Se connecter

Jeux video et handicap

Sujet : Je souhaite vivre de l'AAH
1
GloriaFellucci
22 août 2021 à 22:15:57

Bonjour tout le monde,

Je suis un homme de 31 ans, semi-habitué des forums 25-35 et Skyrim.

Ma situation est la suivante : Je suis porteur d'un TDAH (trouble de l'attention avec hyperactivité) et je travail actuellement dans un ESAT et côtoie majoritairement des personnes déficientes intellectuelles.

Le problème n'est pas vraiment ce cadre, mais le profit qu'en tire les éducateurs et mes conditions de travail.

Quand je suis arrivé dans cet établissement, on me confiait des tâches un peu plus à la hauteur de mes compétences POUR QUE J'Y RESTE

Peu à peu, ma charge de travail s'est amenuit et je me retrouve à ne faire que du conditionnement et je m'ennui ferme

J'aimerais pouvoir me dire "je vais trouver du taff ailleurs" je ne vais même pas m'attarder sur le challenge que ça représente, car je sais que de toutes façon, aucun cadre ne me convient !

J'ai peur des gens et des conditions d'accueil dans une entreprise ordinaire pour une personne souffrante neurologiquement. Je sais que je n'ai ma place nulle part. Là est le vrai problème !

Par conséquent, je réfléchis à quels arguments je pourrais avancer auprès de la MDPH pour motiver ma demande de perception de l'AAH à taux plein...

J'ai peur qu'on me coupe les vivres si les motifs de ma démission ne sont pas assez convaincants et là, je sens que je suis vraiment à bout de parcours...

Je n'ai plus envie de m'infliger ça : de me lever tous les matins en sachant que je vais passer toutes mes saintes journées à remplir des boites ou des cartons...

Je m'en remets à vous, j'ai grand besoin de conseils

Cordialement !

[ANGEL_HEART]
23 août 2021 à 00:00:45

Je connais pas l'AAH mais j'ai fait un dossier MDPH qui a prit plus d'un an et demi mais le questionnaire et plus pour les gens en grand handicap.
J'ai des gros problème de dos qui m'empêche de travailler normalement même en mi temps thérapeutique j'ai des haut et des bas mais des fois je ne peux marcher plus d'un km dans une journée et au pire c'est a peine 100 mètre le soucis d'un dossier MDPH c'est que tu as des question si tu peux te nourrir tout seul te laver tout seul t'habiller tout seul.
Donc la MDPH ça mettra 10 ans.
Ce que tu peux faire c'est déjà demandé un mi temps thérapeutique ça t'enlèvera une charge de travaille mais c'est compliqué, moi j'étais déjà en arrêt de travaille c'est ton médecin qui décide du temps du mi temps mais c'est la médecine du travail qui décide du début et du taux car on dit mi temps mais ça peut être 80% 20%.
Ce qui t'enlève une charge de travaille et te laisse le temps si tu veux toujours faire ton dossier MDPH sachant que tu peux pas dépasser les 3 ans .
après tu passe en Handicap

GloriaFellucci
23 août 2021 à 14:50:34

Le 23 août 2021 à 00:00:45 :
Je connais pas l'AAH mais j'ai fait un dossier MDPH qui a prit plus d'un an et demi mais le questionnaire et plus pour les gens en grand handicap.
J'ai des gros problème de dos qui m'empêche de travailler normalement même en mi temps thérapeutique j'ai des haut et des bas mais des fois je ne peux marcher plus d'un km dans une journée et au pire c'est a peine 100 mètre le soucis d'un dossier MDPH c'est que tu as des question si tu peux te nourrir tout seul te laver tout seul t'habiller tout seul.
Donc la MDPH ça mettra 10 ans.
Ce que tu peux faire c'est déjà demandé un mi temps thérapeutique ça t'enlèvera une charge de travaille mais c'est compliqué, moi j'étais déjà en arrêt de travaille c'est ton médecin qui décide du temps du mi temps mais c'est la médecine du travail qui décide du début et du taux car on dit mi temps mais ça peut être 80% 20%.
Ce qui t'enlève une charge de travaille et te laisse le temps si tu veux toujours faire ton dossier MDPH sachant que tu peux pas dépasser les 3 ans .
après tu passe en Handicap

Ah oui, n'étant pas en situation de handicap psychique ou mental, je pense que pour toi c'est plus compliqué.

