Se connecter

Savoir & Culture

Sujet : La théorie du genre est une bonne chose. Voici pourquoi:
1
Wisdomore_V2
Niveau 9
04 mars 2021 à 16:43:22

On enseigne cette merde justement pour réduire les discriminations de genre, pas pour dire la vérité :hap:
On s'en fout de la vérité, c'est le bien social et l'acceptation de l'autre qui compte :hap:
Accepter l'autre tel qu'il est, malgré nos différences d'orientation sexuelle, de genre, ou de race :hap:
Le bonheur social, le bien social, est supérieur à la vérité. :hap:

La sociologie a toujours visé avant tout l'amélioration de la société. C'est pour cette raison qu'elle a émergé et s'est constitué en science. :hap:
Il faut vivre pour rendre les autres heureux. Aucune raison d'opprimer quelqu'un qui ne se sent pas bien dans sa peau. Il faut soutenir la personne et l'aider à devenir ce qu'elle veut être. :hap:

Un petit mensonge est moral si il s'agit de lutter contre le mal.
Le mal des gens qui se sentent mal en l'occurrence ici :hap:

La vérité c'est qu'il faut parfois mentir si ça permet de rendre les gens heureux.
C'est un devoir moral.
Créer un monde souhaitable pour tous. Un monde souhaitable pour tous c'est par définition un monde où les gens peuvent vivre heureux.

La sociologie c'est la médecine de la société.
Elle consiste à décrire les maladies sociales. Et ensuite elle cherche à trouver des traitements.
La médecine c'est pas juste décrire, c'est surtout l'art de soigner :hap:
La sociologie fonctionne sur le même principe :hap:

Bababan
Niveau 7
04 mars 2021 à 17:48:27

Point ne m'entendent; je ne suis bouche pour ces oreilles.
Oui certes trop longtemps vécus dans la montagne, trop écoutai torrents et arbres: maintenant je leur parle comme un parle aux chevriers.
Sereine est mon âme, et lumineuse comme la montagne avant midi. Mais ils pensent que je suis froid, et un railleur aux cruelles facéties.
Et maintenant ils regardent et rient, et en riant, encore me haïssent. De la glace est dans leur rire.
Ainsi parlait Zarathoustra

phmissou
Niveau 10
03 avril 2021 à 15:35:32

Le 04 mars 2021 à 16:43:22 wisdomore_V2 a écrit :
On enseigne cette merde justement pour réduire les discriminations de genre, pas pour dire la vérité :hap:

C'est donner des munitions intellectuelles à ceux opposés contre ce bien

On s'en fout de la vérité, c'est le bien social et l'acceptation de l'autre qui compte :hap:

Une société ne faisant que de l'idéologie en se foutant de la vérité, c'est une société inefficace. C'est le comité de Salut Publique sous la Révolution, c'est l'URSS Stalinienne, bref; c'est de la merde qui se fera dépasser par ceux qui recherchent la vérité. Attention, je ne suis pas foncièrement contre cette théorie, mais contre ta démarche anti-vérité.

Accepter l'autre tel qu'il est, malgré nos différences d'orientation sexuelle, de genre, ou de race :hap:
Le bonheur social, le bien social, est supérieur à la vérité. :hap:

Non, le bonheur bâtit sur un mensonge est un bonheur factice, provisoire, qui finira par être remis en cause. La vérité est supérieure au bonheur pour deux raisons: a) le bonheur doit être le moteur de la société, pas une fin en soi (bien que le fait d'être perçue comme une fin en soi l'aide à être un bon moteur sociétal) b) les seules bases solides du bonheur sont bâtit sur la vérité.

La sociologie a toujours visé avant tout l'amélioration de la société. C'est pour cette raison qu'elle a émergé et s'est constitué en science. :hap:

La Science est dérivée de la philosophie. La philosophie a pour but la vérité. Vouloir rechercher un bonheur provisoire sur le mensonge, c'est trahir les premiers sociologues.

