Se connecter

Art

Livres

Sujet : J'adore lire mais j'ai toujours du mal à m'y mettre...
Lawliet_returns
Niveau 13
12 novembre 2023 à 17:52:23

Le 04 novembre 2023 à 12:24:42 :
Étape 1 : faire des listes et des graphiques

Étape 2 : tout préparer : des pièges à rats sur le téléphone et sur l'ordinateur, une clôture électrique devant la TV, une ceinture de chasteté et, pour les plus bibliophiles, une castration chimique, sait-on jamais

Étape 3 : croiser les doigts pour vivre quelques millénaires de plus que la normale

Étape 4 : lire une page par jour puis passer à deux l'année suivante.

Societer = caca

(Au pire c'est pas grave de ne pas lire)

Non non il faut couper les parties directement tu es trop timide.

(Oui mais l'auteur dis vouloir lire en fait, mais j'ai l'impression que t'aime poster pour poster toi.)

--G--
Niveau 29
12 novembre 2023 à 20:25:06

Des jeunes lisent. Des jeunes qui ont "grandi" avec les Réseaux sociaux et qui lisent. Qui arrivent à lire plus d'une page par jour. Des gens qui ont eu 10 ans quand FaceBook est arrivé, ou qui avaient 3 ans à la création de YouTube.

Et non, c'est important. Je ne poste pas pour poster. Sinon je serais plus actif.
Il faut juste arrêter de rentrer dans un cé pas votre faute parce que si.

J'ai grandi avec les jeux vidéos, comme beaucoup ici. Jamais je ne ferai de mépris de "classe" ou autre, mais il s'agit simplement de lire. Si tu as envie de lire, tu lis. Si tu n'as pas envie, c'est pas grave, c'est pas une honte, je connais des gens formidables qui ne lisent pas et j'ai quasiment l'intégralité de mes ancêtres (génération +3) qui étaient analphabètes, et des proches qui disent qu'ils n'ont "pas le temps" alors qu'ils le passent autrement (et j'en fais partie, la vie ce n'est pas la Sainte Lecture qui nous élève au-dessus de la mêlée).

Si l'OP veut lire, qu'il lise. C'est tout. Y a pas de circonvolutions à faire autour de l'assommante avalanche de notifications de notre société blablablah.
Tu bosses 40h ? Tu lis le week-end si tu en as envie, et le soir si tu as la forme.

--G--
Niveau 29
12 novembre 2023 à 20:27:05

Après si le "j'ai envie de lire" est un objectif social, c'est différent. Et c'est que l'envie n'est pas là.

tchikitak
Niveau 53
17 novembre 2023 à 20:43:25

pour s'y mettre : couper toute distraction pendant au moins 20 minutes . Pas de musique ( ou des bruits de nature , mais pas de mélodie ) . Eloigner son smartphone .

Prendre son livre ...

voilà.

--G--
Niveau 29
17 novembre 2023 à 21:11:15

Pendant une heure* c'est faisable :ok:

Lawliet_returns
Niveau 13
18 novembre 2023 à 17:47:47

Le 12 novembre 2023 à 20:25:06 :
Des jeunes lisent. Des jeunes qui ont "grandi" avec les Réseaux sociaux et qui lisent. Qui arrivent à lire plus d'une page par jour. Des gens qui ont eu 10 ans quand FaceBook est arrivé, ou qui avaient 3 ans à la création de YouTube.

Et non, c'est important. Je ne poste pas pour poster. Sinon je serais plus actif.
Il faut juste arrêter de rentrer dans un cé pas votre faute parce que si.

J'ai grandi avec les jeux vidéos, comme beaucoup ici. Jamais je ne ferai de mépris de "classe" ou autre, mais il s'agit simplement de lire. Si tu as envie de lire, tu lis. Si tu n'as pas envie, c'est pas grave, c'est pas une honte, je connais des gens formidables qui ne lisent pas et j'ai quasiment l'intégralité de mes ancêtres (génération +3) qui étaient analphabètes, et des proches qui disent qu'ils n'ont "pas le temps" alors qu'ils le passent autrement (et j'en fais partie, la vie ce n'est pas la Sainte Lecture qui nous élève au-dessus de la mêlée).