Après, j'ai déjà eu des "témoignages" assez vagues de gens qui se disaient dans une situation assez similaire à la mienne et qui vivaient de l'aah

Malheureusement, je ne corresponds plus avec ces personnes.

Mon dossier MDPH, il est déjà fait, il y a juste MAJ à faire tous les 2/3 ans je crois et pour ça, j'ai un SAVS qui peut m'aider...

Ce qui m'inquiète, c'est d'avoir vraiment du mal à vivre en autonomie

Mes parents m'ont dit que si j'arrêtais de travailler ils me renieraient, mais là j'en suis arrivé à un point où j'ai envie de les envoyer chier avec leur mentalité d'esclave

Si ça les a amusé d'être traité comme de la chiasse toute leur vie c'est leur problème pas le mien

Moi je n'ai pas demandé à avoir cette vie

Pseudo supprimé
23 août 2021 à 20:35:04

Je compatis et je comprends la situation dans laquelle tu te trouves, mais en te lisant je me demande s'il ne serait pas préférable pour toi de trouver la force et d'avoir le courage de t'en sortir, plutôt que de te sceller dans ton mal.

Sache qu'il est encore temps de changer.

GloriaFellucci
23 août 2021 à 21:29:30

Le 23 août 2021 à 20:35:04 :
Je compatis et je comprends la situation dans laquelle tu te trouves, mais en te lisant je me demande s'il ne serait pas préférable pour toi de trouver la force et d'avoir le courage de t'en sortir, plutôt que de te sceller dans ton mal.

Sache qu'il est encore temps de changer.

Crois moi sur parole, ça fait 31 ans que j'essaye de changer.

Mon mal est irrévocable. J'ai beau être traité pour ça, cela ne change pas grand chose.

Je ne me sentirais pas scellé en arrêtant de travailler, bien au contraire.

Je me sentirais enfin libre.

Par ailleurs, on se détourne pas mal du sujet, si des gens pouvait répondre à ma question initiale : celle de mon premier post,

Cela me serait d'une grande utilité

ryan59demoh2
24 août 2021 à 01:34:16

J'ai l'aah pour 5 ans pour schizophrénie . Va voir peut être un cmp , motif dépression et si ca ce tombe avec de la chance , on te diagnostiquera une maladie mentale .

[ANGEL_HEART]
24 août 2021 à 02:07:03

Le 23 août 2021 à 14:50:34 :

Le 23 août 2021 à 00:00:45 :
Je connais pas l'AAH mais j'ai fait un dossier MDPH qui a prit plus d'un an et demi mais le questionnaire et plus pour les gens en grand handicap.
J'ai des gros problème de dos qui m'empêche de travailler normalement même en mi temps thérapeutique j'ai des haut et des bas mais des fois je ne peux marcher plus d'un km dans une journée et au pire c'est a peine 100 mètre le soucis d'un dossier MDPH c'est que tu as des question si tu peux te nourrir tout seul te laver tout seul t'habiller tout seul.
Donc la MDPH ça mettra 10 ans.
Ce que tu peux faire c'est déjà demandé un mi temps thérapeutique ça t'enlèvera une charge de travaille mais c'est compliqué, moi j'étais déjà en arrêt de travaille c'est ton médecin qui décide du temps du mi temps mais c'est la médecine du travail qui décide du début et du taux car on dit mi temps mais ça peut être 80% 20%.
Ce qui t'enlève une charge de travaille et te laisse le temps si tu veux toujours faire ton dossier MDPH sachant que tu peux pas dépasser les 3 ans .
après tu passe en Handicap

Ah oui, n'étant pas en situation de handicap psychique ou mental, je pense que pour toi c'est plus compliqué.