Il faut vivre pour rendre les autres heureux. Aucune raison d'opprimer quelqu'un qui ne se sent pas bien dans sa peau. Il faut soutenir la personne et l'aider à devenir ce qu'elle veut être. :hap:

Un petit mensonge est moral si il s'agit de lutter contre le mal.
Le mal des gens qui se sentent mal en l'occurrence ici :hap:

La vérité c'est qu'il faut parfois mentir si ça permet de rendre les gens heureux.
C'est un devoir moral.

Pas vraiment, tôt ou tard le mensonge finira par être percé à jour et dévastera ceux qui ont bâtit leur bonheur dessus. Cela vaut-il le coût?

Créer un monde souhaitable pour tous. Un monde souhaitable pour tous c'est par définition un monde où les gens peuvent vivre heureux.

Le bonheur pour le bonheur n'est pas souhaitable encore une fois: si je t'enferme dans un sarcophage et enferme ta conscience dans un monde faux d'abrutissement de ta conscience façon Matrix, est-ce une bonne chose?

La sociologie c'est la médecine de la société.
Elle consiste à décrire les maladies sociales. Et ensuite elle cherche à trouver des traitements.

Une maladie c'est quelque chose d'avérée, ta démarche tolère le fait d'en inventer.

La médecine c'est pas juste décrire, c'est surtout l'art de soigner :hap:
La sociologie fonctionne sur le même principe :hap:

La médecine, à la base, c'est pas soigner ce que l'on crée nous même.

Vince6R
Niveau 17
04 avril 2021 à 15:56:07

On n'enseigne pas de théorie du genre mais on montre que des genres sont construits socialement, ce qui est une réalité.
Habiller les garçons en bleu, leur servir la bouffe en 1er et les faire jouer aux voitures, aux armes ou au bricolage tandis qu'on habille les filles en rose et qu'on les fait jouer à la poupée, à la dinette et à la marchande, c'est construire socialement deux genres différents.

urbis
Niveau 9
03 mai 2021 à 20:36:55

Le 04 avril 2021 à 15:56:07 :
On n'enseigne pas de théorie du genre mais on montre que des genres sont construits socialement, ce qui est une réalité.
Habiller les garçons en bleu, leur servir la bouffe en 1er et les faire jouer aux voitures, aux armes ou au bricolage tandis qu'on habille les filles en rose et qu'on les fait jouer à la poupée, à la dinette et à la marchande, c'est construire socialement deux genres différents.

Ce serait vrai si les enfants n'allaient pas directement vers des présupposés genrés dès leur plus jeune âge le socio-constructiviste+ lis l'affaire david reimer

GandalfNova
Niveau 6
12 mai 2021 à 19:06:25

Le 03 avril 2021 à 15:35:32 :

Le 04 mars 2021 à 16:43:22 wisdomore_V2 a écrit :
On enseigne cette merde justement pour réduire les discriminations de genre, pas pour dire la vérité :hap:

On s'en fout de la vérité, c'est le bien social et l'acceptation de l'autre qui compte :hap:

Une société ne faisant que de l'idéologie en se foutant de la vérité, c'est une société inefficace. C'est le comité de Salut Publique sous la Révolution, c'est l'URSS Stalinienne, bref; c'est de la merde qui se fera dépasser par ceux qui recherchent la vérité. Attention, je ne suis pas foncièrement contre cette théorie, mais contre ta démarche anti-vérité.

Une société dont les mensonges renforcent la cohésion sociale... Dans notre monde, il est vital que la société se porte bien. Mieux la société se porte, meilleure est notre efficacité. Et pour que la société se porte mieux, il faut renforcer la cohésion sociale. Donc inventer ce genre de mensonges améliorerait la société. Entre une société intelligente qui se pose des questions et donc peut s'ouvrir au conflit et une société stupide et matrixée aux idées "bienveillantes" qui a une bonne cohésion sociale dû à ça, la seconde me paraît être la plus efficace. On ne peut pas comparer cette démarche à l'URSS Stalinienne, l'idéologie propagée pour but le progrès de l'humanité, et non pas la recherche d'une manipulation pour rester comme chez Staline.