Si l'OP veut lire, qu'il lise. C'est tout. Y a pas de circonvolutions à faire autour de l'assommante avalanche de notifications de notre société blablablah.
Tu bosses 40h ? Tu lis le week-end si tu en as envie, et le soir si tu as la forme.

Je vois que t'es toujours sur un débat différent.

En fait c'est simple: tout le monde se tape (ici sur ce sujet) de la question d'être "formidable" si tu lis ou si tu lis pas, ou de savoir si la lecture elève au dessus de la mêlée.

En fait tu développe hors sujet.

La seule question de l'op c'est: je veux lire mais je suis distrait. Donc on s’efforce de répondre, fin de l'histoire.
Le "c'est pas de votre faute" je le pousse parce que tout simplement l'op comme tout le monde vit à une époque où on parle d'économie de l'attention tellement on est drainés de part et d'autres.

Est ce que nous étions drainés dans notre attention à ce point il y a 1000 ans ? Non, tu comptais les fourmis si tu t'ennuyais. Je pense que tout cet aspect joue un grand rôle dans la problématique de l'op. Donc non ta position de "tu veux lire tu lis" est pas réaliste chez un gars qui à probablement insta et/ou autres joyeusetés.

Je comprends ça puisse donner un air cool d'embrasser une position de retour à l'essentiel. Mais pas à moi. Va dire aux *recheck cette étude récente* 63% des 18-30ish years old incels que s'ils veulent baiser et trouver l'amour ils baisent et trouvent l'amour quand l'étude pointe le porno comme une cause majeure de leur problème.

On vit dans une époque particulière, il faut la jouer à son avantage.

--G--
Niveau 29
18 novembre 2023 à 17:59:02

Plus de 6 secondes, j'ai pas lu

PhoqueEnStock
Niveau 2
18 novembre 2023 à 17:59:53

https://www.youtube.com/watch?v=dboTHl6ELnY

Lawliet_returns
Niveau 13
18 novembre 2023 à 18:52:45

Le 18 novembre 2023 à 17:59:02 :
Plus de 6 secondes, j'ai pas lu

J'avoue, mais dans ton cas mon petit doigt me dit que t'a du lire et pas voulu reconnaître quoique ce soit

--G--
Niveau 29
18 novembre 2023 à 19:40:16

Je suis percé en plein jour
https://www.noelshack.com/2023-46-6-1700332802-f9-y7khxoaanwgg-jpeg.jpg

blinkr
Niveau 17
18 novembre 2023 à 23:16:29

On est surtout à une époque de victimisation et déresponsabilisation de l'individu. Tout est de la faute du système il semblerait. Oui il y a des applications nocives qui drainent l'attention (la télévision était déjà efficace), que personne n'est forcé d'utiliser jusqu'ici ; on a aussi jamais eu un accès aussi simple aux textes et aux auteurs de bien loin. Notre temps n'est pas moins propice à la culture qu'un autre.

Lawliet_returns
Niveau 13
20 novembre 2023 à 13:02:18

Le 18 novembre 2023 à 23:16:29 :
On est surtout à une époque de victimisation et déresponsabilisation de l'individu. Tout est de la faute du système il semblerait. Oui il y a des applications nocives qui drainent l'attention (la télévision était déjà efficace), que personne n'est forcé d'utiliser jusqu'ici ; on a aussi jamais eu un accès aussi simple aux textes et aux auteurs de bien loin. Notre temps n'est pas moins propice à la culture qu'un autre.

Je ne dirais pas ça. Ou plutot que les deux sont présent: et des mouvements de compétition victimaires clairement, et des "replis" plus nombreux, une torture en partie auto infligée chez pas mal d'individus d'autant plus depuis la crise sanitaire.

Si on regarde les chiffres la solitude est épidémique, le refermement, la chute de vies sexuelle active, j'en passe et des meilleures.

