est en rien un reproche, loin de là, c'est simplement leur approche du ARPG. Et la plupart des ARPG n'ont pas de scénario très complexe.

Même les Elder's Scroll. Si au départ c'était assez bordélique, avec le temps, ça s'est beaucoup lissé pour être rendu nettement plus accessible, moins complexe aussi, et sans avoir à te taper des pages et des pages de lecture pour comprendre le gros de l'histoire. Dans Skyrim, la lecture ne t'apportera pas grand chose sur la trame scénaristique, elle ne fera que compléter tes connaissances de l'univers du jeu. Mais ces connaissances, tu peux totalement t'en passer pour progresser.

Dans les années 80/90, les RPG avaient tous des gameplay extrêmement austères, en grande partie à cause des limitations techniques de l'époque, avec lesquelles il fallait concilier. Ce qui donnait des jeux difficiles à prendre en main, difficile à jouer, mais prenant par leur univers, leur histoire (même si souvent elle était assez classique, du niveau des écrits de Heroic-Fantasy de l'époque, mais c'était plaisant quand même), et l'ambiance était ce qui faisait la grosse différence. Tu n'accrochais pas au jeu pour son gameplay, mais pour son ambiance, son esthétique (même si elle-aussi limitée par la technique de l'époque), son histoire.

Et pas mal de RPG de cette époque étaient aussi nettement plus longs que les RPG d'aujourd'hui (aussi parce qu'aujourd'hui, développer la technique prend bien plus de temps, et qui dit jeu plus complexe techniquement dit aussi jeu plus bugué, et ça aussi ça prend énormément de temps - sauf chez Bethesda :noel: ).

L'histoire est, et a toujours été, ce qui motive le plus dans un RPG. Tu veux en apprendre sur l'univers, tu veux comprendre ce qu'il se passe dans cet univers, dans cette situation, et tu veux explorer dans ce but aussi.
Quelque part, c'est cet équilibre parfait que réussi Elden Ring, à avoir une technique suffisamment convaincante pour proposer des environnements magnifiques et prenants à explorer (mais qui laissent une grande part à l'imagination), une map immense qui t'invite justement à l'exploration, un scénario assez bordélique et complexe qui demande de l'implication de la part du joueur, et un gameplay technique qui demande aussi au joueur de s'impliquer, d'apprendre, d'échouer pour comprendre.
Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un pur RPG "à l'ancienne", parce que ça n'est pas le cas. Mais c'est un excellent A-RPG, qui parvient à combler les lacunes d'un Zelda Breath Of The Wild (le système de combat) tout en gardant une très bonne dimension exploration (même si différente d'un Breath Of The Wild, qui s'inspire pas mal des jeux de survie, ce qu'Elden Ring ne fait pas).

Bon après, il y a de grosses différentes, déjà entre les occidentaux et les japonais, sur l'approche du genre. Et il y a encore de grosses différentes entre les studios occidentaux, ou chacun a son approche très spécifique du genre (un jeu Bethesda comparé à un jeu Piranha Bytes, ça n'est pas du tout la même approche), et même chose du coté des japonais (Level 5 face à From Software, face à Square Enix, face à Atlus).

Donc il n'y a pas "le RPG occidental vs le RPG asiatique", mais il y a "la vision du RPG par studio", c'est bien plus pertinent.

1
Sujet : [Rappel]: Dans un RPG, le gameplay sera toujours plus important que l'Histoire.
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page