Après, j'ai déjà eu des "témoignages" assez vagues de gens qui se disaient dans une situation assez similaire à la mienne et qui vivaient de l'aah

Malheureusement, je ne corresponds plus avec ces personnes.

Mon dossier MDPH, il est déjà fait, il y a juste MAJ à faire tous les 2/3 ans je crois et pour ça, j'ai un SAVS qui peut m'aider...

Ce qui m'inquiète, c'est d'avoir vraiment du mal à vivre en autonomie

Mes parents m'ont dit que si j'arrêtais de travailler ils me renieraient, mais là j'en suis arrivé à un point où j'ai envie de les envoyer chier avec leur mentalité d'esclave

Si ça les a amusé d'être traité comme de la chiasse toute leur vie c'est leur problème pas le mien

Moi je n'ai pas demandé à avoir cette vie

je suis en situation d'handicap car je ne peux travailler ne pouvant rester debout ou assis plus de 2 heures et ayant fait une grave rechute a cause d'une ex mais c'est un autre histoire.
le soucis dans un handicap soit il est visible je connais assez bien ma mère est aveugle et donc le gens le comprenne soit il ne se voit pas et la les gens on beaucoup de mal a se mettre à ta place.
J'ai trop pensé au regard des autres et ça n'a qu'aggravé ma maladie, exemple simple une kiné qui a confondu réduction et salle de gym résulta sans appelle 1 semaine bloqué au lit sans pouvoir bougé.
Malheureusement beaucoup de gens ne comprennent pas et j'aimerais juste qu'il vive 48 H dans mon corps pour comprendre .
Si tes parents ne te soutiennent pas c'est pas eu qui vont payer les conséquence de tes actes.
Il faut vivre pour toi les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Il y a que toi qui te connait et connait tes limites, donc pense ce qu'il y a de mieux pour toi.
Je connais pas ta maladie, mais si elle peut avoir des répercussion grave sur le futur tu dois faire ce qui sera le plus bénéfique.
Ne pense pas au regarde des autres.

GloriaFellucci
24 août 2021 à 09:57:27

J'ai l'aah pour 5 ans pour schizophrénie . Va voir peut être un cmp , motif dépression et si ca ce tombe avec de la chance , on te diagnostiquera une maladie mentale .

Je suis déja considéré comme handicapé mental étant donné que je suis porteur d'un TDAH

Et j'ai un statut travailleurs handicapé donc AAH + salaire... J'aimerais ne vivre que de l'AAH

[ANGEL_HEART]
24 août 2021 à 13:08:35

Le 24 août 2021 à 09:57:27 :

J'ai l'aah pour 5 ans pour schizophrénie . Va voir peut être un cmp , motif dépression et si ca ce tombe avec de la chance , on te diagnostiquera une maladie mentale .

Je suis déja considéré comme handicapé mental étant donné que je suis porteur d'un TDAH

Et j'ai un statut travailleurs handicapé donc AAH + salaire... J'aimerais ne vivre que de l'AAH

il y a que la médecine du travaille qui te considéra inapte au travail, il faut que ton employeur prenne rendez vous et envoie ta fiche de pose .
Mais la médecine du travail est plus pro employeur (c'est eux qui paye la consultation) tu as plus de chance d'avoir cette reconnaissance si tu leur mets un arrêt maladie et au beau milieu un mi temps thérapeutique.
Dis toit que c'est super compliquer personne ne sait ce qu'il faut faire et les information que j'ai eu je les avais un peu au jour le jour qui fait quoi, qui décide quoi ...

valfeu_returns
27 août 2021 à 12:52:51

Bonjour j'aimerais que vous précisiez quel genre de travail vous faites. (Sur quels genres de produits vous travaillez?) Ce que ça vous apporte dans le mauvais sens du terme. Celà vous fait-il physiquement souffrir, faites-vous des malaises. Parce que étant moi-même dans un esat (handicap mental léger pour ma part) je peut vous dire que si vous êtes physiquement apte à travailler, à part vous faire des arrêts des travail pour dépression de temps en temps, vous ne pourrez pas bénéficier de la aah à taux pleins si vos arguments sont qu'en conditionnement vous vous ennuyez ferme. De plus avec cette put@#$%in de crise covid, ça vas pas s'arranger.

