Se connecter

Blabla 35 ans et plus

Sujet : La retraite......
1
_Roby69_
Niveau 42
18 mai 2023 à 11:29:35

Salutations.....

Je me suis souvent interrogé sur la manière dont les personnes qui atteignent l'âge de la retraite abordent cette étape de leur vie. Ont-elles déjà des projets et des ambitions pour cette nouvelle phase, ou est-ce que la retraite est synonyme de farniente et de repos absolu ? Peut-être certains rêvent-ils de voyages autour du monde, d'aventures passionnantes ou d'explorations de nouvelles activités. D'autres peuvent envisager de consacrer du temps à des passions longtemps mises de côté, de s'impliquer dans des activités bénévoles ou de poursuivre des projets personnels qu'ils n'ont pas eu le temps de réaliser pendant leur vie active...

Cependant, il est légitime de se demander si, arrivés à la retraite, les individus conservent encore cette ambition et la capacité d'entreprendre de nouveaux défis car il me semble que beaucoup d'entre eux découvrent une nouvelle forme d'excitation: celle de trouver le moyen le plus créatif de s'ennuyer ! Après des années à courir et à jongler avec les responsabilités professionnelles, certains se retrouvent face à un vide temporel qu'ils n'avaient sans doute pas anticipé...

Bref..... il me reste encore un paquet d'années avant d'atteindre la retraite, mais je me dis qu'il serait judicieux d'y méditer...

Pour ceux qui sont déjà à la retraite,comment ça se passe de l'autre côté ? Est-ce que tout baigne pour vous ? Vous êtes heureux, épanouis, avez-vous de quoi vous occuper ou est-ce que au contraire ressentez-vous un certain manque quelque part ?

Quant à ceux d'entre vous qui n'ont pas encore atteint cette étape, avez-vous déjà réfléchi à ce que vous allez faire de votre temps une fois que vous aurez franchi ce cap...?

Saroumane35000
Niveau 41
18 mai 2023 à 14:06:28

Un très bon débat qui mérite de s’y intéresser :oui:

Comme toi Roby je suis très loin de cette étape importante dans la vie active, à presque 50 ans je suis loin d’y parvenir et je ne me pose pas encore cette question comparé à certains ici qui y sont presque (coucou 9-9) et d’autres qui y sont depuis quelques mois (coucou Caluc) ou encore quelques personnes qui sont dedans jusqu’au coup (coucou Dako) :hap:
Je connais quelques personnes de mon entourage qui l’ont accueilli assez mal (mon ancien patron par exemple) et qui passent d’une activité à temps plein à pas grand chose.

D’autres n’ont pas eu la chance d’en profiter (beaucoup de proches ceci-dit) emportés par une maladie quelconque :-(

Je peux parler de ma maman, ancienne instite dans le primaire en retraite depuis plus de vingt ans et un agenda plus rempli depuis dans diverses activités bénévoles dans l’associatif ou mon papa qui n’a pas pu profiter pleinement de sa retraite bien mérité avec ma maman(du fait de la différence d’âge avec ma maman) :snif:

Oeuf_de_Poule
Niveau 43
18 mai 2023 à 14:11:08

Alors je vais donner mon avis, moi qui, dans 2 semaines exactement, serai retraité.
Une retraite ça se prépare malgré le fait que je ne sais pas du tout comment je vais prendre ça au niveau psychologique.
Un sentiment d’euphorie et de crainte mélangée, bref je suis heureux mais stressé.
D’abord le deuil des collègues avec qui je partage depuis 26 ans toutes mes journées, à mon avis ça sera le plus grand vide que je vais ressentir.
L’aspect financier, je vais toucher moins d’argent chaque mois, donc pour moi qui adore voyager, va falloir réduire les coûts, mais actuellement je suis très à l’aise financièrement, je je serai plus qu’à l’aise.
Je parlais de préparation, mon entreprise donne un cours de préparation à la retraite, cours que j’ai suivi en fin 2022.
Plein de renseignements sur le nouvel emploi du temps, entre la personne qui, par peur de s’ennuyer, va se prendre une tonne d’activités et se retrouver débordé, la personne qui dit qu’il ne va plus rien faire et finir par se faire chier grave, j’essaie d’être entre les 2.
Je fais de la musique, du théâtre, de la marche en montagne, je suis bénévole dans une association d’intégration sociale pour handicapés, je vais pouvoir enfin aller en montagne en semaine au lieu de viser uniquement les week-ends, idem pour mes engagements comme bénévole auprès d’handicapés.
J’ai une villa avec 1000 m2 de terrain à m’occuper, tonte de l’herbe, arbres en tous genres, y a du boulot.
J’ai 5 voyages prévus avant décembre, croisière dans les Balkans, festival d’Avignon, braderie de Lille, Amsterdam, Venise.
Bref, je crois que je suis bien préparé à devenir ni trop oisif, ni trop actif.
Je suis divorcé sans enfants, donc pas de petits enfants à m’occuper.