Svinfylkingar
Niveau 5
12 mai 2021 à 23:58:04

Le 12 mai 2021 à 19:06:25 :

Le 03 avril 2021 à 15:35:32 :

Le 04 mars 2021 à 16:43:22 wisdomore_V2 a écrit :
On enseigne cette merde justement pour réduire les discriminations de genre, pas pour dire la vérité :hap:

On s'en fout de la vérité, c'est le bien social et l'acceptation de l'autre qui compte :hap:

Une société ne faisant que de l'idéologie en se foutant de la vérité, c'est une société inefficace. C'est le comité de Salut Publique sous la Révolution, c'est l'URSS Stalinienne, bref; c'est de la merde qui se fera dépasser par ceux qui recherchent la vérité. Attention, je ne suis pas foncièrement contre cette théorie, mais contre ta démarche anti-vérité.

Une société dont les mensonges renforcent la cohésion sociale... Dans notre monde, il est vital que la société se porte bien. Mieux la société se porte, meilleure est notre efficacité. Et pour que la société se porte mieux, il faut renforcer la cohésion sociale. Donc inventer ce genre de mensonges améliorerait la société. Entre une société intelligente qui se pose des questions et donc peut s'ouvrir au conflit et une société stupide et matrixée aux idées "bienveillantes" qui a une bonne cohésion sociale dû à ça, la seconde me paraît être la plus efficace. On ne peut pas comparer cette démarche à l'URSS Stalinienne, l'idéologie propagée pour but le progrès de l'humanité, et non pas la recherche d'une manipulation pour rester au pouvoir comme chez Staline.

Petite correction, j'avais oublié un mot

Harpo14
Niveau 3
16 décembre 2021 à 14:26:29

Le 03 mai 2021 à 20:36:55 :

Le 04 avril 2021 à 15:56:07 :
On n'enseigne pas de théorie du genre mais on montre que des genres sont construits socialement, ce qui est une réalité.
Habiller les garçons en bleu, leur servir la bouffe en 1er et les faire jouer aux voitures, aux armes ou au bricolage tandis qu'on habille les filles en rose et qu'on les fait jouer à la poupée, à la dinette et à la marchande, c'est construire socialement deux genres différents.

Ce serait vrai si les enfants n'allaient pas directement vers des présupposés genrés dès leur plus jeune âge le socio-constructiviste+ lis l'affaire david reimer

Pourquoi considérer que la société et les préférences des enfants n'ont pas d'effets entre eux?
Concernant les poupées et les camions ont a effectivement observé des différences de rotation des objets et des jeux entre filles et garçons et on aurait retrouvé ces effets chez des jeunes singes.

Mais le bleu est un bon exemple. Pas particulièrement inné, formé par des marketeux à jouet et extrêmement dépendant de facteurs sociétaux.

Pseudo supprimé
Niveau 9
29 décembre 2021 à 08:07:35

Vous êtes bloqués dans les années 80 les mecs qui parlent de bleu / rose ? C'est absolument plus une question d'actualité que ça soit chez un camp ou chez l'autre

FaceEtPile
Niveau 8
03 janvier 2022 à 11:46:43

Le problème c'est que ces théories qui visent à amener l'égalité l'amènent toujours par le bas.

L'homme n'a plus le droit que d'avoir l'autorité d'une femme, il est désormais comme uniquement construit, comme une femme. Le propre de l'homme, qui était d'avoir en lui un inné, un absolu, est nié.

PNJLAZIEO
Niveau 10
17 janvier 2022 à 17:40:09

Sauf qui faut accepter la réalité il y'a un sexe psychique qui correspond à la naissance tu née fille peu importe tes efforts tu finira fille .

[arashi]
Niveau 33
21 février 2022 à 04:44:18

Le 03 janvier 2022 à 11:46:43 :
Le problème c'est que ces théories qui visent à amener l'égalité l'amènent toujours par le bas.