Pourquoi ne pas demander aux éducs de changer de poste de temps en temps. Je m'explique par un exemple:

je suis dans un atelier nommé le polyvalent et il y a un peut de tous du conditionnement à de la mise sous plus (documents à mettre sous enveloppes et de la numérisation sur pc) l'un de nos boulots et le conditionnement de bâtonnets d'encens.

Il m'arrive parfois de devoir mettre le produits finis en cartons et les poser sur les palettes ou de remplir les boîtes avec les encens. Je m'ennuie un peut parfois et je demande donc de changer de poste et dire à l'educ: puis-je changer et me mettre a la pose d'étiquettes.

Des fois c'est non car il y a pas assez de monde dur tels ou tels postes mais comme l'educ est sympa c'est souvent oui vas-y.

Vous pouvez également songer si vous en avez assez prêt de chez vous envisager de faire un changement d'état.

Si rien de tous ça vous conviens, les arrêts pour dépression seront je crois votre seule option.

Par contre, je ne saurais que trop vous conseiller de partir de chez vos parents pour vivre en foyer. Car poir moi de parents qui vous disent qu'il vont vous renier si vous bosser plus, c'est qu'ils ne vous aiment pas.

Il faut aussi prendre rdv avec un psychologue ou bien un psychiatre car ça soulage parfois de pouvoir parler à quelqu'un tenu au secret médical. (Ça signifie qu'il leur est interdit de rapporter vos paroles à quelqu'un que ce soit parents ou travail.

La seul exception, que votre vie soit en danger au quel cas le psy peut en référer aux autorités. (Hôpitaux ou services de polices)

P.s: sans vouloir être indiscrete, gerez-vous vous même votre argent salaire et aah compris? Si non êtes-vous sous tutelle_curatelle? (Si oui, la tutelle ou curatelle sont-ils l'un de vos parents?) Et enfin est-ce que vos parent exige de vous de l'argent? (Que vous le gerez vous même où pas)

En effet il y a des parents qui tentent de profiter de l'argent de leur enfants handicapés bien que ces derniers soit adultes. ( un de mes collègues avait sont père qui lui demandait chaque mois une site qui faisait qu'au final il restait au collègue 200 euros: un exemple sur un salaire de 700 le papa demandait 500 et il ne restait plus qu'à la personne que 200)

Et pour finir si un de vos patents est tuteur ou curateur, vous pouvez expliquer votre situation au juge des tutelle sui fais poids dans ce genre de choses.

GloriaFellucci
29 août 2021 à 09:12:40

Le 27 août 2021 à 12:52:51 :
Bonjour j'aimerais que vous précisiez quel genre de travail vous faites. (Sur quels genres de produits vous travaillez?) Ce que ça vous apporte dans le mauvais sens du terme. Celà vous fait-il physiquement souffrir, faites-vous des malaises. Parce que étant moi-même dans un esat (handicap mental léger pour ma part) je peut vous dire que si vous êtes physiquement apte à travailler, à part vous faire des arrêts des travail pour dépression de temps en temps, vous ne pourrez pas bénéficier de la aah à taux pleins si vos arguments sont qu'en conditionnement vous vous ennuyez ferme. De plus avec cette put@#$%in de crise covid, ça vas pas s'arranger.

Pourquoi ne pas demander aux éducs de changer de poste de temps en temps. Je m'explique par un exemple:

je suis dans un atelier nommé le polyvalent et il y a un peut de tous du conditionnement à de la mise sous plus (documents à mettre sous enveloppes et de la numérisation sur pc) l'un de nos boulots et le conditionnement de bâtonnets d'encens.