Oeuf_de_Poule
Niveau 43
18 mai 2023 à 15:12:08

J’oubliais, j’adore lire, donc j’ai une réserve de livres qui devait me permettre de tenir 2 ans sans m’arrêter :gni:
De plus je pense que vous connaissez le principe des « boites à livres » quand j’ai tout lu je dépose mes livres dans les boites et j’en reprends d’autres, aucun coût

caluc
Niveau 38
18 mai 2023 à 20:17:46

Une année de retraite dans deux semaines exactement (coucou 9-9) .
Je n'ai jamais gambergé sur le contenu qu'elle pourrait avoir au niveau psychologique, ni de l'emploi du temps à venir, ni du coté financier malgré que celui-ci en prend un coup sévère .
Question état d'esprit, je l'ai déjà dit, c'est une renaissance, faire voler en éclats les chaines de devoir produire pour une entreprise dirigée par un boss durant 38 années non reconnaissant, du moins par la parole, la crainte d'un compliment qui en retour demanderait une compensation, préfère le mutisme, dommage, être félicité de temps en temps est très motivant pour faire encore mieux et s'entendre dire qu'on a fait bien .
Quitter ce milieu sans me retourner à été une libération, en route pour tout-ce et ceux que j'aime, une disponibilité à 100 % .
Ce que j'ai apprécié dès le départ ? . . . être un homme au foyer ce dont j'ai toujours rêvé d'être un jour, une fée du logis, ménage, lessive, repassage, couture, cuisine, les courses, réparations, jardinage, être à fond avec mon petit chien trop délaissé pendant nos journées travaillées, me promener dans le village avec ce petit chien et prendre le temps de parler avec toutes les rencontres, la retraite m'a sociabilisé .
Après, suivant la saison, on peut être plus ou moins dehors ou dans la maison .
Dehors il y a de quoi faire en ce moment, ça ne dure que quelques mois, planter des fleurs pour les couleurs, entretenir la parcelle (même si je n'aime pas trop ce terme de petit morceau qui n'appartient qu'à la terre) .
Dedans ? . . tenir la maison, tripoter notre clébard, travailler sur des maquettes, jouer à des jeux vidéos, ouvrir les fenêtres pour entendre les oiseaux, ne pas allumer la moulinette à mauvaises nouvelles qu'est la télé .
Pour rassurer .

Saroumane35000
Niveau 41
18 mai 2023 à 20:58:08

C’est tout à fait mon point de vue sur la retraite Caluc, ne plus être dépendant des horaires du métro boulot dodo, pouvoir se poser et profiter des moments simples :oui:

_Roby69_
Niveau 42
18 mai 2023 à 21:49:06

Il est intéressant de constater que la retraite peut être perçue comme une libération ou une renaissance pour certains, tandis que d'autres, comme ce patron qui l'a mal accueillie, peuvent la regarder d'un autre œil.

Cela me fait penser à mon père. Il a travaillé toute sa vie comme un dingue , même les week-ends, il ne pouvait pas s'en passer. Alors, le jour où il a pris sa retraite, il m'a dit : "J'ai encore du boulot à faire !". En effet, mes parents possédaient une résidence secondaire en pleine campagne avec des vignobles et des arbres fruitiers. Il a toujours adoré travailler la terre depuis son plus jeune âge, lorsque le temps lui le permettait. Malheureusement, quelques mois après avoir pris sa retraite, un accident est venu bouleverser ses projets. Sa mobilité a été réduite, et il a dû tout vendre...

Je me souviens encore des long mois où je le voyais tourner en rond comme un fauve en cage. Je ne comprenais pas pourquoi il ne profitait pas de prendre du bon temps dans les voyages ou autres..