Bien sur il entre dans le champ d'action de l'individu de faire pour sortir de choses pareilles. Mais c'est paresseux intellectuellement et humainement de penser qu'il faut juste que le type se sorte les doigts.

Je réfute aussi le "personne n'est obligé d'utiliser ces applications" car quand on est réaliste les 18-30 ans ont leur "hub" sociaux sur Messenger, instagram, whatsapp et toutes ces applis. Groupe d'étudiants, groupes de td, etc etc. Bien sur que quitter tout ça d'une traite va avoir un certain coût social qu'il est tout a fait normal de ne pas vouloir payer. (La télé elle était un objet de pur divertissement et non le même appareil qui te réveille chaque matin, celui qui t'indique ton chemin, et au moins une douzaine d'autres choses importantes).

Bref, on vit avec son époque et dieu sait qu'elle comporte des avantages et je ne la troquerais pour rien au monde avec une autre. Mais il faut savoir la vivre cette époque. Et paradoxalement devant ce flux maximal d'informations je trouve qu'on reussit les choses en commençant minimal.

D'où mon message, si ce n'est qu'une page par jour, qu'il en soit ainsi. Et l'inertie d'une page par jour respectée à la lettre évoluera en une meilleure hygiène de lecture que dire à un mec "tais toi et lis ou ne le fais pas".

blinkr
Niveau 17
20 novembre 2023 à 14:38:34

Je réfute aussi le "personne n'est obligé d'utiliser ces applications" car quand on est réaliste les 18-30 ans ont leur "hub" sociaux sur Messenger, instagram, whatsapp et toutes ces applis. Groupe d'étudiants, groupes de td, etc etc. Bien sur que quitter tout ça d'une traite va avoir un certain coût social qu'il est tout a fait normal de ne pas vouloir payer. (La télé elle était un objet de pur divertissement et non le même appareil qui te réveille chaque matin, celui qui t'indique ton chemin, et au moins une douzaine d'autres choses importantes).

Bof, s'il est vrai qu'il est de plus en plus difficile de se passer de ces applications, les obligations sociales qu'elles créent ne demandent pas beaucoup plus qu'un quart d'heure par jour, au maximum (regarder les storys, répondre aux messages). Le reste n'est en général que du divertissement, d'où la comparaison avec la télé.

Mais c'est sûr que les encyclopédistes pleureraient s'ils voyaient ce que l'on fait d'Internet.

--G--
Niveau 29
20 novembre 2023 à 15:15:10

Je sais pas, entre le bilboquet sous Henri III et le Nyan Cat sous Nicolas Sarkozy, il est possible - pas certain mais bien possible - que Diderot aurait passé plus de temps à regarder un chat qui fait nya nya nya qu'une boule de bois foldingo attachée à une ficelle.

blinkr
Niveau 17
20 novembre 2023 à 15:37:43

Je ne cherchais pas à comparer les mœurs des époques, simplement leurs outils. Internet pourrait largement faciliter l'apprentissage scolaire et la culture générale moyenne, c'est un rêve des Lumières, pour l'instant on a surtout réussi à inonder l'imaginaire collectif de porno et pousser à une consommation (Amazon, Wish, Shein, etc.) encore plus intense. C'est dommage, mais ça pourra évoluer, on prédit pas le futur.

blinkr
Niveau 17
20 novembre 2023 à 15:45:08

Mais oui, pour en revenir à une échelle individuelle, c'est pas un impératif la lecture. Mais au-delà d'un quelconque but ou fonction de l'Humain un peu vaseux, je pense qu'il y a beaucoup de gens à qui ça manque, qui liraient et qui aimeraient ça s'ils savaient de quoi il retournait.

Ribambel
Niveau 6
20 novembre 2023 à 15:45:34

Bref, on vit avec son époque et dieu sait qu'elle comporte des avantages et je ne la troquerais pour rien au monde avec une autre.

Même pas l'ère pré-smartphones ?