Il m'arrive parfois de devoir mettre le produits finis en cartons et les poser sur les palettes ou de remplir les boîtes avec les encens. Je m'ennuie un peut parfois et je demande donc de changer de poste et dire à l'educ: puis-je changer et me mettre a la pose d'étiquettes.

Des fois c'est non car il y a pas assez de monde dur tels ou tels postes mais comme l'educ est sympa c'est souvent oui vas-y.

Vous pouvez également songer si vous en avez assez prêt de chez vous envisager de faire un changement d'état.

Si rien de tous ça vous conviens, les arrêts pour dépression seront je crois votre seule option.

Par contre, je ne saurais que trop vous conseiller de partir de chez vos parents pour vivre en foyer. Car poir moi de parents qui vous disent qu'il vont vous renier si vous bosser plus, c'est qu'ils ne vous aiment pas.

Il faut aussi prendre rdv avec un psychologue ou bien un psychiatre car ça soulage parfois de pouvoir parler à quelqu'un tenu au secret médical. (Ça signifie qu'il leur est interdit de rapporter vos paroles à quelqu'un que ce soit parents ou travail.

La seul exception, que votre vie soit en danger au quel cas le psy peut en référer aux autorités. (Hôpitaux ou services de polices)

P.s: sans vouloir être indiscrete, gerez-vous vous même votre argent salaire et aah compris? Si non êtes-vous sous tutelle_curatelle? (Si oui, la tutelle ou curatelle sont-ils l'un de vos parents?) Et enfin est-ce que vos parent exige de vous de l'argent? (Que vous le gerez vous même où pas)

En effet il y a des parents qui tentent de profiter de l'argent de leur enfants handicapés bien que ces derniers soit adultes. ( un de mes collègues avait sont père qui lui demandait chaque mois une site qui faisait qu'au final il restait au collègue 200 euros: un exemple sur un salaire de 700 le papa demandait 500 et il ne restait plus qu'à la personne que 200)

Et pour finir si un de vos patents est tuteur ou curateur, vous pouvez expliquer votre situation au juge des tutelle sui fais poids dans ce genre de choses.

Bonjour et merci de votre réponse,

J'essaye d'étayer en fin de journée

GloriaFellucci
29 août 2021 à 19:22:14

Re-Post sans le propos choquant (la date de modification a expirée)

Le 27 août 2021 à 12:52:51 :
Bonjour j'aimerais que vous précisiez quel genre de travail vous faites. (Sur quels genres de produits vous travaillez?) Ce que ça vous apporte dans le mauvais sens du terme. Celà vous fait-il physiquement souffrir, faites-vous des malaises. Parce que étant moi-même dans un esat (handicap mental léger pour ma part) je peut vous dire que si vous êtes physiquement apte à travailler, à part vous faire des arrêts des travail pour dépression de temps en temps, vous ne pourrez pas bénéficier de la aah à taux pleins si vos arguments sont qu'en conditionnement vous vous ennuyez ferme. De plus avec cette put@#$%in de crise covid, ça vas pas s'arranger.

Pourquoi ne pas demander aux éducs de changer de poste de temps en temps. Je m'explique par un exemple:

je suis dans un atelier nommé le polyvalent et il y a un peut de tous du conditionnement à de la mise sous plus (documents à mettre sous enveloppes et de la numérisation sur pc) l'un de nos boulots et le conditionnement de bâtonnets d'encens.

Il m'arrive parfois de devoir mettre le produits finis en cartons et les poser sur les palettes ou de remplir les boîtes avec les encens. Je m'ennuie un peut parfois et je demande donc de changer de poste et dire à l'educ: puis-je changer et me mettre a la pose d'étiquettes.

Des fois c'est non car il y a pas assez de monde dur tels ou tels postes mais comme l'educ est sympa c'est souvent oui vas-y.

Vous pouvez également songer si vous en avez assez prêt de chez vous envisager de faire un changement d'état.

Si rien de tous ça vous conviens, les arrêts pour dépression seront je crois votre seule option.