D'ailleurs, je n'ai jamais compris pourquoi il préférait consacrer ses loisirs au travail plutôt que de profiter de ses week-ends en famille ou même de ses vacances. Je crois que je lui en ai beaucoup voulu pour ça... :hum:

Saroumane35000
Niveau 41
18 mai 2023 à 22:03:05

Un peu pareil avec mon père, le peut que je me souvienne (on avait 50 ans de différence) était qu’il bossait tous les jours même les week-ends également malgré que son boulot se trouvait chez nous, il avait son atelier à la maison (il était maquettiste en architecture) nous ne le voyions que très peu , croulant sous le travail
Et lorsqu’il fût en retraite, il n’en a pas beaucoup profité (à peine 5 ans) foudroyé par un cancer de pancréas en moins de 5 mois alors que je faisais le troufion à l’armée :snif:
J’aurai aimé pouvoir discuter plus avec lui, surtout de sa jeunesse en tant que résistant du vercors mais il n’en parlait jamais :-(

Yoda_Software
Niveau 30
18 mai 2023 à 22:08:08

il y a des personnes pour qui leur boulot est leur vie (voire leur passion).
et on ne change pas 40 ans d'habitudes comme ça du jour au lendemain.

l'idéal serait de lever le pied progressivement, en diminuant ses heures de boulot pour commencer à se consacrer à autre chose, et petit à petit inverser.

_Roby69_
Niveau 42
18 mai 2023 à 22:18:15

Le 18 mai 2023 à 22:03:05 :
Un peu pareil avec mon père, le peut que je me souvienne (on avait 50 ans de différence) était qu’il bossait tous les jours même les week-ends également malgré que son boulot se trouvait chez nous, il avait son atelier à la maison (il était maquettiste en architecture) nous ne le voyions que très peu , croulant sous le travail
Et lorsqu’il fût en retraite, il n’en a pas beaucoup profité (à peine 5 ans) foudroyé par un cancer de pancréas en moins de 5 mois alors que je faisais le troufion à l’armée :snif:
J’aurai aimé pouvoir discuter plus avec lui, surtout de sa jeunesse en tant que résistant du vercors mais il n’en parlait jamais :-(

La seule fois où j'ai eu une discussion intéressante avec lui c'était lorsque son père ( mon grand-père) est parti pour un autre monde.. Il a parlé durant quasiment 3 heures de sa vie avec son père.. Visiblement, lui a eu la chance de bien le connaître comparé à moi.......

Yoda_Software
Niveau 30
18 mai 2023 à 22:31:38

mon grand père paternel n'a même pas atteint l'âge de la retraite, touché par un Alzheimer précoce, il est décédé quelques années plus tard.
je ne sais que peu de choses de lui, à part qu'il a été prisonnier de guerre dans une ferme allemande, qu'après guerre il est resté militaire quelques années (dans les blindés), puis quelques années à travailler dans l'usine métallurgique de sa belle-famille. C'était un homme dur, en tout cas il l'a été avec mon père et avec moi, mais un papi gâteux avec ma soeur et ma cousine. C'est peut être pour ça que je n'ai jamais été proche de lui que suite à son Alzheimer, j'ai été le 1er qu'il a oublié. Ca fait bizarre quand à 11 ans, ton grand père te dit un jour "bonjour monsieur" alors qu'il a un sourire et un mot gentil pour tous les autres.

_Roby69_
Niveau 42
18 mai 2023 à 22:38:59

Ouais mon père était pareil que ton grand-père, un homme dur..
Le voir sourire avec ses fils c'était très très rare, par contre avec ses filles ou ses potes le contraste total.. :(

caluc
Niveau 38
19 mai 2023 à 19:21:08

Le 18 mai 2023 à 22:08:08 :

l'idéal serait de lever le pied progressivement, en diminuant ses heures de boulot pour commencer à se consacrer à autre chose, et petit à petit inverser.