Internet pourrait largement faciliter l'apprentissage scolaire et la culture générale moyenn

Ça le permet large...aujourd'hui, tout est beaucoup plus fédéralisé qu'à une époque où certaines études mettaient des années à arriver aux oreilles d'autres chercheurs, les technologies mettaient du temps à se partager, etc.
Mais à titre individuel, ouais, on est complètement pourris ; j'passe mon temps entre 6 sites (slashdot, quora, wiki, khan academy, reddit, jvc) et en fait, j'apprends rien...le temps roule quoi...j'ai limité les réseaux sociaux aux choses utiles...(discord aussi)...mais du coup, je lis des auteurs dont je peux jamais parler avec personne...c'est naze.

Lawliet_returns
Niveau 13
20 novembre 2023 à 18:57:59

Le 20 novembre 2023 à 14:38:34 :

Je réfute aussi le "personne n'est obligé d'utiliser ces applications" car quand on est réaliste les 18-30 ans ont leur "hub" sociaux sur Messenger, instagram, whatsapp et toutes ces applis. Groupe d'étudiants, groupes de td, etc etc. Bien sur que quitter tout ça d'une traite va avoir un certain coût social qu'il est tout a fait normal de ne pas vouloir payer. (La télé elle était un objet de pur divertissement et non le même appareil qui te réveille chaque matin, celui qui t'indique ton chemin, et au moins une douzaine d'autres choses importantes).

Bof, s'il est vrai qu'il est de plus en plus difficile de se passer de ces applications, les obligations sociales qu'elles créent ne demandent pas beaucoup plus qu'un quart d'heure par jour, au maximum (regarder les storys, répondre aux messages). Le reste n'est en général que du divertissement, d'où la comparaison avec la télé.

Mais c'est sûr que les encyclopédistes pleureraient s'ils voyaient ce que l'on fait d'Internet.

Mais justement, tu n'avait pas a utiliser ta télé pour répondre à tes amis donc tu pouvais l'esquiver pleinement (tout simplement ne pas en avoir chez toi). Tandis que répondre un quart d'heure par jour sur un smartphone t'expose déjà de facto à X alpagages. Rebelote quand tu veux utiliser maps, ou la météo etc.

Degainer ton Iphone, répondre 15mn et le ranger définitivement pour la journée, et ce tous les jours de l'année personne ne fais ça. Les dés sont pipés c'est pensé pour nous faire glisser. Plus vite on accepte que nos buts/passions jouent en concurrence avec le reste plus vite on peut agir en conséquence.

Et donc je trouve bien plus facile (même la seule manière dans mon cas) de m'extraire à tout ça quand je suis pris dans un "momentum" de lecture. Ayant lu hier, avant hier, et aujourd'hui, j'ai un sentiment d'accomplissement qui me pousse à lire demain. Voila ce qui met en échec les démons de la Silicon Valley car ils ne l'ont pas (encore) programmé. Et donc voila pourquoi je prescris de commencer aussi bas qu'une page a day s'il le faut pourvu qu'on démarre la bécane.

Lawliet_returns
Niveau 13
20 novembre 2023 à 19:06:52

Le 20 novembre 2023 à 15:45:34 :

Bref, on vit avec son époque et dieu sait qu'elle comporte des avantages et je ne la troquerais pour rien au monde avec une autre.

Même pas l'ère pré-smartphones ?

Franchement ça m'est égal. Dans tous les cas il faut s'adapter aux moeurs et moyens de son époque. Le jeu est différent mais il est toujours présent peu importe l'époque. Néanmoins une fois qu'on à la tête sur les épaules j'estime qu'on à pas mieux que l'époque présente, comme certains le disent toute une bibliothèque au bout des doigts et milles autres facilités c'est complétement fou.