L'homme n'a plus le droit que d'avoir l'autorité d'une femme, il est désormais comme uniquement construit, comme une femme. Le propre de l'homme, qui était d'avoir en lui un inné, un absolu, est nié.

Le "propre" :rire:, un "absolu" :rire:

Tu te crois où en théologie?

[arashi]
Niveau 33
21 février 2022 à 04:46:05

Le 17 janvier 2022 à 17:40:09 :
Sauf qui faut accepter la réalité il y'a un sexe psychique qui correspond à la naissance tu née fille peu importe tes efforts tu finira fille .

C'est quoi "être une fille" :hap: ?

JunkyBot
Niveau 4
01 mars 2022 à 04:44:31

Le 04 mars 2021 à 16:43:22 :
On enseigne cette merde justement pour réduire les discriminations de genre, pas pour dire la vérité :hap:
On s'en fout de la vérité, c'est le bien social et l'acceptation de l'autre qui compte :hap:
Accepter l'autre tel qu'il est, malgré nos différences d'orientation sexuelle, de genre, ou de race :hap:
Le bonheur social, le bien social, est supérieur à la vérité. :hap:

Saurais-tu définir ce qu'est cette fameuse "théorie du genre" ? Une fois définie, pourrais-tu expliquer comment cette "théorie du genre" est enseignée dans les écoles ?

TremblePeuplier
Niveau 51
29 mars 2022 à 16:17:04

La société ne doit pas exister pour son propre compte, mais uniquement en tant que fondement et échafaudage sur lequel l'individu est en mesure de s'élever à un degré d'existence supérieur.

Les gens doivent penser par eux-mêmes plutôt que de se soumettre à des schémas de pensée déjà digérés pour eux et devenir les esclaves d'une conception du monde qui ne leur est pas propre.

L'égalité n'est pas souhaitable car elle place au même niveau les individus quelle que soit leur valeur. Les individus de peu de valeur qui se réclament de la masse sont ceux qui font succomber la société en poussant de l'avant des idées simplistes qui réduisent en esclavage intellectuel leurs concitoyens.

Le fléau de la société actuelle c'est l'essentialisme. Si tu es essentialiste avec n'importe quelle idéologie tu produis de la merde. Le problème c'est que la théorie du genre plutôt que de déconstruire à tendance à produire une nouvelle forme d'essentialisme à cause de la masse d'individus simples d'esprits qui la supportent.

En ce moment, la plupart des connaissances ont tendance à être récupérées pour pousser cet essentialisme néoplatonicien qui très nuisible dans la société actuelle.

Mini-rickson
Niveau 13
30 mai 2022 à 22:46:40

Le 21 février 2022 à 04:46:05 :

Le 17 janvier 2022 à 17:40:09 :
Sauf qui faut accepter la réalité il y'a un sexe psychique qui correspond à la naissance tu née fille peu importe tes efforts tu finira fille .

C'est quoi "être une fille" :hap: ?

C'est la femelle de l'animal humain

resetencore
Niveau 9
23 juillet 2022 à 04:30:48

Le 04 mars 2021 à 16:43:22 :
On enseigne cette merde justement pour réduire les discriminations de genre, pas pour dire la vérité :hap:
On s'en fout de la vérité, c'est le bien social et l'acceptation de l'autre qui compte :hap:
Accepter l'autre tel qu'il est, malgré nos différences d'orientation sexuelle, de genre, ou de race :hap:
Le bonheur social, le bien social, est supérieur à la vérité. :hap:

La sociologie a toujours visé avant tout l'amélioration de la société. C'est pour cette raison qu'elle a émergé et s'est constitué en science. :hap:
Il faut vivre pour rendre les autres heureux. Aucune raison d'opprimer quelqu'un qui ne se sent pas bien dans sa peau. Il faut soutenir la personne et l'aider à devenir ce qu'elle veut être. :hap:

Un petit mensonge est moral si il s'agit de lutter contre le mal.
Le mal des gens qui se sentent mal en l'occurrence ici :hap:

La vérité c'est qu'il faut parfois mentir si ça permet de rendre les gens heureux.
C'est un devoir moral.
Créer un monde souhaitable pour tous. Un monde souhaitable pour tous c'est par définition un monde où les gens peuvent vivre heureux.