Oui Yoda, et c'est possible avec le statut de la "retraite progressive", si je n'avais pas rencontré par hasard une personne dont son père avait pu en bénéficier, je n'aurais jamais été informé de cette possibilité, travailler pendant une année à mi-temps en touchant un peu plus que 70% du salaire net .
Un an à ce rythme quand tu en as assez de crapahuter pour produire, c'est un petit bonheur de douze mois en fin de carrière .
Juste dommage que cette possibilité ne soit pas transmise par les administrations aux futurs retraités proches de leur fin de carrière, négligence volontaire ?
Les conditions de la retraite on y pense sur les trois dernières années, il y a encore dix/quinze années en arrière étant bien dans ma profession je m'en batélek .
Prendre du plaisir dans le monde du travail je l'ai connu avec mon métier, voir la gueule de quelques sangliers, chevreuils, ou côtoyer les agriculteurs simples et travailleurs ne me donnait pas envie de revenir dans le bureau pour se retrouver devant une face grimaçante qui n'écoute jamais de la musique, même pas Money de Pink Floyd .
Le monde à changé en quatre décennies, les mentalités, celles des patrons et des clients, la technologie galopante qui demande des re-formations tous les six mois sur du matériel qui ne cherche qu'à supprimer des collègues de travail, avant, une équipe, maintenant du matériel "intelligent" et devoir y faire face en solitude malgré les "connections" promises par le vendeur du matériel .

Saroumane35000
Niveau 41
19 mai 2023 à 20:04:13

Je trouve ça super intéressant de progressivement lever le pied lorsqu’on s’approche de la retraite, je sais que ça se fait dans certaines boîtes, et pouvoir former son remplaçant pendant cette période est un concept très glorifiant pour le remplaçant :oui:
Et se dire que lorsqu’on sera parti, la relève partira du bon pied dans son métier.

Zygomorphe
Niveau 54
19 mai 2023 à 20:55:25

Très intéressant, merci pour ces retours. A 43 ans j'ai encore 25 ans à faire (oui pour moi ce sera 68 ans, la récente réforme ne change strictement rien pour mon cas) ...si la loi n'évolue pas (et elle évoluera forcément).

Je ne peux donc me placer que du côté "candide" concernant la vision de la retraite, je rêve de ne plus rien devoir à personne et de ne faire que ce qui me fait plaisir sur le moment. La seule chose qui m'angoisse c'est de ne plus être suffisamment en forme pour en profiter.

caluc
Niveau 38
19 mai 2023 à 21:12:10

Le 19 mai 2023 à 20:55:25 :

La seule chose qui m'angoisse c'est de ne plus être suffisamment en forme pour en profiter.

Pour profiter longuement, l'adulescence est une bonne préparation :-)))

Saroumane35000
Niveau 41
19 mai 2023 à 21:17:16

Il me reste une bonne quinzaine d’années à tirer, je les ferai (si ma santé le permet) car niveau pénibilité, j’en ai pas trop, sauf peut-être la tendinite du clavier et les soucis de vue à cause des écrans :oui:
Mais quand je compare avec ma femme, qui bosse en ehpad et qui fait toujours les mêmes gestes assez éreintant et qui est usée à 50 ans, je ne la vois pas continuer ainsi jusqu’à sa retraite ou alors un poste adapté :(

_Roby69_
Niveau 42
19 mai 2023 à 23:32:30

Une année de "retraite progressive" ne me semble pas suffisante..
Pour vraiment bien s'acclimater à la retraite complète, il faudrait envisager une pré-retraite de 5 ans.

Ehmm..? Allez, soyons fous, allons encore plus loin ! Imaginons une période de pré-retraite de 10 ans pour profiter pleinement de la transition. On travaillerait tous les matins et les après-midis on aurait quartier libre !
Et cerise sur le gâteau, on continuerait à percevoir un salaire à 100 % .... :hum:

_Roby69_
Niveau 42
19 mai 2023 à 23:34:35

Au fait.. C'est enfin le week-end !!!!!!!!
Ptin, je l'ai roté cette semaine...... :hum:

Saroumane35000
Niveau 41
20 mai 2023 à 00:26:20

Je pense que tu crois au père Noël Roby concernant la pré retraite de 10 ans :oui:

Remarque quand j’y pense, les parlementaires et certains autres mous du genou de l’hémicycle qui n’en bran** pas une à part faire leur sieste et ensuite toucher une retraite au bout de 6 mois de service, ceux-là me font vomir, et en plus ce sont eux qui font la pluie et le beau temps dans notre société :sarcastic:

1
Sujet : La retraite......
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page