Par contre, je ne saurais que trop vous conseiller de partir de chez vos parents pour vivre en foyer. Car poir moi de parents qui vous disent qu'il vont vous renier si vous bosser plus, c'est qu'ils ne vous aiment pas.

Il faut aussi prendre rdv avec un psychologue ou bien un psychiatre car ça soulage parfois de pouvoir parler à quelqu'un tenu au secret médical. (Ça signifie qu'il leur est interdit de rapporter vos paroles à quelqu'un que ce soit parents ou travail.

La seul exception, que votre vie soit en danger au quel cas le psy peut en référer aux autorités. (Hôpitaux ou services de polices)

P.s: sans vouloir être indiscrete, gerez-vous vous même votre argent salaire et aah compris? Si non êtes-vous sous tutelle_curatelle? (Si oui, la tutelle ou curatelle sont-ils l'un de vos parents?) Et enfin est-ce que vos parent exige de vous de l'argent? (Que vous le gerez vous même où pas)

En effet il y a des parents qui tentent de profiter de l'argent de leur enfants handicapés bien que ces derniers soit adultes. ( un de mes collègues avait sont père qui lui demandait chaque mois une site qui faisait qu'au final il restait au collègue 200 euros: un exemple sur un salaire de 700 le papa demandait 500 et il ne restait plus qu'à la personne que 200)

Et pour finir si un de vos patents est tuteur ou curateur, vous pouvez expliquer votre situation au juge des tutelle sui fais poids dans ce genre de choses.

Donc, j'essaye de répondre

Je travaille dans un ESAT spécialisé dans la sous-traitance et moi je suis déjà entre deux ateliers, donc votre proposition de changer d'atelier, ce n'est pas moi qui en ait fait la demande auprès des éducs, c'est quelque chose qui m'a déjà été imposé après plusieurs prises de tête qui m'ont justement valu ce traitement et je n'en suis pas satisfait...

Je vous renvoi à mon précédent post, j'ai déjà fait des activités plus intéressante (gestion de stock informatisée, confection d'étiquette, préparation de commande etc...)

Aujourd'hui, je travaille sur des produits pharmaceutiques (bandes de contention) dans le premier atelier, cela se résume à mettre deux bandes dans une boite à longueur de journée en alternance avec ce second atelier où je manipule des cartons à longueur de temps (casiers en cartons pour bouteilles de vins, conserves etc... d'autres sont des plaques d'isolation pour les toitures.

Il n'y a aucun retour en arrière possible, ça fait l'objet de nombreux échanges avec mes éducs. Selon eux, ce nouveau système me convient et il est hors de question de me réattribuer d'autres tâches. Compte tenu du fait que je souffre de troubles de l'attention, ils préfèrent me cantonner à des tâches simples et répétitives sachant qu'avant je faisais la moitié de leur boulot. On est passé de TOUT à RIEN

Il n'y a aucune rancœur vis à vis d'eux, juste un effet ras le bol...

Oui je suis sous curatelle, mais, ma curatrice partage l'avis de mes parents et ne trouve pas judicieux que j'arrête de bosser

GloriaFellucci
08 septembre 2021 à 15:55:56

Plus personne ?

Rosah
14 septembre 2021 à 22:47:31

Le 08 septembre 2021 à 15:55:56 :
Plus personne ?

Je ne saurais vous conseiller mais je vous donne beaucoup de force !
N'hésitez pas à trouver des personnes ayant un TDAH et percevant seulement l'AAH pour vous aider dans votre démarche ( des conseils sur celles-ci ). Je pense entre autre aux réseaux sociaux !

Courage à vous, ne perdez pas espoir ! 🙏🏻

rammsteineuse
05 octobre 2021 à 16:24:44

Courage à toi je travaille aussi dans un esat pour ce qu'ils appellent les handicapés psychiques suite à plusieurs gros burnouts/dépression . J'ai aussi un handicap physique et à première vu il y a aussi des esats pour handicapés juste physique. À première vu tas plusieurs esat suivant chaque maladie /handicap

Ça m'étonne qu'ils t'aient envoyé dans un esat avec des handicapés intellectuels. Tu ne peux pas trouver un esat qui corresponde plus à ta pathologie ?