La sociologie c'est la médecine de la société.
Elle consiste à décrire les maladies sociales. Et ensuite elle cherche à trouver des traitements.
La médecine c'est pas juste décrire, c'est surtout l'art de soigner :hap:
La sociologie fonctionne sur le même principe :hap:

La sociologie comme toutes les sciences ou pseudo science, n'a absolument pas de fin moral ou juste. Tu peux très bien faire de la médecine pour apprendre à tuer.

On enseigne pas cette merde pour réduire les discriminations de genre.

Concernant le bien sociale et le fait de mentir aux autres pour leur bien, tu balances encore cela comme une évidence, ce que ce n'est pas; va expliquer toute sa vie a un enfant déformé qu'il est très beau, imagine son incompréhension et sa frustration quand personne ne voudra de lui.

Tu me rappel un texte de Nietzsche, qui faisait l'hypothèse de l'utilité des indésirable, des méchants, au nom du fait que si ils étaient encore là, c'est que le processus évolutif faisait d'eux un bien pour la survie du groupe. Je t'invites à te confronter et surpasser sa pensée si tu veux maintenir tes opinions.

Bref tu édifie toute ta réflexion sur des évidences qui n'en sont pas

2teronome
Niveau 49
24 août 2022 à 16:13:49

1

Le problème c'est que, à la juste et saine mise en lumière de la construction des genres, a suivi la sacralisation du socio-constructivisme, ou la négation des essences (notamment sexuelles).

De nos jours, tout essentialisme est considéré comme rétrograde, pour ne pas dire pire ; et ses principaux promoteurs (droite dure) participent hélas par leur grossièreté à cette image. Or, c'est une idée absurde que de penser qu'on peut construire quelque chose à partir de rien. Même s'il existe des contingences culturelles, les genres sont construits à partir de permanences ; et si quelques caractéristiques des sociétés trouvent certes leurs origines dans le fait social seul, une partie importante de ses principes ontologiques s'explique toutefois par des permanences naturelles que nous pouvons trouver partout dans l'humanité. (Attention toutefois, certaines choses en apparence universelles ne le sont pas et relèvent de l'accidentel même si en surface on pourrait les croire absolues ... mais il s'agit d'une exception)

Le constructivisme à la mode est une impasse épistémologique, uniquement appuyée par des idéologues grossiers.

2

L'étape supplémentaire de cette erreur consiste à inventer -ou croire découvrir- des nouveaux genres, qui seraient distincts des décalques stéréotypiques des sexes "homme" et "femme". Comme s'il y avait besoin d'une étiquette pour chaque mélange de yin et de yang et chacune des appréciations qualitatives de ces mélanges.

La vérité, c'est qu'il y a du féminin et du masculin en tout être, mais que cela n'empêche pas de les considérer soit comme masculin, soit comme féminin.

S'il faut inventer un genre pour chacune des qualités et proportions appréciant de ces deux essences, on peut inventer un genre par individu. On comprend pourquoi une idée aussi stupide nait à l'ère de l'individualisme roi et du consumérisme de masse. Une démarche authentique et saine consiste à accepter les ambiguités sexuelles tout en spécifiant le genre de façon binaire. Dans ce contexte, "binaire" n'a rien de péjoratif pour moi. Ce qui le serait, ce serait de s'en servir pour qualifier une attitude débilement viriliste ou une quête vaine d'hyperféminité.

2teronome
Niveau 49
24 août 2022 à 16:21:27

(j'ai préféré ignorer le propos de l'auteur car on ne peut fonder de vrai bonheur sur une contre-vérité)

oise666
Niveau 6
28 août 2022 à 17:42:06

https://www.youtube.com/watch?v=xPn2Qx2xh_M

1
Sujet : La théorie du genre est une bonne chose. Voici pourquoi:
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page