Plutot que l'époque c'est surtout être né du bon côté du globe qui m'importe. On va dire qu'il y a ceux qui se font livrer des festins depuis leurs pantoufles et ceux qui pédalent.

nephallus
Niveau 28
20 novembre 2023 à 20:18:36

Le 20 novembre 2023 à 18:57:59 :

Le 20 novembre 2023 à 14:38:34 :

Je réfute aussi le "personne n'est obligé d'utiliser ces applications" car quand on est réaliste les 18-30 ans ont leur "hub" sociaux sur Messenger, instagram, whatsapp et toutes ces applis. Groupe d'étudiants, groupes de td, etc etc. Bien sur que quitter tout ça d'une traite va avoir un certain coût social qu'il est tout a fait normal de ne pas vouloir payer. (La télé elle était un objet de pur divertissement et non le même appareil qui te réveille chaque matin, celui qui t'indique ton chemin, et au moins une douzaine d'autres choses importantes).

Bof, s'il est vrai qu'il est de plus en plus difficile de se passer de ces applications, les obligations sociales qu'elles créent ne demandent pas beaucoup plus qu'un quart d'heure par jour, au maximum (regarder les storys, répondre aux messages). Le reste n'est en général que du divertissement, d'où la comparaison avec la télé.

Mais c'est sûr que les encyclopédistes pleureraient s'ils voyaient ce que l'on fait d'Internet.

Mais justement, tu n'avait pas a utiliser ta télé pour répondre à tes amis donc tu pouvais l'esquiver pleinement (tout simplement ne pas en avoir chez toi). Tandis que répondre un quart d'heure par jour sur un smartphone t'expose déjà de facto à X alpagages. Rebelote quand tu veux utiliser maps, ou la météo etc.

c'est surtout que tu ne pouvais pas communiquer avec une TV, donc il n'y avait même pas la possibilité de répondre.
Pour les alpagages, je ne comprends pas comment on peut perdre du temps là-dessus, j'ai toujours trouvé ça profondément ridicule.

Degainer ton Iphone, répondre 15mn et le ranger définitivement pour la journée, et ce tous les jours de l'année personne ne fais ça. Les dés sont pipés c'est pensé pour nous faire glisser. Plus vite on accepte que nos buts/passions jouent en concurrence avec le reste plus vite on peut agir en conséquence.

pas d'accord, sans aller jusqu'à n'utiliser son tel que 15 minutes par jours (ce qui est impossible pour bon nombre de métiers) tu peux très bien ne l'utiliser que comme un outil : recherche rapide d'une ref de composant en lien avec ton taff (piece meca, piece électronique, modèle d'appareil, etc..) ou comme communication rapide entre collègue (si tu bosses en salle blanche, il vaut clairement mieux utiliser ton tel plutot que de faire des aller-retour dans la salle).
Pour la concurrence des buts/passions, ça dépend de beaucoup de chose, pas sûr qu'un ingénieur informatique sente sa passion de l'informatique menacée ses objectifs de vie...
idem pour un combattant mma pro.
Bon après si tu me sors des taff inutiles en lien avec la finance ou le marketing, là c'est autre chose..

Et donc je trouve bien plus facile (même la seule manière dans mon cas) de m'extraire à tout ça quand je suis pris dans un "momentum" de lecture. Ayant lu hier, avant hier, et aujourd'hui, j'ai un sentiment d'accomplissement qui me pousse à lire demain. Voila ce qui met en échec les démons de la Silicon Valley car ils ne l'ont pas (encore) programmé. Et donc voila pourquoi je prescris de commencer aussi bas qu'une page a day s'il le faut pourvu qu'on démarre la bécane.

mouai, je peux aussi dire que ton sentiment d'accomplissement n'est rien d'autre qu'un outil qui fait le bonheur des investisseurs des maisons d'éditions et des sociétés en lien avec l'imprimerie è_é.
Tu peux très bien utiliser à ton avantage les dérives pourries de notre société sans pour autant considérer ton environnement comme un ennemi naturel. Par contre c'est clair qu'il faut un certain recul par rapport à toutes ces choses qui sont là pour nous pousser à consommer et accepter nos conditions.

Sujet : J'adore lire mais j'ai toujours du mal à m'y mettre...
   Retour haut de page
Consulter la version web de cette page