Franchement rien faire chez soi, juste vivre de l'aah c'est à devenir fou. C'est pour ça je te déconseille.

Je sais que dans mon esat ou je bosse quand ils sentent les gens prêts il les accompagnent dans le milieu ordinaire avec de l'emploi accompagné. La personne qui s'occupe de ça dit à l'entreprise les limites du salarié. Comment bien aménagé le poste etc. Tu devrais peut être te renseigner. Il y a des personnes qui passent directement à cette étape sans passer par l'esat

GloriaFellucci
09 octobre 2021 à 21:38:13

Le 05 octobre 2021 à 16:24:44 :
Courage à toi je travaille aussi dans un esat pour ce qu'ils appellent les handicapés psychiques suite à plusieurs gros burnouts/dépression . J'ai aussi un handicap physique et à première vu il y a aussi des esats pour handicapés juste physique. À première vu tas plusieurs esat suivant chaque maladie /handicap

Ça m'étonne qu'ils t'aient envoyé dans un esat avec des handicapés intellectuels. Tu ne peux pas trouver un esat qui corresponde plus à ta pathologie ?

Franchement rien faire chez soi, juste vivre de l'aah c'est à devenir fou. C'est pour ça je te déconseille.

Je sais que dans mon esat ou je bosse quand ils sentent les gens prêts il les accompagnent dans le milieu ordinaire avec de l'emploi accompagné. La personne qui s'occupe de ça dit à l'entreprise les limites du salarié. Comment bien aménagé le poste etc. Tu devrais peut être te renseigner. Il y a des personnes qui passent directement à cette étape sans passer par l'esat

Il y a "les Goelands" dans ma région, qui accueille des handicapés psychique. Je suis en attente de faire un stage chez eux.

rammsteineuse
10 octobre 2021 à 19:38:00

Ah génial j'espère que ça va bien se passer mais il n'y a pas de raison 😁

ptiponey
25 octobre 2021 à 17:25:40

L' AAH à vie c'est plus pour les personne en situation de handicap lourd comme un spinabifida la pire catégorie et même avec sa mon beau frère est en esat , pour le coté TDAH sa ce rééduque ou on apprend à vivre avec , après le souci des esat ont ne cotise pas pour la retraite , je ne suis pas un troll , juste une personne née avec un chromosome en trop à cause d'une central nucléaire qui à sauté l'ore d'un test :malade:

rammsteineuse
31 octobre 2021 à 08:33:36

Le 25 octobre 2021 à 17:25:40 :
L' AAH à vie c'est plus pour les personne en situation de handicap lourd comme un spinabifida la pire catégorie et même avec sa mon beau frère est en esat , pour le coté TDAH sa ce rééduque ou on apprend à vivre avec , après le souci des esat ont ne cotise pas pour la retraite , je ne suis pas un troll , juste une personne née avec un chromosome en trop à cause d'une central nucléaire qui à sauté l'ore d'un test :malade:

si on cotise à la retraite en bossant en esat (bon pas beaucoup comme on est payé une misère). Par contre on ne cotise pas pour le chômage

Alekswallet01
07 février 2022 à 14:50:14

Bonjour,

tu n'auras pas l'AAH à vie pour la simple raison que tu peux travailler.
L'AAH à vie c'est rare même avec plus de 80% de handicap donc faut même pas y penser.

Mais c'est une bonne nouvelle pour toi, car ça veut dire que tu peux travailler même si tu travailles dans le milieu protégé.
Je te suggère de voir avec l'encadrement de l'ESAT ( ou CAP Emploi) afin de faire des PMSMP (des stages de découverte) dans le milieu ordinaire pour voir si cela te convient.

C'est très important que tu gardes une activité, tu as l'air capable et tu pourrais également demander à l'ESAT de revoir ton poste.

Bon courage !

1
Sujet : Je souhaite vivre de l'AAH
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page